Les 4 vies de Steve Jobs de Daniel Ichbiah

Les 4 vies de Steve Jobs de Daniel Ichbiah

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Olivier-charly, le 12 mars 2012 (Lyon, Inscrit le 2 mai 2006, 54 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (46 700ème position).
Visites : 2 800 

Perfectible mais passionnant

Bon pas besoin de vous faire un dessin, c'est bien du parcours du fondateur d'Apple dont il est question ici.

Biographie mais pas hagiographie, ce bouquin souffre de pas mal de qualités et de quelques gros défauts à mon sens

Bon côté qualité : hyper bien documenté et paraissant assez 'objectif' quand au point de vue sur Jobs : visionnaire mais tyrannique, buté mais charismatique, parfois plein d'humanité mais obsessionnel jusqu'à la bêtise parfois. Il faut reconnaitre aussi que ça se lit hyper bien, pas mal de petites anecdotes sur les débuts d'Apple et donc de l'informatique (j'adore, c'est toute mon enfance-adolescence...)

Côté défaut : manque évident de structure : le livre apparait plus que comme une compilation d'articles que comme une véritable réflexion en profondeur sur l'homme qui reste en fait un mystère à la fin de la lecture, il manque franchement un fil conducteur qui nous permettrait de toucher du doigt la véritable personnalité de Steve Jobs.

Au final l'impression reste quand même plus positive que négative
Peut être la biographie plus récente vaut-elle mieux ? à voir..

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Autocrate créatif et charismatique

6 étoiles

Critique de Isad (, Inscrite le 3 avril 2011, - ans) - 18 mai 2014

Sur un style journalistique truffé de référence à des articles, l’auteur retrace les 4 temps de la vie du fondateur d’Apple qui a réalisé ce qu’il voulait faire : changer le monde. Il a simplifié et apporté de la beauté à des objets communicants qu’il a contribué à démocratiser.

Steve Jobs n’est pas un technicien, mais par des idées fulgurantes sur des besoins latents qu’il serait intéressant de combler, il parvient à convaincre d’autres personnes aux talents complémentaires de le rejoindre. Et là, s’entourant de ceux qu’il estime les meilleurs, il les pousse jusqu’à ce qu’ils arrivent à la perfection, à la conception d’un bel objet, aussi bien dans ses composants internes qu’au niveau de son apparence. Le livre montre aussi qu’il peut se tromper, qu’il ne supportait pas la contradiction et s’appropriait ce qu’il jugeait porteur. Et c’est pour cela qu’il a été écarté de l’entreprise qu’il a créé avec Steve Wozniak par ceux qui y avaient investi. Une nouvelle vie avec une autre entreprise qu’il crée avec un nouveau produit qui n’aura pas de succès d’un côté, le rachat d’une petite société d’animation numérique qui grandira de l’autre (Pixar). Puis le rappel et la diversification dans la musique, le smartphone et la tablette.

IF-0514-4226

Forums: Les 4 vies de Steve Jobs

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les 4 vies de Steve Jobs".