L'espion aux yeux verts de Bernard Clavel

L'espion aux yeux verts de Bernard Clavel

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Lecassin, le 13 mars 2013 (Saint Médard en Jalles, Inscrit le 2 mars 2012, 66 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 3 002 

Neuf nouvelles...

« L’espion aux yeux verts », un recueil de nouvelles qui contient, outre la nouvelle éponyme : « Le père Vincendon », « Légion », « Le jardin de Parsifal », « Le fouet », « La barque »,« L’homme au manteau de cuir » , « Le soldat Ramillot » et « Le père Minangois ».

« L'espion aux yeux verts » : la vie de Félicien, un veuf parano qui passe ses journées à se lamenter auprès de son chat ; et qui finit par le soupçonner de comploter contre lui…
« Le père Vincendon » : un ami de son père longtemps perdu de vue, un voisin proche à qui il rend visite. Des souvenirs communs comme ceux de la Grande guerre… Et le travail du bois…
« Légion » : un légionnaire arrive au village. Affable et serviable, sa curiosité le perdra…
« Le jardin de Parsifal » : un chien, Parsifal lutte à mort pour défendre son maître, meurtrier…
« Le fouet » : un cirque où un homme Paul Nanerwicz reconnaît, pendant le spectacle, un tortionnaire, nazi, maniaque du fouet reconverti en artiste…
« La barque » : un groupe d’hommes affronte une rivière en crue…
« L’homme au manteau de cuir » : un poste de guet, des militaires. Un civil trempé portant manteau de cuir est accueilli à l’intérieur ; malgré le règlement…
« Le soldat Ramillot » : un soldat, une fermière. Ils sympathisent … et plus… Il sera porté déserteur…
« Le père Minangois » : un vieux cordonnier dont que le narrateur a bien connu et dont il se souvient ici avec une nostalgie touchante ….

Plus connu pour ses sagas à plusieurs volumes, Bernard Clavel nous propose ici neuf nouvelles où se mêlent des petits riens, instantanés au sens photographique du terme, et des « contes », à la manière des conteurs d’autrefois à la veillée ; drames et faits divers.

Un recueil remarquable, et remarqué pour ma part, dans « Le père Vincendon » et « Le père Minangois » … Les vieux métiers, menuisier et cordonnier, que voulez-vous… ceux qui sentent la térébenthine de l’encaustique et du cirage…
Une petite faiblesse : « L’espion aux yeux verts »…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'espion aux yeux verts

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'espion aux yeux verts".