Demain, qui gouvernera le monde ? de Jacques Attali

Demain, qui gouvernera le monde ? de Jacques Attali

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités , Littérature => Francophone

Critiqué par Papyrus, le 20 août 2012 (Montperreux, Inscrite le 13 octobre 2006, 62 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (21 300ème position).
Visites : 4 299 

Vers la conscience universelle

Demain qui gouvernera le monde ?
« La Chine ? L'Inde ? L'Europe ? Le G20 ? L'ONU ? Les multinationales ? Les Mafias ? »
C'est pour tenter de répondre à ce questionnement essentiel et urgent que Jacques Attali propose son analyse et ses lumières dans cet essai historico-géopolitique.
En 10 chapitres extrêmement documentés mais néanmoins limpides, l'auteur rappelle à ses lecteurs l'histoire complexe du monde dès les origines de la civilisation, du gouvernement judéo-grec, en passant par , entre autres, l'empire romain, l'emprise du catholicisme, la vision de l'Islam, les « gouvernements du monde en orient » sans oublier le projet suisse, une référence dont il décrit le fonctionnement original, qui permet « d'adopter des décisions à l'unanimité pour défendre en commun le droit de rester divers. »

De cette culture économique et historique élargie au monde, Jacques Attali tire une analyse selon un angle qui dépasse la vision souvent étriquée des discours intra-nationaux. Il permet au lecteur de s' élever largement au-dessus de son appartenance à un continent, à un état, à une religion, pour envisager un avenir mondial viable.
Alarmiste, Attali souligne la responsabilité énorme des gouvernants et l'urgence des décisions à prendre pour éviter , s'il est encore temps, un désastre annoncé.
Constructif, il propose des pistes de réflexion prioritaires, l'ébauche d'un « codex universel » auquel il serait bon que les puissants de ce monde s’attellent urgemment !

Il est difficile de résumer le propos érudit et passionnant d'un homme à la culture immense, humaniste et profondément indépendant, comme le furent les « fous » du roi, seuls autorisés à formuler les critiques les plus acerbes à l'égard de leurs maîtres tout-puissants.
Moi qui suis une néophyte en matière d'économie mondiale, j'ai lu ce traité avec facilité car le talent de J. Attali, outre la limpidité de sa plume, est de rendre accessible à tous sa pensée d'économiste émérite et de poser avec lucidité les questions essentielles sans esprit partisan.
Je ne peux que recommander à tous ceux que l'avenir du monde préoccupe, la lecture de ce texte tout à fait passionnant qui élève l'esprit, ouvre les horizons, stimule la conscience, aiguise la vigilance ...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un monde chahuté par les menaces omniprésentes

7 étoiles

Critique de Colen8 (, Inscrite le 9 décembre 2014, 80 ans) - 11 mai 2022

L’utopie d’un gouvernement planétaire n’a jamais disparu depuis les grands empires se voulant universels de l’Antiquité. Que ce soit par les armes des conquérants, les quelques religions monothéistes, les marchands capitalistes, les idéologies diverses, l’universalité du monde connu censée favoriser la paix et le bonheur des peuples est restée lettre morte. L’espoir soulevé après les conflits désastreux du XXe siècle par la multiplication des institutions tentant de faire prévaloir le droit sur la violence conserve-t-il encore une chance ?
Le condensé géopolitique reconstitué avec brio par Jacques Attali a le mérite de la clarté pour dérouler les tranches de l’histoire entre l’Antiquité et la période contemporaine. Il égrène une fois de plus les successions de « cœurs » économiques enclins aux fructueux échanges commerciaux tandis que des souverains va-t’en guerre s’épuisent dans des conquêtes éphémères. En énonçant des scénarios fondés sur les valeurs promues par des démocraties majoritairement occidentales il sous-estime la propagande intensive menée par la Chine.

Forums: Demain, qui gouvernera le monde ?

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Demain, qui gouvernera le monde ?".