Au Texas tu serais déjà mort de J. R. Helton

Au Texas tu serais déjà mort de J. R. Helton

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Camarata, le 23 avril 2011 (Inscrite le 13 décembre 2009, 71 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 832 

Quelque chose qui ressemble à l’espoir

Un recueil de nouvelles autobiographiques et d’extraits de récits sur l’Amérique contemporaine ou plutôt les américains. Bien qu’autobiographiques ces nouvelles et extraits ont l’aspect, la consistance, la couleur, de la fiction, heureusement c’est ce que je préfère . Le narrateur nous balade dans des univers variés, hétéroclites, au gré de ses différents boulots et de son vécu.
Dans « Jugheads 1986 » on voit un père autoritaire, obsédé par le retour à la terre, entraîner de force sa famille dans la recherche mouvementée de la région idéale.
Dans Halloween 1988, le narrateur se trouve aux prises avec un patron tyrannique, « born again » (régénéré par la foi), qui abuse de sa force de travail jusqu'à l’accident. »
Dans Kansas 1988 » le dur labeur sur les lignes de chemin de fer met en lumière une amitié.
Dans « sous la ligne 1995 » on a un aperçu de la vanité du milieu cinématographique. Dans « Good luck road 1997 » le racisme et l’avidité paternelle provoquent une injustice envers un vieil homme noir, que son fiston n’oubliera pas.

« Mon père l’appelait la Colonie Nègre. Quand notre pasteur venait le dimanche soir, lui, ma mère et mon père disaient que c’était le côté Noir de la route, là ou habitaient les Noirs, la famille Noir là et l’autre famille Noir avec la grange, et les Noirs au camion rouge. Pendant un moment j’ai cru qu’ils faisaient tous partie de la même famille installée du même côté de la route, une grande famille appelée les Noirs. »

Dans « Man and beast « 2000 » on atteint l’apogée de la folie avec sa compagne de l’époque qui se croyant investie de la mission de sauver tous les animaux abandonnés, le réduit en esclave bénévole du chenil.
Cette diversité d’atmosphère, de milieu, de ton est assez étonnante, et divertissante.
Les situations et les caractères sont décrits avec une grande acuité, et avec un humour lucide et acerbe mais indulgent. Toutes les histoires se déroulent dans une population précaire soumise aux aléas d’une situation économique tendue, qui tente de subsister par tous les moyens. Cependant le caractère extravagant et les ambitions irréalistes des individus côtoyés par le narrateur, n’arrangent pas leur sort. Lui-même n’élude pas sa responsabilité personnelle dans la débâcle qu’est devenu sa vie

« Moi aussi j’avais été rejeté du tourbillon, loin de la folie omniprésente et je voyais enfin clairement la vie de folie que j’avais vécu. J’avais réellement été emprisonné dans un enclos à chiens géant, et comme tant de gens j’avais moi-même construit ma prison. Maintenant j’étais de nouveau libre ….je pouvais recommencer à zéro et tourner le dos au passé sordide dans lequel je m’étais empêtré. »

Le narrateur traverse toutes ces périodes difficiles, délirantes, émouvantes, érotiques, avec une sensibilité et une indulgence critique qui génèrent une émotion revigorante.
Comme par exemple, dans : « Good luck road 1997 », après la mort de son père, le fiston devenu adulte vient s’excuser à sa place, auprès du vieux voisin noir de la ferme d’à côté, pour le cochon tué.

Il se dégage de ces récits souvent cruels mais très pittoresques et hauts en couleurs, quelque chose qui ressemble à l’espoir, chose peu courante chez les auteurs réalistes américains.
A lire absolument

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Au Texas tu serais déjà mort [Texte imprimé] J. R. Helton traduit de l'anglais (États-Unis) par Nicolas Richard
    de Helton, J. R. Richard, Nicolas (Traducteur)
    13e note éd. / Série Sélect
    ISBN : 9788493759513 ; 165,98 € ; 16/03/2011 ; 1 vol. (303 p.) p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Au Texas tu serais déjà mort

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Au Texas tu serais déjà mort".