Le chemin aux oiseaux de Nadine Brun-Cosme (Scénario), Edmond Baudoin (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Valadon, le 10 mai 2011 (Paris, Inscrite le 6 août 2010, 43 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 198ème position).
Visites : 4 219 

J'ai senti en moi l'oiseau qui grandissait

A la campagne. Une petite fille se promène le long du chemin aux oiseaux. Chez elle, ses parents se séparent. Son univers se fissure. Elle découvre l'attente, la solitude. Alors elle apprend, jour après jour, à se reconstruire un monde, bercée par les histoires que lui racontent ses parents, aidée par les rencontres que ses balades lui offriront, et par la nature, par les oiseaux, forces vitales auxquelles elle s'abreuve.

Bande dessinée? Roman graphique? Pour adulte, pour enfants ? Un peu de tout ça. Le chemin aux oiseaux, c'est le trait intense, sensuel, poétique, doux et énergique de Baudoin. C'est un thème traité avec beaucoup de pudeur, et de poésie.
Voila, le chemin aux oiseaux, c'est de la poésie avec des images. Qui parle des choses essentielles. De l'enfance, de l'amour, de la liberté, des choses qui passent, des choses qui naissent.
C'est beau.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Comme une telle lecture fait du bien...

10 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 68 ans) - 1 mars 2015

Comment serait-il possible en quelques lignes de vous présenter Le chemin des oiseaux de Nadine Brun-Cosme et Edmond Baudoin ? C’est délicat et j’ai relu le livre une fois encore avant de me lancer. Il faut dire que cet ouvrage parle à la fois de la capacité que nous avons tous à rêver, à imaginer, à souffrir, à attendre, à vivre en quelque sorte… Et, en même temps, il parle de façon assez concrète de la séparation, du divorce, des enfants tiraillés entre leurs parents, de la souffrance spécifique des enfants dans ces cas-là et de leurs forces déployées pour se reconstruire…

Oui, j’entends bien que vous avez du mal à imaginer que ce soit possible dans une bande dessinée petit format poche (ou presque) avec seulement 200 pages ! Alors pour que vous y croyiez un peu, il faut que je vous dise que le dessin est réalisé par Edmond Baudoin, un auteur contemporain exceptionnel qui n’a peur de rien, qui est capable de s’attaquer à tous les sujets ou presque. Son graphisme noir et blanc est si fort et puissant que parfois une seule case lui suffit pour plonger son lecteur dans une ambiance si lourde soit-elle…

La petite fille rencontre son père le dimanche. Elle l’attend, le voit venir de loin et elle aime arpenter le chemin aux oiseaux parce qu’elle peut au bout du chemin s’envoler avec les oiseaux. Cela peut vous sembler bizarre et surprenant, mais en fait, j’ai volé avec la petite fille et c’est très agréable. Je comprends qu’elle ait eu envie de voler dès le départ car c’est bien une façon de rendre éternelle l’instant des retrouvailles avec son père, un instant hebdomadaire qui la nourrit…

Le soir c’est sa mère qui la nourrit, la fait vivre, la soulage et l’accompagne dans la nuit en lui lisant une histoire, une belle et grande histoire. Longtemps elle croit que le vol est l’apanage du père, l’histoire celui de la mère, et elle s’aperçoit un jour que tout cela est la même histoire, la vie…

« Alors j’ai su que mon père et ma mère racontaient la même histoire ».

Ce livre pourrait-il rendre plus léger la séparation de ses parents à un enfant ? Non ! Chacun doit faire l’expérience de ce cheminement pour mesurer l’amour du père et de la mère et comprendre qu’ils racontent à l’enfant la même histoire. Cette histoire de Nadine Brun-Cosme dessinée merveilleusement bien avec sensualité et douceur, humanisme et tendresse par Edmond Baudoin ne sera probablement pas ressentie de façon universelle car chaque histoire humaine est unique et spécifique. Il faut l’admettre…

Par contre, chacun découvrira une piste à suivre pour aller au bout de son histoire, avec parents séparés ou pas, avec oiseaux au bout du chemin ou pas, car cet envol final nous devons tous le prendre pour vivre, tout simplement…

Mon interprétation de ce très beau livre ne sera pas partagé par tous les lecteurs mais un bon livre est justement celui qui permet à chacun de trouver son livre, de se construire avec, de rêver avec…

Une fois de plus, Edmond Baudoin démontre qu’il est un grand qui construit case après case, planche après planche, livre après livre, une véritable œuvre en bandes dessinées ! J’espère que tous ceux qui ne le connaissent pas encore iront à sa rencontre et, donc, bonne lecture à tous !

Forums: Le chemin aux oiseaux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le chemin aux oiseaux".