Pornographie et obscénité de David Herbert Lawrence

Pornographie et obscénité de David Herbert Lawrence
( Pornography & obscenity)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Essais

Critiqué par Kinbote, le 16 janvier 2003 (Jumet, Inscrit le 18 mars 2001, 64 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 4 729  (depuis Novembre 2007)

Les goûts (l'égoût?) du grand public

« On ne transige pas avec le grand public, qu'il soit américain ou britannique. Vox populi, vox dei, comment faut-il vous le dire ? Mettez-vous cela dans la tête. En même temps, la vox dei en question encense des films, des livres et des articles de presse que moi, pauvre pécheur, je trouve obscène à vomir. Tel un pudibond, tel un puritain, je dois passer mon chemin en détournant les yeux. Quand l’obscénité est sans saveur - quand elle a, donc, le goût qu’apprécie entre tous le grand publie -, quand la vox populi, vox dei applaudit, à s'en donner des ampoules, l’indécence sentimentale, je n'ai plus qu’à garder mes distances , en bon Pharisien, de peur d'être contaminé. Il est certains consensus gluants auxquels je refuse de participer. »
A la suite d’une saisie par la police de plusieurs de ses peintures exposées en juin 1929 dans une galerie londonienne, l'auteur de L'Amant de Lady Chatterley écrit pendant l’été, alors qu’il est malade, un dernier livre, ce pamphlet qui accuse la censure d'être à la solde du grand public et dans lequel il fait la part de l'obscénité supposée par certains et celle de la perversité véhiculée par l'« indécence sentimentale » ou par la publicité.
« Les publicitaires s’en sont aperçus et la part la plus perverse de la littérature américaine se trouve, par exemple, dans les réclames de bain moussant. » Il souligne ensuite l'usage, à des fins marchandes, que fait le monde des affaires via ses publicitaires de la poésie pour un grand public qui « avec ses capacités de diminué mental ne sait préserver ses réactions individuelles face aux filouteries de l'exploiteur. A grand renfort de mots imaginatifs et de significations individuelles, on parvient par ruse à lui faire entonner le grand cancan des foules acquiesçantes. Vox populi, vox dei. »
Propos pessimiste, visionnaire, qui résonne comme une prophétie jusqu'à aujourd’hui. Plus que jamais !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Pornographie et obscénité

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Pornographie et obscénité".