M'as tu vu en cadavre ? de Léo Malet

M'as tu vu en cadavre ? de Léo Malet

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par CC.RIDER, le 10 janvier 2013 (Inscrit le 31 octobre 2005, 66 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 3 779 

Le monde impitoyable du music-hall

Un certain Auguste Colin, dit « Nicolss », artiste lyrique sur le retour, se présente dans les bureaux de l'agence Fiat Lux de Nestor Burma. Il vient solliciter ses services mais d'une manière évasive. Il lui donne rendez-vous chez lui avec un luxe de précautions des plus bizarres. Et voilà que Colin disparaît sans laisser de traces. Peu après, l'imprésario de Gil d'Andréa, le chanteur à la mode, demande à Burma de surveiller son poulain qui lui semble filer un mauvais coton. C'est le début d'une enquête difficile avec son lot de cadavres. Une jeune fan du chanteur s'est suicidée, l'imprésario sera étranglée, des gangsters sud-américains se retrouveront pris dans une fusillade et un cadavre sera caché sous un tas de charbon. Avec sa chance habituelle, Nestor Burma aura son lot habituel : passage à tabac en règle et cuite carabinée pour la bonne cause, cela va de soi.
Publié en 1956, ce roman se déroule principalement dans le dixième arrondissement, Malet respectant le plan de création de ses « Nouveaux Mystères de Paris » avec un livre par quartier. Faisant écho à « Corrida aux Champs Elysées » qui traitait des milieux du cinéma, ce roman policier d'ambiance explore l'univers du music-hall (de nos jours on parlerait de show-biz) pour en dénoncer les apparences trompeuses. La description du club de fans servant de vivier ou de harem au chanteur de charme de ces dames et celle de l'agence de tournées en province et à l'étranger avec ses ramifications style « traite des blanches » ne sont pas piquées des vers. Léo Malet y déploie tout son esprit critique, son ironie et son cynisme désabusé. Combien de naïfs et naïves ne se sont-ils pas brûlés les ailes, combien se sont laissés prendre à ce miroir aux alouettes, combien admirent des bellâtres, jouisseurs, chanteurs de pacotille et finissent par tomber dans l'alcool comme la chanteuse qui lui a fait la courte échelle ou dans la prostitution comme ces sottes qui croient qu'il suffit de coucher pour arriver en haut de l'affiche ? On apprend au passage que les faveurs de Burma et donc de l'auteur vont plutôt vers Brassens, Patachou et Piaf. Un roman pas complètement noir mais qui dégage quand même une impression de malaise et de tristesse. L'énigme est résolue. La justice va passer mais dans les dernières pages, on sent que le détective ne se fait plus aucune illusion sur l'intérêt de son action. Livre intéressant ne serait-ce que pour le style et l'humour féroce.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • M'as-tu vu en cadavre ? [Texte imprimé], les Nouveaux mystères de Paris, Xe arrondissement par Léo Malet préf., choix des documents et bibliogr. par Francis Lacassin
    de Malet, Léo Lacassin, Francis (Editeur scientifique)
    10-18 / 10-18. Série Grands détectives
    ISBN : 9782264010858 ; 0,63 € ; 01/12/1987 ; 246 p. p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Forums: M'as tu vu en cadavre ?

Il n'y a pas encore de discussion autour de "M'as tu vu en cadavre ?".