Les assassins sont parmi nous de Jacques Antoine, Pierre Bellemare, Marie-Thérèse Cuny

Les assassins sont parmi nous de Jacques Antoine, Pierre Bellemare, Marie-Thérèse Cuny

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par CC.RIDER, le 23 juillet 2011 (Inscrit le 31 octobre 2005, 64 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 3 229 

Histoires de meurtres...

Présentée par ses parents à un médecin inconnu, une jeune fille souffrant d'un simple furoncle se retrouve éventrée avant de mourir sur la table d'opération. Le médecin n'était qu'un malade mental obsédé de chirurgie sans en avoir les compétences... Un potache recalé au bac n'a plus qu'une idée fixe : tuer l'examinateur responsable de son échec. Il lui faudra s'y reprendre à cinq reprises avant d'y parvenir. Belle constance !... Un boulanger monte dans une chambre d'hôtel avec une prostituée qu'il étrangle avant de quitter les lieux en signant son crime car il a noté son nom, sa profession et son adresse exacte sur le registre de l'hôtel !...
Toutes ces histoires (52 au total) montrent à l'évidence que « les assassins sont parmi nous », autrement dit que le crime surabonde dans tous les milieux, que toutes les professions, toutes les catégories sociales peuvent en recéler. Des Mesdames et Messieurs Tout le Monde peuvent à tout moment sous l'emprise d'une passion ou pour toute autre cause se transformer en monstrueux criminels. Ce recueil présente chaque histoire singulière sur seulement cinq ou six pages ce qui n'en donne qu'un résumé succinct plus dans le style de l'article de journal que dans celui de la nouvelle proprement dite. Certaines histoires vraiment extraordinaires auraient mérité plus ample développement. Pour les amateurs du genre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les assassins sont parmi nous

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les assassins sont parmi nous".