Rigante, tome 4 : Le cavalier de l'orage de David Gemmell

Rigante, tome 4 : Le cavalier de l'orage de David Gemmell
(Stormrider)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par MEISATSUKI, le 15 novembre 2011 (Inscrite le 2 octobre 2009, 48 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (13 124ème position).
Visites : 3 528 

A méditer

Si ce tome 4 nous fait prendre un peu de distance avec nos personnages clefs, c’est pour mieux engager une profonde réflexion sur la complexité de l’être humain et son impact sur son environnement. Cette tendance à osciller entre le bien et le mal qui ne sont jamais vraiment dissociés, bien au contraire.
Cette notion était déjà abordée dans le tome 3 qui nous montrait les bienfaits de l’amour mais aussi les extrêmes auxquels il peut conduire. Ici, il n’est question que de ces extrêmes. La violence est omniprésente, quasiment de la première page à la dernière (massacre de civil, tortures, guerre…). Mais si l’amour des siens peut conduire à tous les sacrifices, peut-il aller jusqu’à l’horreur ? Les protagonistes sauront-ils s’arrêter à temps ? Peuvent-ils réellement protéger les leurs sans nuire aux générations à venir ? Et inversement ?
Ce livre soulève énormément de questions et nous amène donc à réfléchir plus profondément aux problèmes actuels en prenant en compte la nature profonde de l’être humain et son sens des priorités.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le cavalier de l'orage [Texte imprimé] David Gemmell traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Alain Névant
    de Gemmell, David Névant, Alain (Traducteur)
    Bragelonne / Collection dirigée par Stéphane Marsan
    ISBN : 9782352940388 ; 20,00 € ; 29/03/2007 ; 424 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Rigante

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La volonté du crâne

9 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 34 ans) - 4 mai 2024

Même s'ils sont toujours sous la domination des Varlishe, la situation des Rigante s'est quelque peu améliorée et même si les tensions n'ont pas disparu leurs relations sont désormais un peu plus apaisées. Un danger menace pourtant tout ce beau monde car un puissant ennemi, tapi dans l'ombre, ne souhaite que semer la guerre et le chaos. Kaelin, Gaise, le Moïdart et tout leur entourage vont ainsi se retrouver pris dans une spirale d'événements de plus en plus terrible mais pour sauver leurs peuples ils n'auront pas d'autre choix que de combattre de toutes leurs forces.

Ce tome offre ainsi une conclusion en apothéose aux aventures des Rigante et j'étais assez loin de m'imaginer que l'histoire allait partir dans une telle direction. Le début met tout de même un petit peu de temps à démarrer mais une fois que l'intrigue est bien lancée on ne voit plus les pages défiler. Forcément, comme il y a beaucoup d'action et d'affrontements de nombreux personnages sont laissé de côté ou sous-exploités tels que Maev ou Kaelin mais certains réussissent quand même à avoir un véritable développement et j'ai notamment beaucoup apprécié l'évolution du Moïdart. Il s'agit également du tome dans lequel la magie intervient le plus, elle n'est plus reléguée au second plan et plusieurs éléments abordés auparavant prennent ici tout leur sens. Grâce à cela, ce qui ne semblait être au départ qu'une simple rébellion devient un combat contre une puissance quasi-divine et même si la fin est relativement facile le roman est traversé d'un souffle épique qui ne retombe jamais vraiment.

La saga consacrée aux fiers Rigante s'achève ainsi ici de manière plutôt satisfaisante et c'est une série que j'ai lue avec beaucoup de plaisir. David Gemell offre en effet une fresque assez ambitieuse avec un univers bien construit, chaque tome composant cette série a une tonalité qui lui est propre et l'on a également affaire a une très bonne galerie de personnages. Certes, le saut temporel assez important entre le deuxième et le troisième volume peut être un peu déroutant mais c'est un parti pris original que j'ai trouvé plutôt pertinent. J'en ai donc malheureusement fini avec les Rigante car je doit bien avouer que je m'y étais bien attaché mais je suis quand même assez content que cet ultime tome en termine les aventures avec un certain panache.

Forums: Rigante, tome 4 : Le cavalier de l'orage

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Rigante, tome 4 : Le cavalier de l'orage".