Opium Poppy de Hubert Haddad

Opium Poppy de Hubert Haddad

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par CC.RIDER, le 28 novembre 2011 (Inscrit le 31 octobre 2005, 64 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 523ème position).
Visites : 3 474 

Le terrible destin d'un petit taliban

Alam est un jeune afghan d'une douzaine d'années qui, avant de débarquer à Paris, n'a pas eu un parcours facile. N'ayant pas supporté sa circoncision, il est tombé dans les pommes et tout le monde au pays l'a appelé « l'Evanoui ». Alam était le nom de son frère aîné qui avait rejoint les rangs des talibans. Il est tout jeune quand, suite à une attaque des rebelles, son village est détruit, son école et sa ferme sont brûlés et son père est blessé. La famille se réfugie alors à Kaboul. A la mort du père, il rejoint son frère et devient enfant soldat jusqu'au jour où l' otage gardé par son frère s'évade. De la plus monstrueuse des manières, Alam va devoir prouver sa fidélité à la cause et ceci ne représente que le tout début de ses tribulations.
Un roman d'actualité plein d'ambition et de réalisme sur le thème de la guerre, de l'immigration et de la drogue. Ce destin d'enfant est rempli de tant de souffrances et d'horreurs que le lecteur ne peut que se dire que ce n'est pas juste, que la guerre et le fanatisme ont des conséquences bien pires que tout ce qu'il peut imaginer surtout quand c'est un enfant qui se retrouve broyé par une telle série d'engrenages aveugles. Et encore, il n'y aurait que moindre mal si l'arrivée en Europe était synonyme de rédemption et fin de ses épreuves, mais il n'en est rien, loin de là. Livre dur, fort et qui laisse un goût d'autant plus amer qu'il n'est pas du tout écrit comme un thriller ni comme un roman coup de poing mais avec énormément d'élégance stylistique, de raffinement et même de poésie. Fulgurances, tournures paradoxales, descriptions minutieuses ne manquent pas. Il est impossible que cet ensemble détonnant laisse quiconque indifférent. Personne ne ressortira indemne d'une lecture à déconseiller aux âmes sensibles...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Opium poppy [Texte imprimé] Hubert Haddad
    de Haddad, Hubert
    Zulma
    ISBN : 9782843045660 ; 9,14 € ; 18/08/2011 ; 170 p. ; Broché
  • Opium poppy [Texte imprimé] Hubert Haddad
    de Haddad, Hubert
    Gallimard / Collection Folio
    ISBN : 9782070447244 ; 6,90 € ; 03/01/2013 ; 192 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une prose ciselée pour dire l'enfance décapitée !

9 étoiles

Critique de Oops (Bordeaux, Inscrite le 30 juillet 2011, 56 ans) - 12 mars 2012

Alam c'est le nom qu'on lui a attribué en France, au centre d'accueil des mineurs isolés et réfugiés. Alam, c'était le nom de son frère, là-bas dans les montagnes d'Afghanistan, lui on l'appelait l'Evanoui parce qu'il s'était évanoui honteusement le jour de sa circoncision. Au fil des pages on découvre l'histoire de cet enfant soldat fils de paysan embrigadé chez les Talibans qui finit par échapper à l'horreur pour se retrouver en France à la solde d'un gang comme si la fatalité d'enfant soldat était inévitable. le destin de cet enfant est assez effroyable, la plume acérée de l'auteur nous décrit l'impitoyable destruction de l'enfance dans un pays où le peuple n'en finit pas d'être martyr. Ce roman est un déchirant cri du cœur pour cette enfance volée « absente au monde » qui ne fait qu'obéir aux ordres. La prose distillée par l'auteur permet de conférer un sens plus aigu au texte, en donnant notamment une véritable mesure de ce que sont la peur, le mépris, la cruauté, on en ressort forcément troublé.
"On part découragé, en lâche ou en héros, dans l'illusion d'une autre vie, mais il n'y a pas d'issue. L'exil est une prison."

Forums: Opium Poppy

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Opium Poppy".