Appelez-moi par mon prénom de Nina Bouraoui

Appelez-moi par mon prénom de Nina Bouraoui

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Septularisen, le 7 août 2011 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 54 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (21 426ème position).
Visites : 3 239 

PASSION AMOUREUSE

Après la lecture de ce livre j’ai voulu comparer ce que j’en avais pensé et ressenti avec ce qu’en avaient écrit d’autres Cliens… Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant que ce livre était un des rares, de cet auteur, à ne pas être critiqué sur CL!

Rien d’autre à faire donc que de m’y «coller» moi-même…
Mais, finalement je réalise qu’il n’y a pas grand-chose à raconter sur l’histoire ce livre, qui n’est finalement qu’un long monologue de l’auteur qui nous raconte son histoire d’amour avec un de ses jeunes lecteurs.

Au début du récit, Nina BOURAI rencontre un jeune étudiant en Art Plastiques Suisse qui tout au long du livre sera uniquement désigné par ses initiales P.M.
S’ensuivent donc le coup de foudre, l’amour passion, la passion dévorante de l’auteur.
Celle-ci nous décrit avec pudeur et tout en retenue le récit de cette passion, la découverte, l’attente, les courriels échangés, les nouvelles qui n’arrivent pas, les visites sur le site internet de son amoureux, l’espoir, les doutes (liés entre autres à leur différence d’âge…), les moments de bonheur intense, ceux de jalousie perfide, le long, très long cheminement vers la première fois…

Le plus déconcertant dans ce livre est sans doute le style très particulier de l’auteur! Avec ses phrases très courtes, d’une écriture très «dense», qui se suivent, l’une derrière l’autre, à un rythme effréné, quasiment sans ponctuation, et qui ne laissent pas un instant de répit au lecteur…
Pareil pour les mots d’ailleurs, avec une cascade, un torrent, une enfilade, un empilement, un bombardement de mots qui se suivent les uns derrière les autres, comme vomis par l’auteur, le tout sans paragraphes, de sorte que le lecteur est obligé lui-même de décider des arrêts dans sa lecture du récit! Cette écriture n'est pas sans rappeler celles des auteurs du "nouveau roman" notamment celle de Claude SIMON...

Mais il faut le dire, les mots sont beaux, très beaux et bien choisis. Quand à l’histoire elle est belle, très belle… Le livre se lit facilement en quelques heures (une centaine de pages), une fois «assimilé» le style plus que déroutant de l’auteur, et reflète admirablement la sentiment de passion amoureuse…
Tout ceux qui ont été un jour amoureux, se reconnaitront d’ailleurs à un moment ou l’autre du récit…

Ceci était mon premier livre de cette jeune écrivaine, (après l’avoir découverte dans une émission littéraire présentant son dernier livre, j’avais voulu «partir» à la découverte de ses écrits…), et sans doute devrais-je en lire d’autres pour me faire une idée plus précise sur sa véritable valeur littéraire… Je reste donc finalement sur une impression plutôt positive, mais toutefois très mitigée, sur ce livre…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Appelez-moi par mon prénom [Texte imprimé] Nina Bouraoui
    de Bouraoui, Nina
    Gallimard / Collection Folio
    ISBN : 9782070396832 ; 6,90 € ; 04/03/2010 ; 141 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Ecriture sublime, roman ébolouissant

10 étoiles

Critique de MEloVi (, Inscrite le 6 juillet 2011, 37 ans) - 1 septembre 2011

Voici une découverte tout à fait remarquable. Je ne connaissais pas Nina Bouraoui avant de lire "Appelez-moi par mon prénom". Son écriture est particulière, déroutante, nouvelle. Elle touche au coeur et impressionne par tant de maîtrise. Magistrale Nina Bouraoui!

Forums: Appelez-moi par mon prénom

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Appelez-moi par mon prénom".