La petite boutique des rêves de Roopa Farooki

La petite boutique des rêves de Roopa Farooki
(Corner shop)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Marvic, le 3 mars 2013 (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 64 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (45 780ème position).
Visites : 2 555 

Rêver ou ne pas rêver

Roopa Farooki nous emmène dans la vie d'une famille bengali-franco-anglaise.
Chronologiquement, l'histoire commence au Bangladesh avec Zakaria Khalil, dit Zaki, tout jeune homme rêveur, accompagnant son commerçant de père dans ses tournées, tombant amoureux de Nadya, une belle jeune femme de 16 ans, enceinte et déjà veuve. Marié contre le gré de son père, il décide d'emmener femme et enfant à Paris. Mais un accident l'obligera à émigrer seul avec Jinan, sage petit garçon de 3 ans où il va gérer dans un quartier londonien une épicerie appartenant à son père.

Il va y rencontrer Delphine, jeune française ambitieuse ayant quitté son sud-ouest natal rural pour réussir dans le marketing. Ils vont vivre une courte et intense histoire d'amour.
Mais Delphine est ambitieuse et Zaki n'a pas de place dans son plan de carrière. Pourtant, quelques années plus tard, c'est le fils de Zaki, Jinan avocat brillant au sommet de la réussite qu'elle épousera et dont elle aura un fils Lulith dit Lucky.
Lucky va avoir 15 ans, il est le seul à avoir encore des rêves: devenir footballeur professionnel et séduire Portia.

Zaki arrive à la cinquantaine; âge du bilan, de faire le point sur ce que l'on peut encore espérer, de faire un choix entre l'action ou la résignation.
« Regardez-moi, qui n'ai rien accompli; je n'ai même plus de rêve. C'est une vraie tragédie que d'atteindre un stade aussi avancé dans la vie d'un homme et de se rendre compte non seulement qu'on n'a pas réalisé son rêve, mais qu'on ne se souvient même plus de quoi il s'agissait..... Si je n'ai pas de rêve moi, peut-être pourrais-je en emprunter un. »

Quant à Delphine, elle traverse aussi la crise de la quarantaine en se posant des questions. Elle a absolument tout réussi: sa carrière, son couple, son fils, sa place dans la société, mais après...
« Delphine a l'impression que tout le monde, en dehors d'elle, aspire à quelque chose de mieux... quant à elle, elle n'aspire plus à rien; elle s'est jetée à l'eau, elle s'est noyée, elle a sorti la tête de l'eau, et maintenant elle se laisse simplement porter par le courant. Elle ne désire ni ne manque de rien. Qu'est-ce qu'on lui avait dit un jour? Qu'il n'y a que deux tragédies: la première étant de ne pas obtenir ce qu'on veut, l'autre de l'obtenir. »

Nous suivrons ces trois personnages sur quelques mois pour les retrouver 25 ans plus tard, ainsi que Lucky et ses rêves. Comme ses ascendants, les mêmes questions se poseront.

Un joli livre sur le sens de la vie à travers trois générations, trois personnages suffisamment différents pour que chaque lecteur se retrouve en empathie avec l'un des héros (J'ai bien sûr, eu un faible pour Zaki...)..
Une lecture facile malgré quelques petites erreurs de traduction qui permet quelques réflexions non dénuées d'intérêt.
« Le problème, lorsqu'on a quelque chose de bien, remarque-t-il, c'est qu'on s'y habitue et que, lorsqu'elle vient à nous faire défaut, cette chose nous manque plus qu'elle ne nous a profité au départ. On ressent la perte plus qu'on ne jouit de la possession. »

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La petite boutique des rêves [Texte imprimé], roman Roopa Farooki traduit de l'anglais par Jérémy Oriol
    de Farooki, Roopa Oriol, Jérémy (Traducteur)
    Gaïa
    ISBN : 9782847202540 ; 12,96 € ; 06/06/2012 ; 368 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un roman de vacances

7 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 50 ans) - 14 août 2015

Ni violence, ni grandes aventures dans ce roman. Il raconte juste l'histoire d'une famille dont les membres sont en proie aux doutes, aux mensonges, au mal de vivre, et essaient de s'en sortir malgré tout. C'est un livre sur la vie de tous les jours, sur les rêves réalisés ou non, sur la frustration aussi. Ca se lit facilement, ce n'est pas un coup de cœur mais l'été, ça passe bien.

Forums: La petite boutique des rêves

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La petite boutique des rêves".