Le meunier d'Angibault de George Sand

Le meunier d'Angibault de George Sand

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Cyclo, le 26 mars 2013 (Bordeaux, Inscrit le 18 avril 2008, 76 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 149 

mésalliances ?


Marcelle de Blanchemont, jeune aristocrate veuve de vingt-deux ans, est amoureuse d'Henry Lémont. Mais ce dernier, conscient de la différence de classe, hésite à s'engager. Elle décide alors de se retirer sur ses terres du Berry. Elle y fait la connaissance de Gros-Louis, le meunier d'Angibault, qui vit avec sa vieille mère, et est lui-même amoureux d'une jeune fille trop riche pour lui.
Avec le fermier Bricolin, paysan parvenu, Marcelle découvre le château en ruine, et surtout que son mari a dilapidé presque toutes ses ressources par avance, et qu'il faut vendre si elle veut réunir quelques bribes de sa fortune. Elle découvre aussi que la jeune Rose Bricolin n'est autre que la jeune fille dont Gros-Louis est amoureux, et que ses parents n'accepteront pas ce mariage, comme ils ont refusé un mariage d'amour à la sœur aînée de Rose, Bricoline, devenue folle.
Marcelle se lie d'amitié avec Gros-Louis et avec Rose, qui sont dans la même situation qu'elle avec Henri Lémont. Gros-Louis est trop peu fortuné, et Henri aussi. Or, voici qu'Henri revient, que Marcelle avait éloigné pour un an (le temps du deuil, même si son mari n'était quasiment rien pour elle, la trompant à tire-larigot et dilapidant sa fortune) par souci des convenances. Henri se lie aussi avec Gros-Louis, à qui il explique qu'il ne peut pas épouser une femme riche.
Mais les amitiés finissent par triompher de la rapacité des Bricolin. Henri accepte Marcelle devenue pauvre, Gros-Louis épouse Rose, parce que son père ne lui donne pas de dot. Bricoline a incendié la ferme de ses parents et a péri dans l'incendie.

Un roman rustique sur les difficultés amoureuses crées par ce que la société considère comme des mésalliances ! Mené de main de maître par George Sand, c'est une belle réussite.
Citation : "Il y a longtemps que je me dis que c'est un malheur de naître riche, et d'être destiné à l'oisiveté, à la haine des pauvres et à l'impunité que donne la richesse."

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le meunier d'Angibault

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le meunier d'Angibault".