Nos étoiles contraires de John Green

Nos étoiles contraires de John Green
(The fault in our stars)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Monde imaginaire, le 6 juin 2013 (Bourg La Reine, Inscrite le 6 octobre 2011, 48 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 40 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (289ème position).
Visites : 8 592 

Entre rires et larmes …

Bien que le sujet du livre soit extrêmement triste, j’ai adoré l’humour qui se dégage de ce roman. Il m’a tour à tour, émue, touchée, amusée tout comme j’ai pu l’être pendant ma lecture de Où on va Papa de Jean-Louis Fournier.

Hazel a 16 ans et souffre d’un cancer de la thyroïde, Augustus quant à lui semble en rémission après un cancer des os qui lui a coûté une jambe, ils se rencontrent lors d’un groupe de soutien et tombent amoureux.

Alors oui, oui je sais que présenté comme ça, ce livre pourrait en rebuter plus d’un mais ne vous y fiez pas car ce roman est lumineux et habité par la grâce.

Ensemble, Hazel et Augustus ont mis de l’amour, de la beauté et du rire dans leur existence rongée par la maladie.

C’est super dur pour eux, mais aussi pour leurs parents (mon cœur de maman s’est douloureusement serré durant ma lecture …) J’ai versé des sanglots mais pas autant que je ne le pensais car les dialogues tordants et désopilants contrebalancent la dureté du récit.

J’en ai aussi beaucoup voulu à ce vieux salopard de Van Houten à qui j’aurai bien mis un coup de boule même si bien entendu, on comprend mieux son comportement à la fin du roman. On comprend certes mais on n’excuse pas pour autant.

Mais, j’ai surtout maudit de toutes mes forces cette satanée maladie et je prie avec ferveur pour qu’on découvre enfin comment lui faire la peau une bonne fois pour toute.

Sans être un chef d’œuvre car j’ai moyennement accroché aux réflexions philosophiques qui viennent alourdir le livre, Nos Etoiles Contraires est un roman qui mélange les émotions mais qui fait surtout aimer passionnément la vie, et rien que pour ça lisez-le et aimez autant que je les ai aimés Hazel et Augustus.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Nos étoiles contraires [Texte imprimé] John Green traduit de l'anglais États-Unis) par Catherine Gibert
    de Green, John Gibert, Catherine (Traducteur)
    Nathan
    ISBN : 9782092543030 ; 16,95 € ; 21/02/2013 ; 330 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Entre l’amour et la mort

8 étoiles

Critique de Estéban SARAIVA (, Inscrit le 14 novembre 2021, 13 ans) - 14 novembre 2021

En lisant ce livre je m’attendais à une histoire déprimante, voire pessimiste, parlant d’Hazel Grace atteinte d’un cancer de la thyroïde et d’Augustus Waters en pleine rémission d’un cancer des os. Je me suis trompé sur toute la ligne. Ce livre est plein d’espoir. Les personnages sont incroyables et de plus en plus attachants lignes après lignes, pages après pages.
Cette touche d’humour noir et d’autodérision nous fait passer du rire aux larmes en une fraction de seconde et cette lutte acharnée contre leur maladie nous donne envie de se battre avec eux. Le fait que le narrateur de l’histoire soit Hazel change tout car on se met bien plus facilement à sa place.
Le roman est facile à lire et le langage est courant.
J’aimerais beaucoup vous partager une citation qui se trouve dans ce livre qui est :
«Sans souffrance comment connaître la joie ?» car je la trouve très juste.
La souffrance est-elle nécessaire pour connaître la joie ?
Enfin, pour finir, je garde comme morale de ce livre : «Croquer la vie à pleines dents», il faut toujours profiter de sa vie dans les bons comme dans les mauvais moments. :)

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Un combat

8 étoiles

Critique de ClémentP (, Inscrit le 13 novembre 2021, 13 ans) - 14 novembre 2021

C'est l'histoire dramatique d'Augustus et Hazel, deux adolescents passionnés et attachants, atteints d'un cancer, qui tombent rapidement amoureux. Leur combat contre la maladie les rend débordants de courage et ils vivent chaque jour intensément comme si c'était le dernier. En revanche, leur humour noir est parfois difficile à lire, tout comme les pré-funérailles d'Augustus auxquelles il a voulu lui-même assister. Malgré leurs souffrances quotidiennes, les hospitalisations et la menace permanente de perdre LE COMBAT, ces deux jeunes pensent d'abord aux autres avant de penser à eux. Hazel se considère même comme "une grenade dégoupillée" qui va "exploser". Elle voudrait "limiter le nombre de victimes".
Aussi frustré qu'Hazel à la fin d'Une impériale affliction, on ne sait pas ce que deviennent les autres personnages après la mort d'Augustus.
Le thème cruel de ce livre s’oppose au style simple et contemporain de l’écrivain ; le tout est efficace et le lecteur en ressort différent.
Reste à savoir si c’est la meilleure façon de sensibiliser le grand public à cette maladie : est-ce d’ailleurs le but recherché par John Green ?

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Une belle histoire

8 étoiles

Critique de TarekBENFRID (, Inscrit le 20 octobre 2021, 13 ans) - 14 novembre 2021

La plupart des livres que j’ai lus ont été choisis grâce à des demandes de lecture scolaire comme celui-ci mais je ne regrette pas l’achat. C’est l’histoire de Hazel Grace, une jeune fille qui a un cancer de la thyroïde, elle rencontre dans son groupe de soutien un garçon se nommant Augustus Waters qui souffre d'ostéosarcome. Hazel Grace est intelligente et réservée contrairement à Augustus qui est extraverti et qui a une grande ambition : laisser sa trace pour qu’on se souvienne de lui dans le futur.
L’histoire n’est pas super prenante par contre elle est intéressante et philosophique. Je n’ai pas eu de la pitié mais de l’espoir pour ces enfants qui ont le cancer. Surtout pour Hazel qui raconte son histoire à la première personne, on sait donc plus de choses sur sa vie. Le livre nous apprend que la vie est triste, c’est donc pourquoi il faut en profiter. Grâce à ce livre, j’ai eu de l’empathie pour un ami qui était aussi vraiment malade. Je n’ai pas réussi à accepter la fin malgré le beau message qu’elle nous apporte. C’est pourtant la dure réalité. Très bon livre que je recommande

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Sinistre mais Humoristique

10 étoiles

Critique de Anis Liabad (, Inscrit le 14 novembre 2021, 13 ans) - 14 novembre 2021

Ce livre est écrit d'une manière sinistre mais aussi humoristique il nous fait découvrir le point de vue d'une personne touchée par un cancer mais dans la vraie vie.Ce n'est pas une histoire joyeuse, enfin pas totalement . On nous fait découvrir le point de vue de Hazel, dont les poumons sont invalides à cause de son cancer ou Gus à qui il manque une jambe. Il nous fait découvrir aussi leurs émotions, Hazel qui se sent comme une grenade mais qui veut quand même goûter au plaisir de la vie avec la personne qu'elle aime. Sur le plan émotionnel comme physique, mais aussi leur envie d'être comme tout le monde .

L'écriture est simple et compréhensible ce qui rend la lecture accessible à tous.
C'est un livre très intéressant, triste mais humoristique à la fois grâce a l'humour décalé de Hazel et de Augustus .

En conclusion j'ai beaucoup apprécié ce livre car il reflète la vie réel d'une personne atteinte d'un cancer et leur envie d'être comme tout le monde. Mais aussi l'écriture de John Green qui m'a donné l'impression d'être l'un des personnages de cette histoire.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Bien mais pas top !

6 étoiles

Critique de LudovicSabaud (, Inscrit le 14 novembre 2021, 13 ans) - 14 novembre 2021

Je n'ai pas aimé ce livre parce que je ne suis pas très sentimental, je n'aime pas tout ce qui est histoire romantique.
Je trouve qu'il n'y a pas assez d'action, parfois il y a trente pages avec de l'action, et d'autres moments où il y a vingt pages où il ne se passe rien.
J'ai bien aimé le voyage à Amsterdam car il y a un retournement de situation lorsque l'on apprend que Peter Van Houten (c'est l'auteur de "une impérial affliction") est en fait un alcoolique : "Je n'ai pas de problème avec l'alcool. J'ai une relation à l'alcool très churchillienne : je peux faire des blagues, gouverner l'Angleterre, enfin faire à peu près tout ce que je veux, sauf ne pas boire. (p.216)".
Il y a un autre retournement de situation lorsque Augustus Waters annonce à Hazel Grace qu'il va mourir avant elle : "Je suis allé faire un P.E.T. scan. ( … ) J'ai scintillé comme un arbre de Noël, Hazel Grace. Ma plèvre, ma hanche, mon foie, il y en avait partout. Partout. Le mot est resté suspendu dans l'air. On savait tous les deux ce que ça voulait dire. (p.250-251)"
Ce livre est joyeux au début et triste à la fin. Malgré le fait que je ne l'ai pas aimé, ce livre est plutôt bien.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


UN LIVRE EMOUVANT.

8 étoiles

Critique de MialotHelio (, Inscrit le 14 novembre 2021, 13 ans) - 14 novembre 2021

Tout d'abord nos étoiles contraires est un livre émouvant et surprenant du début jusqu'à la fin il nous raconte une histoire de deux jeunes adolescents atteints d'un cancer : Hazel touchée par un cancer de la thyroïde et Augustus lui touché par un cancer des os , Augustus et Hazel se rencontrent dans un groupe de soutien et tombent fou amoureux l'un de l'autre.
Ce livre va nous faire réfléchir sur notre façon de penser de la maladie car même si nous sommes atteint d'une maladie grave nous pouvons croquer la vie à pleine dents et ne pas penser à celle-ci.
C'est ce que Augustus et Hazel vont nous faire ressentir tout au long de leurs histoires .
Mais ce livre reste un roman triste car la maladie rattrape Augustus et le jeune homme finira par en mourir,.
Pour finir je conseillerais ce livre pour son histoire touchante et son message fort de plus ce livre est facile à lire avec un vocabulaire courant.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Nous sommes tous égaux

8 étoiles

Critique de Evan Berger (, Inscrit le 14 novembre 2021, 12 ans) - 14 novembre 2021

Tout d'abord, je voudrais dire que j'ai bien aimé ce livre. Ce livre parle du cancer. De plusieurs cancers: Celui de Hazel qui est un cancer de la thyroïde et celui de Augustus qui est un cancer de l'ostéosarcome. Ce livre nous montre que même si nous sommes différent des autres et bien en fait on ne l'est pas. Je veux dire que nous sommes tous des humains, cancer ou pas cancer, handicapé ou pas handicapé, nous sommes égaux et nous le serons toujours. J'ai bien aimé ce livre car il nous montre que nous pouvons résister contre le cancer. De plus, l'intrique suit Hazel Grace qui est elle-même atteinte d'un cancer. Elle nous raconte comment elle fait pour lutter contre sa maladie, elle emploie même parfois un langage que je ne connaissais pas en parlant de ce médicament. Je veux parler par exemple du BiPAP pour l'aider à s'endormir, la canule pour pouvoir respirer… Mais dans ce livre il y a quand même de l'amour, de la joie, malheureusement de la tristesse quand par exemple Augustus meurt. Ce livre nous dit aussi que même en étant atteint d'une maladie nous pouvons voyager, découvrir, aimer et encore plein d'autres choses. J'aime bien aussi la relation entre Hazel et Augustus. Et surtout moi qui n'aime pas du tout lire et bien j'ai trouvé que ce livre était bien et qu'il nous apprenait beaucoup de choses sur les cancers.
Bonne Lecture.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Une histoire qui touche le "Coeur" !!!!

9 étoiles

Critique de Alicia C (, Inscrite le 19 octobre 2021, 13 ans) - 14 novembre 2021

Si je devais qualifier ce roman, je le dirai touchant, attachant et un tant soit peu effrayant.

Pourquoi touchant? Car c'est deux adolescents (Hazel Grace et Augustus Waters) touchés par une maladie grave qui tombent amoureux… Ils sont à la fois dans un monde d'adultes dans la confrontation avec le cancer et dans un monde d'enfants dans la découverte des émotions (corporelles et sentimentales).

Pourquoi attachant? Car en tant que lecteur, on se lie à eux ! Leur histoire nous sensibilise à notre vie quotidienne. Il est triste de voir que cette maladie peut toucher des jeunes personnes… Mais, malgré tout, ils donnent aussi beaucoup d'amour et d'humour.

Et pourquoi un tant soit peu effrayant? Car, à la lecture, nous nous sentons forcément concernés. Ce roman nous dit que ça peut être l'histoire de tous (famille, amis, voisins,...) et à tout moment.

En conclusion, pour moi, ce livre est un appel à "consommer la vie sans modération". A dévorer par exemple en vacances ou au coin de la cheminée pour les passionnés de livres romantiques !

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Un très bon livre

8 étoiles

Critique de Nawri75 (, Inscrit le 14 novembre 2021, 13 ans) - 14 novembre 2021

J’ai beaucoup aimé ce livre. Le réalisme dans l’histoire me plait. On ne peut pas s’arrêter de le lire car chaque phrase nous donne envie de lire la prochaine. J’aime aussi le fait que Nos étoiles contraires nous sensibilise à propos du cancer. La mort d’Augustus à la fin termine bien l’histoire car Hazel, qui pensait mourir, reste en vie tandis que lui, qui n’avait plus le cancer, meurt.
Le voyage à Amsterdam et la rencontre de Van Houten me plaisent moins car malgré le fait qu’il explique à la fin du livre que sa fille était morte du cancer, le fait qu’il insulte Hazel, Augustus et tous les malades du cancer par la même occasion, il insulte sa propre fille.
Le fait qu’Isaac devienne aveugle est important car cela effraie Hazel quant à l’amour pour les malades.
C’est un très bon livre que j’ai dévoré en moins d’une journée, je le conseille à tout le monde.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


livre surprenant

8 étoiles

Critique de NOEMIEQUIBLIER (, Inscrite le 13 novembre 2021, 13 ans) - 14 novembre 2021

« Nos étoiles contraires » est un roman qui décrit deux histoires : l’une du cancer, assez sombre, et l’autre d’une belle histoire d’amour .
Sur quelques périodes d’actions on arrive facilement à s’imprégner du livre parce qu’il est dynamique comme le passage à Amsterdam . En revanche, lors de certains moments le livre est trop spirituel à mon goût .
Dans ce roman beaucoup de sentiments sont exprimés comme la peur de la mort , la joie de l’amour d’Hazel avec Augustus . L’auteur tourne ses phrases d’une telle manière qu’on ressent les émotions vécues par les personnages . Il traite néanmoins le sujet de la maladie avec un certain humour ce qui permet d’apprécier encore plus l’histoire . Par contre j’ai été déçue par Peter Van Houten qui n’a pas été respectueux envers Hazel et Augustus au moment de leur rencontre .
J’aurais apprécié un peu plus d’actions . La fin du livre est très surprenante quand on apprend qu'Augustus meurt . Finalement l’auteur nous livre une belle morale : assumer ses choix rend heureux . J’aime la leçon de vie qu’il en tire : il faut profiter de la vie jusqu'à la fin de ses jours !
Donc j’ai bien aimé le livre .

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Une histoire touchante

7 étoiles

Critique de Mariam.J (, Inscrite le 12 novembre 2021, 13 ans) - 13 novembre 2021

Livre très touchant racontant l’histoire de deux adolescents ;
- Hazel, 16 ans, touchée par le cancer de la thyroïde.
- Augustus, 17 ans, touché par le cancer des os.
Au début de l’histoire, on peut penser que c’est un roman pessimiste mais on se rend très vite compte que ce n’est pas du tout le cas et qu’au contraire, ce livre est plein d’espoir et explique très bien que la maladie ne doit en aucun cas empêcher quelqu’un d’être heureux.
Malgré ça, j’ai trouvé qu’à certains moments, l’histoire pouvait être monotone et manquer d’événements même si je reste consciente que ce n’est pas un livre d’action et d’aventure.
Cela dit, encore une fois, c’est une histoire très touchante et sensibilisante qui fait ouvrir les yeux sur la triste vérité qui pourrait parfaitement raconter une histoire vraie.
Pour conclure, je vous conseillerais vivement de lire ce magnifique roman qui est parfait pour les personnes qui aiment les histoires bouleversantes.
Bonne lecture à tous!!!

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Que d'émotions !

8 étoiles

Critique de JuliettePéry (, Inscrite le 13 novembre 2021, 13 ans) - 13 novembre 2021

"Nos étoiles contraires" est un livre réaliste, romantique et triste.

Réaliste, car il parle du cancer d'une façon banale presque routinière; à tel point qu'on pourrait croire que l'auteur lui-même est atteint de cette maladie tellement il en décrit avec précision toute la souffrance.

Romantique, car le livre parle de l'histoire d'amour de Hazel et Augustus qui certes est accompagnée du cancer mais qui n'en n'est pas moins belle.

Et triste, car la mort s'invite tout de même à la fin du récit.

Ce livre pour moi, explique que la mort est quelque chose de cruel mais qu'elle arrive à chacun de nous. Mais il prouve aussi qu'il faut profiter de chaque instant pleinement.

Je recommande fortement la lecture de ce livre à tous ceux qui ne l'auraient pas déjà lu. Il fait prendre conscience de la dureté de la vie mais également de sa beauté ainsi que de sa richesse.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Bouleversant mais décevant

4 étoiles

Critique de Juliette.Janello (, Inscrite le 30 octobre 2021, 13 ans) - 13 novembre 2021

Il y a 1 an , j’ai lu ce livre et il m’a plu sur le moment. A sa relecture mon ressenti avait bien changé .

J'ai eu beaucoup de problèmes avec ce livre. Dans l'ensemble, cela semblait très peu sincère et j'étais constamment distraite par la façon dont tout était manifestement écrit dans le but de tirer sur les cordes sensibles du lecteur. Plutôt que de simplement laisser se produire de belles choses malgré leur tristesse. J'avais l'impression que M. Green me criait dessus depuis la page « ÊTES-VOUS TRISTE ENCORE ? TU ES TRISTE N'EST-CE PAS ? C'EST TRISTE. VOUS DEVRIEZ RESSENTIR TOUTES LES CHOSES ET EN PLEURER. JE SUIS UN BON ÉCRIVAIN. J'ÉCRIS DES SENTIMENTS. VOUS PLEUREZ ENCORE ?' Pour une histoire sur des êtres humains, cela ne semble pas très humain. Au lieu de cela, tout semble très contre nature.

La chose la plus importante et la plus impossible à contourner pour moi était que je ne croyais tout simplement pas au personnage d'Augustus ou à sa relation avec le personnage principal Hazel. Comme ses concepts sont fondamentalement ce sur quoi repose toute l'histoire. Augustus s'est montré complètement prétentieux et odieux, sa façon de se féliciter, Tout son personnage était artificiel et je n'ai jamais ressenti une seule fois une connexion avec lui. Trop souvent, il semblait qu'il se promenait comme si il était intelligent, regardez-moi, regardez-moi, faisant constamment un spectacle pour que rien ne semble authentique ou réel. Toute sa fascination pour les métaphores finalement dénuées de sens était condescendante, comme si M. Green criant constamment HEY REGARDEZ CE QUE J'AI FAIT LÀ? PRENEZ UNE SECONDE, ÉCRIVEZ-LE SI VOUS EN AVEZ BESOIN. OUAIS, JE SUIS INCROYABLE. La seule fois où j’ai ressenti de l’empathie pour Augustus était quand il était malade, mais c’est une chose qu'il ne pouvait contrôler. Et sans parler de Hazel une fille sans rien de spécial. C'est tellement… ennuyeux


En fin de compte, cela semblait complètement faux. Je ne pouvais pas m'y perdre, toujours pleinement consciente du fait que je lisais de la fiction et à quel point tout était irritant. Je l'ai terminé, c'est la seule raison pour laquelle je lui ai donné 2 étoiles, mais c'était une vraie tâche. Honnêtement, ça m'a énervée. J'aurais adoré aimer ce livre autant que tout le monde et avoir un nouveau livre préféré qui me tienne à cœur.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Un livre merveilleux!!!

8 étoiles

Critique de Matis Poujade-Souilhé (, Inscrit le 13 novembre 2021, 13 ans) - 13 novembre 2021

Tout d'abord je tiens à dire que ce livre est exceptionnel. En effet, la manière dont John Green présente le cancer est tout simplement incroyable et d'une justesse sans nom. Il mêle le sentiment de souffrance ainsi que l'amour car Hazel certes a un cancer et en pâtit à la fois psychologiquement et physiquement mais elle parvient néanmoins à aimer les gens ( prenons l'exemple d'Augustus) ainsi que la vie. Cet amour si puissant, si intense, que se portent les deux personnages principaux est caractérisé par la phrase "Tu es belle comme mille Nathalie Portman. Nathalie Portman dans V pour Vendetta". Bien entendu, il y a d'autres citations qui mettent en avant leur amour, mais pour moi, c'est elle qui ressort en premier.
Ce que j'ai aimé dans ce livre:
-en premier lieu, le fait que John Green arrive à mélanger le réel et l'irréel; beaucoup de choses sont vraies dans ce livre et il nous les fait savoir quand Augustus et Hazel communiquent entre eux: par exemple sur les amis " Les bons amis sont difficiles à trouver mais impossibles à oublier"... Il y a également des choses fictionnelles: le Phalanxifor n'existe pas puisque John Green l'a lui-même inventé car il aurait voulu qu'il existe.
-Ensuite, le fait que les deux amants continuent de vivre malgré leur maladie, qu'ils ont soif de découvrir le monde et qu'ils souhaitent connaitre la suite de leur livre préféré" Une impériale affliction".
Le seul petit point à revoir à mon humble avis est que l'auteur n'a pas assez approfondi le sentiment qu'éprouve Hazel dès lors que son amant décède.
La morale de cette fabuleuse histoire c'est qu'il faut vivre sa vie à fond car on ne sait pas ce qui pourrait arriver à soi ou à ses proches le lendemain ou même un appel à prendre conscience des choses importantes de la vie.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


vague d'émotions

9 étoiles

Critique de Assiya Reynard (, Inscrite le 12 novembre 2021, 13 ans) - 12 novembre 2021

Bonjour,
J’ai lu le livre « Nos étoiles contraires », il m’a beaucoup plu car d’une part j’ai trouvé qu’il était très facile et rapide à lire grâce à son vocabulaire distinct malgré certaines pages trop détaillées et presque inutiles à mes yeux. Malgré ça, j’ai trouvé que leur histoire d’amour était très passionnante et très riche et le fait qu’ils étaient tous les deux porteurs d’un cancer rendait leur histoire d’amour « impossible » et plus touchante. D’autant plus, j’ai trouvé que l’histoire était très captivante car toutes les scènes racontées étaient tellement explicites que j’ai eu l’impression de vivre leur histoire avec eux. J’ai trouvé que les deux personnages se complétaient très bien, ils avaient tous les deux un cœur en or plein d’espoirs qui voulait profiter pleinement de leur jeunesse. J’ai aussi beaucoup apprécié les scènes pleines de rebondissements qui laissaient beaucoup d’intrigue ce qui me poussait à lire encore plus.
Bilan : Je ne lis pas souvent ce genre de livre, malgré tout je l’ai trouvé passionnant, j’en ai même été très surprise.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Quand maladie rime avec amour

8 étoiles

Critique de ElsaRatignet (, Inscrite le 2 novembre 2021, 13 ans) - 12 novembre 2021

Lorsque ce livre m'a été donné à lire, je me suis dit :"oh non une histoire d'amour"!!!
Mais au fur et à mesure de ma lecture, j'ai commencé à apprécier.
En effet, ce livre nous raconte l'histoire de deux adolescents malades: Hazel a 16 ans et est atteinte d'un cancer de la thyroïde et Augustus qui est en rémission suite à un cancer des os. Ils se rencontrent dans un groupe de soutien et tombent amoureux l'un de l'autre.
Mais ce livre me touche aussi car il m'a fait réfléchir sur la vie qui peut vite "tourner". J'ai pu facilement m' identifier aux personnages car ils sont aussi jeunes que moi et je me dis que moi aussi je pourrais avoir cette maladie. Leur histoire m'a permis de comprendre qu'il faut profiter de la vie sans se poser de questions.
J'ai trouvé ce livre facile à lire car les mots utilisés par l'auteur sont simples et clairs.
Enfin, il y a aussi beaucoup de suspense dans ce livre car dès le début du livre on pense que Hazel va mourir rapidement mais la fin est totalement différente. D'ailleurs on peut même se demander si l'auteur n'a pas fini ainsi afin de pouvoir écrire une suite.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Amour, humour, amitié et tragédie

6 étoiles

Critique de MatheoL (, Inscrit le 12 novembre 2021, 13 ans) - 12 novembre 2021

Un livre tout sauf joyeux, dont la thématique ne m’a pas donné l’envie de le lire, en effet le sujet exprime la maladie et la mort. Or ce sujet triste est exprimé d’une façon, je le pense, très réaliste, sachant qu’il est raconté par une adolescente, elle-même atteinte de cette maladie et dont les jours semblent comptés. Ce côté réaliste m'a particulièrement plu. J’ai également apprécié que le récit soit le point de vue d’Hazel.
Au fur et à mesure que l’histoire avance, on commence à apprécier Hazel et Augustus, les personnages principaux. Augustus arrive à faire prendre conscience à Hazel que malgré la maladie, il faut essayer d’être joyeux, de profiter au maximum de la vie et de réaliser ses rêves…
Le livre dégage beaucoup de suspense et les certitudes du début ne sont pas les vérités de la fin. Cette évolution montre que la maladie décide pour nous, qu’il faut l’accepter mais que l’amour de nos proches nous fait évoluer.
John Green joue avec les sentiments d’une manière très habile : excitation et déception chez Van Houten, joie et tristesse à Amsterdam… Il utilise de nombreuses expressions qui m’ont fait réfléchir sur le sens de la vie: "Sans souffrance comment connaître la joie?".
Ce livre est un mélange d’amour, d'humour, d'amitié et de tragédie.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Un livre sur la vie

9 étoiles

Critique de EllaBertelli (, Inscrite le 10 novembre 2021, 13 ans) - 12 novembre 2021

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre car autre que l'histoire qui est magnifique et très bien écrite, l'auteur en passant par Hazel et Augustus, nous parle de la vie comme elle est, ni plus ni moins. Avec les maladies et le désespoir mais aussi avec l'amour et l'amitié.
J'ai aussi appris pas mal de choses sur le cancer et sur ce que peuvent ressentir les personnes qui l'ont.
Les discussions un peu philosophiques entre les deux amoureux m'ont beaucoup plu et m'ont fait réfléchir.
Les livres qui font réfléchir me font me poser des questions; grâce à eux je me construis une opinion.
Nos étoiles contraires fait partie de ces livres-là.

Sur la quatrième de couverture, il est écrit: "Alors qu'on craint ne ressentir que de la tristesse en le refermant, ce livre nous fait aimer la vie plus que jamais."
C'est exactement ça que j'ai ressenti.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Une Histoire sans fin

9 étoiles

Critique de Ugo Cautenet (, Inscrit le 11 novembre 2021, 13 ans) - 12 novembre 2021

Nous atterrissons aux États-Unis à Indianapolis avec Hazel, une adolescente atteinte d'un cancer.
Elle est en dépression et ses parents l'obligent à aller dans un groupe de soutien , ce qui la rend encore plus morose.
Elle s'est fait des amis là-bas, comme Isaac et Augustus. Isaac sait qu'il va devenir aveugle.
Elle tombe amoureuse d'Augustus. Nous suivons leur histoire d'amour et leur voyage à Amsterdam pour rencontrer Peter Van Houten.
J'ai beaucoup aimé ce livre car il y a de l'intrigue, sur leur santé, leur voyage et leur histoire d'amour.
Le livre est extrêmement émouvant autant avec l'histoire d'amour ou bien encore avec Hazel et ses parents, dont leur relation se dégrade de jours en jours.
L'histoire se déroule à notre époque. Le roman est facile à lire et le langage est courant.
Il y a trois morales délivrées par ce livre. La première : « même quand on est différent, on est un être humain». La seconde: « même si nous avons des maladies ou des handicaps, cela ne nous empêche pas d'arriver à nos rêves », et la dernière: « Il y aura toujours des obstacles dans notre vie, mais il faut s’accepter et accepter les autres ».

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Beaucoup d’émotions

7 étoiles

Critique de JaaboukiYasmine (, Inscrite le 20 octobre 2021, 13 ans) - 12 novembre 2021

C’est l’histoire de deux adolescents Hazel et Augustus qui luttent contre le cancer chaque jour.
Le livre est plein d’émotions, on peut passer du rire aux larmes en quelques phrases.
J’ai aimé le fait que le livre soit facile à lire, avec un langage compréhensible de tous qu’on soit jeune ou plus âgé.
L’histoire est touchante et réaliste qui peut toucher n’importe quelle personne de près ou de loin.
Les personnages sont attachants et on accroche très vite à l’histoire.
L’histoire est originale et nous fait réfléchir sur l’importance de la vie et on peut facilement s’identifier au personnage que ce soit les personnages principaux, Hazel et Augustus ou bien aux personnages secondaires comme Isaac.
Pour en conclure c’est un livre que j’ai apprécié.
Je le conseille aux personnes qui aiment les histoires pleines d’émotions.
Bonne lecture!!

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


un livre pas commun

8 étoiles

Critique de Aurelien este (, Inscrit le 11 novembre 2021, 13 ans) - 11 novembre 2021

Très jolie romance adolescente illustrée par une sorte de course contre la mort, dans ce film le temps devient rare. Les deux personnages principaux savent faire de leurs moments quelque chose de très beau et de très joyeux , ce qui rend le film assez attachant . Ce film crée quand même beaucoup d'émotions .
C'est un livre quand même assez touchant et plein d émotions et à la fois extrêmement dur .
J'ai été quand assez pris dans l'histoire rapidement ce qui m'a permis de profiter même si il y avait quelques passages ennuyeux .
Ce film pour moi représente la réalité , que les gens se battent contre ça mais ils finissent toujours par y avoir une défaite ou que ce soit .
Je vous conseille ce livre qui est assez agréable à lire .

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Morose mais Philosophique

5 étoiles

Critique de MohammedUchiwa (, Inscrit le 11 novembre 2021, 13 ans) - 11 novembre 2021

Malheureusement, le nombre d'enfants malades du cancer est sous-estimé .
Aujourd'hui, le cancer est la deuxième cause de décès dans le monde, selon l'OMS, est responsable d'un décès sur 6. Pour ma part, ce livre est assoupissant et tellement prévisible.
Les raisons de mon insatisfaction sont les suivantes : triste, faussement enjoué et discours des personnages qui m'ont semblé trop complexes à comprendre.
Bien évidemment que ce livre est une bonne idée pour sensibiliser les gens sur cette maladie.
Mais il ne faut sans doute pas montrer une face irréaliste du cancer. A travers ce livre j'ai appris des choses concernant la vie :
" Sans souffrance, comment connaitre la joie ?"
Est sans doute la citation que je retiens de ce livre.
Je le conseille pour les gens qui veulent s'instruire et mieux comprendre le monde qui nous entoure.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Entre la vie et la mort

8 étoiles

Critique de Jad (, Inscrit le 19 octobre 2021, 13 ans) - 11 novembre 2021

Ce livre Nos étoiles contraires est si passionnant que l’on est absorbé à chaque page. Aucune page n’est vide de sens assez bien pour que l’on ne soit pas dégoûté du livre avant la fin. C’est captivant autant par ses métaphores que par ses personnages si bien développé et exploité du mieux possible, je pourrais citer :
-Hazel Grace, qui au début est introvertie, renfermée sur elle-même, ne parlant pas à grand monde et allant au groupe de soutien par dépit et succombant à son cancer .
-Augustus, qu’on nous présente comme un jeune homme courageux, plein de qualité, remis de son cancer et au fur et à mesure que l’on avance dans le roman on découvre une autre facette de lui : cancéreux, légèrement mélancolique tout en gardant son humour tout au long du livre .
--Issac, bien que personnage secondaire, il a son importance dans l’histoire en tant qu’ami d’Augustus et ami de groupe de soutien de Hazel.
Je pourrais en citer bien d’autre mais je ne souhaite pas m’étaler sur le sujet pour vous laisser découvrir ce chef d’œuvre
Bonne lecture au futur lecteur ????

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Livre fort en émotions

8 étoiles

Critique de MélieJamesLabonne (, Inscrite le 18 octobre 2021, 13 ans) - 11 novembre 2021

Au début, j'étais sceptique concernant cette histoire de cancer qui me semblait bien terne, mais ce roman est plein d'espoir. Malgré la tournure dramatique des événements, on referme le livre avec l'envie de profiter de la vie. Et bien que le sujet du livre soit extrêmement triste, j'ai adoré l'humour qui se dégage de ce roman. Les personnages sont juste extraordinaires et très attachants. Augustus et Hazel m'ont fait tellement rire, avec leur ironie décalée et surtout l'autodérision face à leur maladie. Ils ont mis de l'amour, de la beauté et du rire dans leur existence rongée par la maladie. Nos étoiles contraires n'est pas un simple livre sur le cancer, c'est avant tout un livre sur l'amour : l'amour entre deux êtres, l'amour de parents envers leur enfant, l'amour entre deux amis. Et l'amour de ces deux étoiles pour la vie. Tantôt drôle tantôt triste, il nous fait passer du rire aux larmes à chaque page ! Les répliques sont superbes comme cette très belle phrase d'Hazel qui a marqué ma lecture : "Tu m'as offert une éternité dans un nombre de jours limités, et j'en suis heureuse."
Si vous n'avez pas encore lu ce livre, je vous le conseille fortement.

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Une jolie histoire

8 étoiles

Critique de MALLEPEYREJanna (, Inscrite le 1 novembre 2021, 13 ans) - 11 novembre 2021

Nos étoiles contraires raconte l'histoire de Hazel et Augustus, deux adolescents qui doivent faire face à la maladie tous les jours.
L'histoire est originale, et elle nous fait réfléchir sur l'importance de la vie et je trouve qu' on peut facilement s'identifier au personnage d'Hazel Grace.
Je trouve que les adolescents sont courageux, car ils ne sont pas juste déprimés malgré leurs maladies et ils profitent du temps qu'il leur reste.
Le style d'écriture et simple et compréhensible, et il s'ajuste bien à l'histoire.
Malgré que les personnages principaux ont le cancer et que la fin n'est pas une "happy end", l'histoire n'est pas très triste , et c'est ce qui m'a fait aimer ce livre.
En conclusion, ce n'est pas mon coup de cœur, mais c'est un livre intéressant et touchant.
Bonne lecture!

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


A chacun son infini

10 étoiles

Critique de CélianCarrias (, Inscrit le 7 novembre 2021, 13 ans) - 11 novembre 2021

Ce livre est écrit avec un langage compréhensible et simple, de manière que l’on puisse s’imaginer facilement les scènes. J’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire mais l’intrigue m’a poussé et entrainé jusqu’à la fin du livre. John Green décrit des moments amusants et joyeux en opposition avec la tristesse de l’histoire. Cette lecture m’a plu et m’a beaucoup touché. Ce livre m’a amené à réfléchir sur les relations humaines et sur l’importance de l’amitié sincère et réelle, comme Hazel le fait comprendre dans l’éloge funèbre pour Augustus ; quand elle parle de son petit infini avec Gus.
J’aurais aimé que John Green écrive une suite car le livre se finit un peu comme « une impériale affliction ».

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Merveilleux

10 étoiles

Critique de Sarah Souissi (, Inscrite le 10 novembre 2021, 13 ans) - 10 novembre 2021

L'histoire est simplement magnifique, d'une grande justesse, l'auteur affronte la mort, la souffrance, la maladie et la vie avec un romantisme étonnant, jamais maladroit, toujours avec cet humour jeune, ni trop peu ni pas assez, il mesure ce roman à la perfection, c'est HUMAIN et c'est BEAU.
Page après page le livre est très émouvant, passionnant et aussi décevant.
Les personnages sont attachants, Hazel et Augustus luttent malgré leur maladie pour atteindre leurs rêves. Ils veulent aimer, sortir, voyager, vivre. J’ai aimé découvrir le quotidien d’Hazel malgré qu’elle sache que ses jours sont comptés.
En plus, le film est plus émouvant que le livre. Je vous le conseille fortement !

BONNE LECTURE !!!

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Un livre bouleversant

8 étoiles

Critique de Enzo.Nguyen (, Inscrit le 6 novembre 2021, 13 ans) - 7 novembre 2021

Un sujet dur qui ne m’inspirait pas, additionné d’une couverture de livre peu enthousiasmante, je n’étais pas emballé à l’idée de lire ce roman. Et pourtant, ce livre est touchant, poignant. Il traite de la maladie du cancer autour de plusieurs adolescents. J’ai justement apprécié que l’histoire se passe entre adolescents, que la narratrice soit Hazel Grace, personnage principal, à travers laquelle je peux plus facilement m’identifier. De plus, l’histoire est facile à lire et le vocabulaire utilisé est simple. J’ai adoré les différentes émotions que l’on peut ressentir au fil des pages. La maladie, la mort, le drame, le deuil mais aussi l’espoir, l’amitié, l’amour, la vie sont traités avec humour dans ce roman. Les personnages sont attachants, Hazel et Augustus luttent malgré leur maladie pour atteindre leurs rêves. Ils veulent aimer, sortir, voyager, vivre. J’ai aimé découvrir le quotidien d’Hazel malgré qu’elle sache que ses jours sont comptés.
À vos lectures!!

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


Livre intéressant et émouvant

8 étoiles

Critique de Imane.i (, Inscrite le 4 novembre 2021, 13 ans) - 4 novembre 2021

C'est un livre très émouvant, détaillé et entrainant.
L'histoire est facile à lire et à comprendre, elle est écrite dans un langage moderne et compréhensible.
Page après page, les sentiments sont plus forts et les émotions plus intenses, et page après page, l'auteur arrive à surprendre le lecteur.
On peut passer du rire aux pleurs et réciproquement.
À travers ce livre, John Green délivre également divers messages comme
"Sans souffrance, comment connaître la joie ? " ou encore "Le chagrin ne vous change pas, il vous révèle" et bien d'autres encore ...
En conclusion, ce livre est très intéressant mais aussi très triste et surtout il nous fait réfléchir sur la vie ...
Bonne lecture !

Message de la modération : Probable lecture / critique imposée pour exercice scolaire


De l'amour, de l'espoir, une pointe d'humour noir, et beaucoup de vie, la recette d'un formidable roman, déjà culte, qu'il vous faut lire à tout prix!

10 étoiles

Critique de Sakalivres (, Inscrite le 16 juin 2015, 34 ans) - 16 juin 2015

"Dans le monde, près de 160 000 enfants sont touchés par le cancer chaque année et environ 90 000 d'entre eux succomberont à leur maladie" (CIRC 2002).
En s'attaquant à un sujet aussi délicat que l'oncologie infantile, John Green s'exposait à plusieurs risques, l'un d'entre eux étant de tomber invariablement dans le pathos, les larmes étant, en général, assez faciles à tirer lorsqu'il s'agit d'enfants malades.
Et bien sachez que John Green a évité ce piège avec brio. Ses portraits d'Hazel Grace, adolescente condamnée par un cancer de stade 4 qui lui noie les poumons, et d'Augustus Waters, son cher ami, survivant d'un ostéosarcome qui lui aura volé une jambe, sont à la fois noirs, cyniques, en même temps plein d'espoir et extrêmement réalistes, ce qui ne peut nous les rendre que plus attachants et percutants.
Je n'ai pas versé une seule larme pour ce roman, c'est donc que l'auteur a su doser avec justesse les émotions distillées entre ses pages.
J'ai adoré cette histoire et ses personnages, encore ados mais dotés d'une maturité que seule la proximité de la mort peut leur conférer. Mention spéciale "Coup de coeur" au personnage de Isaac, que j'ai littéralement adoré. J'ai ri à presque chacune de ses interventions.
John Green a su donner à l'ensemble des personnages secondaires une force et une présence remarquable, ce que j'apprécie tout particulièrement chez un auteur.
Le personnage d'Augustus Waters, éternel romantique, metteur en scène du quotidien, était un vrai bonheur. Quant à Hazel, comment peut-on ne pas l'aimer?
Pour faire court, j'ai mis un certain temps avant de m'attaquer à la lecture de ce roman encensé par la critique (à juste titre) et... que de temps perdu!!!
Si vous hésitez encore, courez chez votre libraire (proscrivez Amazon bon sang!!!!) et achetez-le, empruntez-le à la bibliothèque ou un ami, n'importe quoi mais lisez-le absolument! D'abord parce qu'il est désormais devenu culte et qu'il fait d'ores et déjà partie de ces romans qui auront marqué toute une génération et ensuite parce qu'il est sublime et terriblement efficace.

Au passage :

"J'ai l'impression que la façon dont vous me voyez mort en dit plus sur vous que sur la personne que j'étais ou sur ce que je suis à présent." p.279

"Mes pensées sont des étoiles qui ne veulent plus former de constellations." p.325

Livre touchant

6 étoiles

Critique de Titiiiiii (, Inscrite le 3 janvier 2015, 24 ans) - 3 janvier 2015

Je n'ai pas fini de lire ce livre, mais j'ai tout de même vu le film et je le trouve très touchant, en effet, tout deux sont soumis à la mort, chaque jour. Et l'amour les rend plus fort. Elle qui était dépressive est devenue amoureuse. Enfin bref, je le conseille à tout le monde.

Roman pour ados qui peut plaire à tous

7 étoiles

Critique de Cristina21 (, Inscrite le 7 décembre 2014, 47 ans) - 13 décembre 2014

C'est une amie qui m'a prêté ce livre. Ces jeunes sont conscients de la mort qui les guette mais savent profiter de l'instant et parler de leur souffrance avec humour, malheureusement c'est ce que la maladie leur laisse.
Cependant, en terminant le livre, je suis restée un peu sur ma faim. Ce n'est pas à cette fin que je m'attendais. Néanmoins, c'est une jolie histoire que je conseille de lire.

Sans concession

8 étoiles

Critique de Mcchipie (, Inscrite le 16 mai 2007, 44 ans) - 1 octobre 2014

Un roman sans pitié. On ne nous épargne pas la tristesse due à la maladie, au fait d'être mourant, de tomber sur des êtres odieux, séniles et cruels. Mais un roman qui ne nous laisse pas nous apitoyer sur le chagrin que nous réserve l'histoire. Une belle histoire entre adolescents, qui ont eu, qui ont toujours la vie dure. Le fait que l'histoire se passe avec des adolescents, donne à l'histoire un goût acide, une tendance piquante. Juste ce qu'il faut pour apprécier la lecture, malgré ce qu'elle raconte.

J'ai aimé ce roman, grâce à ce côté "râpeux". Roman rapidement avalé.

Souris parce que c’est grave

5 étoiles

Critique de Pacmann (Tamise, Inscrit le 2 février 2012, 56 ans) - 10 septembre 2014

Au-delà du sujet, le cancer des jeunes, qui peut concerner de loin ou de près beaucoup d’entre nous, je dois dire franchement que je n’ai pas accroché. Les raisons de ce détachement sont à mon avis à la fois liées à une écriture aseptisée, mais aussi à un discours des personnages qui m’a semblé à la fois artificiel, faussement enjoué et tellement prévisible.

Bien sûr il s’agit d’un bouquin rangé à la bibliothèque dans la section jeunesse, et cela explique en partie cela, mais pas une excuse pour le manque de relief de cette romance assez quelconque si on l’extrait de son contexte oncologique.

Mais s’agit-il d’une circonstance atténuante ou plutôt aggravante si on considère qu’on ne tente certainement pas de relever le niveau d’éducation de nos jeunes ?

En deux mots, une histoire d’adolescents pour adolescents, dans un style basé presqu’exclusivement sur de mièvres dialogues qui tentent d’émouvoir par le contexte particulier, mais qui n’est donc pas un récit destiné aux adultes.

Une infinité d'émotion

10 étoiles

Critique de Camenowk (, Inscrite le 1 septembre 2011, 31 ans) - 23 août 2014

J'ai voulu lire ce livre après être tombé par hasard sur la bande d'annonce du film en allant voir la planète des singes. Je me suis dit que j'allais lire le livre avant de voir le film.
Temps de lecture : 3 jours
Je l'ai dévoré. Bizarrement je n'ai pas pleuré à la fin comme je l'ai craignais il n'empêche que nos étoiles contraires m'a touché, ému et bien fait rire.
J'espère que le film est à la hauteur du roman, de nos personnages et de leur humour noir déjanté !

Magnifique.

10 étoiles

Critique de Antisocialteen (, Inscrite le 10 juillet 2014, 27 ans) - 10 juillet 2014

Quand j'ai commencé à lire Nos Etoiles Contraires, ça m'a paru fort ennuyeux. Mais, dès que j'ai avancé dans les chapitres, je me suis vite attachée à l'histoire. Ce livre est fabuleux, rien à dire. Au fur et à mesure de la lecture, je me suis dit à moi-même que je suis chanceuse de ne pas avoir le cancer. J'ai redécouvert le sens du mot "vivre" à travers le fantastique John Green. La vie de quelqu'un ne tient qu'à un fil, il faut seulement profiter autant qu'on peut. J'ai également été impressionnée par la fin. Ce n'était pas une "happy end". J'ai pleuré comme si c'était réel. Quand on lit ce livre, il est obligatoire de se mettre dans la peau de Hazel Grace. Une jeune fille condamnée à vivre avec sa maladie, une jeune fille qui ne sait pas combien de jours, de mois ou d'années il lui reste à vivre. C'est touchant, et dire que dans ce monde, plusieurs personnes sont ainsi. Le livre se finit avec la lettre d'Augustus à Van Houten. Il lui parle de Hazel. Mais après cela, plus rien. La lettre se termine et le livre aussi. Je pense que John Green a décidé de faire comme Van Houten, il n'a pas fini son histoire. Les lecteurs ne savent pas ce qui arrive. Si Hazel Grace se suicide, si Isaac continue à vivre normalement malgré la perte de son meilleur ami. Je ne crois pas vraiment que Hazel va se suicider, elle sait ce qu'est la valeur de la vie, mais Augustus lui a changé la sienne avec sa présence.

bien mais sans plus

6 étoiles

Critique de KAROLE (, Inscrite le 9 février 2010, 46 ans) - 5 juillet 2014

Je suis désolée mais j'ai aimé ce livre mais sans plus,
Je n'ai pas eu le même engouement que la plupart de ceux qui l'ont lu.
Les personnages sont très attachants , des passages émouvants , il est facile à lire, mais ce n'est pas mon coup de cœur juste une jolie histoire .

incroyable

10 étoiles

Critique de Denebelle (, Inscrite le 24 octobre 2013, 26 ans) - 25 octobre 2013

Salut ! Je suis une étudiante de français, je suis mexicaine et je veux dire pourquoi j’aime « Nos étoiles contraires »
Ce livre est un mélange d'émotions, ce plein des rires, une illusion et une tristesse. J’aime ce livre parce qu'il réussit à t'envelopper dans l'histoire et les sommeils que Hazel et Gus avaient. Hazel et Gus sont adolescents avec cancer et dans le livre se parle de l'amour très pur entre ceux-ci. Personnellement le personnage de Gus me semble enchanteur, et me fait penser qu'il est vrai que les hommes parfaits existent seulement dans les livres.
Le personnage de Hazel me semble très atteint à ce qui est une adolescente et il me plaît qu'elle soit forte et qu'elle ait des pensées si philosophiques.
J'aime l'humour un peu coquin qu'ils utilisent dans le livre, il fait que tu profites beaucoup de cela. C’est très facile d'être perdu dans ce livre, je l'ai trouvé si bon que je l'ai achevé en deux jours.
La fin du livre est très triste et il m'a fait pleurer mais il me plaît qu'un livre me cause beaucoup d'émotions.

Un mélange d'émotions

10 étoiles

Critique de Perryne (, Inscrite le 23 octobre 2013, 25 ans) - 23 octobre 2013

Dans ce livre on peut rencontrer diverses émotions, on passe du rire aux pleurs en quelques lignes. Lorsque l'on m'a conseillé ce livre en me disant que c'était la vie d'une femme cancéreuse je me suis tout de suite imaginé le scénario d'une vie courte et pénible. Le genre de livre qui nous rend totalement triste quant au malheur du personnage face à la maladie. À ma plus grande surprise, le scénario n'est pas du tout ce que l'on imagine. D'une part, la maladie a une très grande place mais d'une autre ce personnage continue malgré les douleurs qui sont liées à sa maladie de continuer sa vie même si sa vie sociale se résigne à son groupe de soutien.
J'ai adhéré totalement à ce livre qui nous réserve de surprises en surprises et ce pouvoir de maintenir le suspense plus particulièrement sur l'avenir des personnages d' "une impériale affliction" en particulier de la mère d'Anna. Nous vivons les émotions d'Hazel notamment lorsqu'elle réalise son rêve qui lui tient vraiment à cœur.
Hazel cherche des réponses à ses questions qui au final seule elle peut y répondre. Je recommande vivement ce livre qui est formidable et très riche en émotions . Après avoir lu ce livre, nous ne pouvons qu'aimer la vie encore plus et nous rendre compte que chaque moment est à vivre pleinement quoi qu'il arrive.

Forums: Nos étoiles contraires

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Nos étoiles contraires".