La bombe - de l'inutilité des bombardements aériens de Howard Zinn

La bombe - de l'inutilité des bombardements aériens de Howard Zinn
(The bomb)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par CC.RIDER, le 26 mars 2012 (Inscrit le 31 octobre 2005, 64 ans)
La note : 10 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 3 253 

Des faits accablants

On a longtemps raconté que le largage de bombes nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki permit de hâter la fin de la guerre dans le Pacifique et d'épargner des centaines de milliers de vies de G.I américains. Arguments à l'appui, Howard Zinn réfute complètement cette thèse. Bien avant cela, les Japonais avaient entamé des négociations de reddition sans condition par l'intermédiaire des Soviétiques. Cyniquement, les Américains qui tenaient à leur démonstration de force, avaient rejeté ces propositions. De plus, ils tenaient réaliser à ces expériences grandeur nature. Ainsi purent-ils comparer l'efficacité de l'uranium à Hiroshima et à Nagasaki au détriment de populations civiles qui subirent le feu nucléaire, furent monstrueusement brûlées ou irradiées. S'il n'était besoin que d'un seul argument, l'argument humain suffirait amplement à rejeter pareilles méthodes... De même à Royan, le 15 avril 1945, alors qu'Américains et Russes s'apprêtaient à se rejoindre à l'est, se déclenchaient les bombardements infernaux qui permirent de tester sur la ville martyre un nouveau moyen de destruction qui serait plus tard appelé napalm. Aucun véritable intérêt stratégique (depuis le débarquement, les armées étaient ravitaillées sans passer par Bordeaux). Aucune défense anti aérienne mais surtout un besoin d'en découdre du côté de l'armée française. Résultat : une ville rasée pour rien et encore des milliers de victimes civiles supplémentaires...
Ce petit livre écrit par le grand historien Howard Zinn est parfaitement documenté et référencé. Les faits avancés sont indiscutables. Sur ces deux tragédies historiques parfaitement injustifiées et quelques autres comme le bombardement de Dresde ou ceux plus récents au Viet-Nam ou en Irak, les démocraties (et l'américaine en particulier) se sont abaissées à des niveaux de monstruosité et de cynisme équivalents ou même pires que ceux de leurs adversaires. Très intéressant et très bien écrit, cet ouvrage permettra de fournir quantité d'arguments aux pacifistes et autres opposants aux bombardements aériens quasiment toujours à l'aveugle et parfois cyniquement appelés « frappes chirurgicales » pour empêcher de se représenter ce que souffrent les humains qui les subissent.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La bombe [Texte imprimé], de l'inutilité des bombardements aériens Howard Zinn traduit de l'anglais par Nicolas Calvé
    de Zinn, Howard Calvé, Nicolas (Traducteur)
    Lux éd. / Mémoire des Amériques
    ISBN : 9782895961208 ; 10,00 € ; 02/06/2011 ; 96 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La bombe - de l'inutilité des bombardements aériens