Les Agriates de Pierre Benoit

Les Agriates de Pierre Benoit

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par PPG, le 22 mai 2012 (Strasbourg, Inscrit le 14 septembre 2008, 46 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 4 515 

Fascinante immersion dans le désert corse

Dès l'entame de ce roman rédigé en avril 1949 lors d'un séjour en Corse avec son épouse Marcelle, soit sur le lieu même de l'action, on est tout de go plongé dans une passionnante aventure qui sent bon le terroir, les traditions, la famille, l'honneur et la passion. Toute la force de persuasion de Pierre Benoit réside dans sa crédibilité, issue de sa proximité avec son objet d'étude. Tel un ethnographe, il collecte in situ une impressionnante documentation auprès de la population qu'il rencontre avec enthousiasme. Il cherche ainsi à comprendre les moeurs corses, s'intéresse avec passion à sa géographie, son histoire, ses relations avec le continent, bref à ce qui fonde son identité. Avec une telle base de données, Pierre Benoît nous livre ici un de ses plus beaux romans, dont la construction est parfaite de maîtrise, riche d'un équilibre mêlant de longs passages descriptifs des paysages et de son climat, parfois très poétiques (comme les fameuses digressions de "Koenigsmark", "L'Atlantide", La Dame de l'Ouest" ou encore "L'île Verte" pour ne citer qu'eux) ; de moments plus calmes nous exposant une reconstitution "sociale" du mode de vie corse avec un aperçu convaincant de ses schémas de pensées et ses interactions entre individus ou groupes ; et enfin, une tension croissante dans le récit où l'on s'attendra non seulement à affronter un drame et appréhender de quelle façon il s'achèvera, mais surtout, à chercher par qui viendra ce drame et comment il sera justifié.

Le narrateur est un vieux berger corse de 88 ans, à l'article de la mort, qui se confie à un prêtre. Il évoque ses souvenirs pour exorciser ses démons, mais surtout pour que la vérité ne parte pas avec lui. Fidèle de la famille Pagellini, laquelle l'emploie depuis toujours, il revient sur des événements tragiques qui se sont passés il y a plus de trente ans. Il se remémore avec une certaine émotion, laquelle n'est jamais très loin de la douleur, du mariage entre la belle et jeune Aquilina, et de son maître Aldo, héritier de la famille Pagellini, âgé de quarante-cinq ans. Ce n'est pas seulement l'écart d'âges qui posera problème, vingt-trois ans tout de même, c'est avant tout le déshonneur qu'éprouve sa mère, l'envahissante et dirigiste Vannina, au motif que la jeune épouse n'est pas une autochtone. Elle vient en effet de Lucques, en Italie, d'une famille modeste, aux origines troubles. Malgré cela, le couple vivra sept années de bonheur, avant qu'un élément impromptu surgisse lors d'une des nombreuses parties de chasse qui seront données à La Cima, une maison familiale campagnarde. Ensuite, la bâtisse de Fottivento entrera en scène...

Une fois de plus pour notre bonheur, Pierre Benoit nous démontre ses talents de conteur, en nous laissant le rôle du témoin impuissant, sans nous livrer sa pensée : c'est à nous de comprendre, d'imaginer les enchaînements.
A la lecture, on ne peut ne pas se remémorer "Colomba" de Mérimée ; essentiellement en terme de sensations et de climat si j'ose dire, car le scénario ne s'apparente pas tout à fait à une vendetta familiale.

Je ne suis malheureusement jamais allé en Corse, et ne connais pas non plus de corses. Je ne sais pas comment réagirait l'un d'eux à la lecture de ce roman. Ce serait très intéressant d'avoir son avis. Est-on un peu trop dans le cliché ? Est-ce dépassée comme représentation ? Reconnaîtrait-il comme plausibles les us et coutumes, le code d'honneur et la fierté de cette fameuse et supposée mentalité insulaire corse ? Pour l'instant, pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, faisons confiance à Pierre Benoît.

Excellent roman que je recommande vivement. D'ailleurs, pour ceux qui n'ont jamais lu Pierre Benoît, "Les Agriates" constituerait une excellente entrée en matière.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les Agriates

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les Agriates".