Le caveau de famille de Katarina Mazetti

Le caveau de famille de Katarina Mazetti
(Familjegraven)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Ptitnine, le 24 mars 2011 (Inscrite le 4 juin 2008, 44 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 9 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (46 345ème position).
Visites : 6 854 

La suite est-elle justifiée ?

Après l’immense succès du Mec de la tombe d’à côté, nous sommes ravis de retrouver Désirée la bibliothécaire et Benny, le paysan. Elle dévore avec autant d’ardeur les livres et les produits bio, lui élève toujours des vaches tout en évitant la ruine et n’imagine pas qu’on puisse lire « de son plein gré ». Autant dire qu'il ne sont pas faits pour vivre ensemble. Pourtant, ils se sont promis trois essais pour avoir un enfant. Si cela ne donne rien, c’est terminé pour toujours. Vont-ils se retrouver tous ensemble dans le même caveau de famille ?
On retrouve le même découpage que dans le roman précédent; un chapitre est consacré au point de vue de Désirée et un à celui de Benny ce qui accentue bien sûr l'opposition homme / femme , paysan / intellectuelle. A ce titre on va découvrir que l'égalité hommes-femmes telle qu'on la perçoit en France est loin d'être réelle sauf pendant la période de la chasse aux élans où les pères prennent leur congés de paternité. On découvrira pleins d'autres pépites sur l'allaitement l'instinct maternel ...
La suite est vraiment justifiée car les héros évoluent vraiment , on retrouve le côté très frais et drôle de l'écrivain et ce petit côté loufoque que possèdent les auteurs nordiques.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le caveau de famille [Texte imprimé], roman Katarina Mazetti traduit du suédois par Lena Grumbach
    de Mazetti, Katarina Grumbach, Lena (Traducteur)
    Gaïa
    ISBN : 9782847201925 ; 20,30 € ; 02/03/2011 ; 237 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

certaines suites sont à éviter

3 étoiles

Critique de Gardigor (callian, Inscrit le 27 avril 2011, 45 ans) - 1 juillet 2013

Pour ma part j'ai été très déçu par cette suite pourtant j'avais hâte de retrouver les deux personnages principaux.
Je l'ai trouvé lente, sans idées, & donc sans intérêt.
C'est vraiment dommage car le 1er volet était particulièrement réussi.
Parfois il faut s'avoir s'arrêter au bon numéro.
Certains passages de ce deuxième volet étaient agréables mais malheureusement trop rares.

dommage!

4 étoiles

Critique de Ladislasisagirl (, Inscrite le 7 décembre 2012, 36 ans) - 7 décembre 2012

Très emballée par la fraîcheur du mec de la tombe d'à côté , ses personnages, leurs passions communes si infernales...

Cette suite m'a déçue.

Je trouve qu'il s'agit surtout de redites, dans le sens où Désirée et Benny s'enferment dans une routine. Routine qui nous fait regretter le temps où leur histoire était passionnée et où leurs caractères respectifs formaient un cocktail explosif.

Dans le caveau, très vite Désirée s'efface sous le poids de l'organisation de la maison, elle devient terne, se laisse faire , les rares moment où elle tient tête à son époux ne sont à mon sens pas assez développés et approfondis par l'auteur et c'est bien dommage!
Cette suite tendait surtout à montrer comment une femme peut vite se laisser submerger par une nouvelle vie de femme au foyer /mère de famille . Cette démonstration tombe cependant à mon sens dans la caricature de la femme soumise à son mari , elle qui était si indépendante et libre, face à un mari qui au départ était si touchant à prendre soin d'elle mais qui devient de plus en plus égoïste. Il ne lui est quasiment pas reconnaissant de tous les sacrifices personnels qu'elle a fait. Benny m'a déçue et Désirée aussi.

Je tiens cependant à préciser que j'ai encore une fois adoré le style d'écriture de l'auteur, comment elle exprime les pensées des personnages de façon naturelle et aussi le fait de consacrer un chapitre par personnage.

La plus grosse déception c'était la fin où je me suis dit : et? c'est tout? j'aurais préféré que Désirée plante Benny sur place avec les enfants!

Le charme est rompu

2 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 64 ans) - 1 avril 2012

Emballée par le premier tome, je pensais retrouver la fraîcheur et l'humour dans cette suite.
Mais ce que j'ai retrouvé, ce sont des personnages extrêmement caricaturaux: Désirée, héroïne sacrifiée sur l'autel de la vie de famille, l'incompréhension congénitale de Benny, son conjoint qui fait de lui un rustre incapable de penser à autre chose que le cours du lait et sa ferme.
Quelques sursauts intéressants auraient pu re-dynamiser l'histoire, mais non; on retombe aussitôt dans les plaintes récurrentes des deux protagonistes, à tel point qu'on tourne chaque page en attendant la séparation qui nous semble inévitable.
Dommage... Une grande déception que cette courte lecture...

Quand le couple s'enlise !

4 étoiles

Critique de Oops (Bordeaux, Inscrite le 30 juillet 2011, 56 ans) - 16 février 2012

On avait découvert Désirée la jeune veuve bibliothécaire et Benny l'éleveur de vaches, vieux garçon dans « le mec de la tombe d'à côté » formant un couple improbable qu'une passion dévorante réunissait malgré leurs différences de culture. N'arrivant pas à accorder leur quotidien, Désirée ne s'imaginant pas fille de ferme, ils avaient décidé de faire leur vie chacun de leur côté. Titillée par son horloge biologique, Désirée demande à Benny de bien vouloir lui faire un enfant, ce qu'il accepte sous certaines conditions. Ils s'accordent trois essais, mais comme cela ne donne rien tout est prétexte pour prolonger leur idylle jusqu'à ce que la petite graine finisse par germer. Puis tout s'enchaîne inévitablement Désirée quitte sa vie de citadine pour s'installer à la ferme, elle apprend à faire la cuisine, à traire les vaches, à tenir sa maison, à devenir la parfaite femme au foyer tout en s'occupant du bébé et en gérant le quotidien tout comme Benny l'avait toujours souhaité. Désirée va vite déchanter quand le deuxième bébé arrive, le couple devient complètement dépassé par le quotidien, les conditions difficiles d'agriculteurs, concilier vie familiale et travail, le manque d'argent, leur vie intime qui s'effiloche et le choc de classe sociale qui n'en finit pas de faire des étincelles. A la longue les situations qui au début prêtaient à sourire deviennent de plus en plus pathétiques, malgré quelques salves d'humour dont l'auteur sait parfaitement jouer, cette suite de compromis donne l'image d'un couple assez désuet dont on ne peut espérer un avenir tant cela risque d'être difficile à vivre pour les enfants ! Au final l'auteur rend compte d'une tragicomédie universelle trop caricaturale mieux vaut rester sur la rencontre inattendue du premier opus "le mec de la tombe d'à côté"

" [...] nous vivions au jour le jour, surtout à la fin du mois. C'est cher d'être pauvre ! Parfois je ne savais pas s'il fallait en rire ou en pleurer !"

déçue

2 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 50 ans) - 31 décembre 2011

J'avais bien aimé "le mec de la tombe d'à côté", cela dit j'ai vraiment été déçue par cette suite. Je me suis lassée de ces deux personnages, surtout de Benny. Peut-être que c'est trop proche de la réalité de beaucoup de femmes, même encore aujourd'hui. Et ces gosses qui arrivent les uns après les autres, sans vraiment être désirés... Bof, bof, j'aurais dû m'arrêter au premier livre.

suite et flop

4 étoiles

Critique de Esblandin (colomiers, Inscrite le 11 novembre 2011, 40 ans) - 13 novembre 2011

autant j'ai adoré le mec de la tombe d'à côté et sa cadence rythmée autant j'ai été dépitée par cette suite.
L'auteur s'est égarée, le style n'y est plus, l'âme des personnages non plus.
Le côté piquant du premier a disparu pour laisser place à la vie quotidienne d'une mère de famille qui ne maîtrise pas sa fécondité....
Bref pour moi un gros flop

Le coeur y est, la chair joyeuse mais la vie est sombre

9 étoiles

Critique de Deashelle (Tervuren, Inscrite le 22 décembre 2009, 13 ans) - 3 octobre 2011

Comme on le voit sur la couverture le cœur de Désirée est en cage mais la porte est ouverte. Va-t-elle supporter les barreaux de la vie à la ferme ? La suite de l’histoire du mec de la Tombe d’à côté qui nous a fait crouler de rire est racontée alternativement par Benny et par Désirée. Les mêmes événements racontés avec des points de vue diamétralement différents. Le rire du lecteur libère un peu la tension dramatique de ces protagonistes totalement antinomiques. Un homme, une femme, et quel décalage dans le couple! Le cœur y est mais la vie est sombre!Heureusement la chair est toujours joyeuse!

Peinture réaliste de la vie des éleveurs-agriculteurs-produits laitiers. On découvre la pénibilité du travail, le faible rendement, les dettes, les tracas de l’administration nationale et européenne, les entourloupes, une vraie guerre des nerfs, et pas de vacances. On se demande vraiment comment la bibliothécaire s’y prendra. Il reste l’éblouissement du départ, le coup de foudre progressif qui les a jetés dans les bras l’un de l’autre, et cela surnage, alors que tout est si dur. Chapeau. Chacun doit abandonner un peu de ses rêves. Chacun rentre dans le jeu de l’autre. Chacun essaie de prendre sur soi. Leçon de vie ? C’est l’autre qui importe en fin de compte, malgré les tiraillements de l’égoïsme naturel! Difficile de ne pas tomber tête la première dans le piège atavique de « l'homme au travail et de la femme au foyer », même dans la société suédoise si progressiste. « Il ne comprenait pas. Il ne voyait pas combien je travaillais dur, car "le boulot des femmes" au foyer devient visible uniquement quand il n'est PAS fait ». Difficile pour les deux de garder le sens de l’humour.

En général je n’aime pas trop les feuilletons et les suites mais ici on est tombé dans quelque chose de différent : moins léger, dramatiquement ressenti et un peu tragique. En contrepoint, l'écriture reste leste et déliée. Le duo fait preuve de sincérité bouleversante. Les deux sont également attachants. Entre eux, notre cœur n’en finit pas de balancer…entre ces tranches de vie si différentes l’une de l’autre et pourtant la même.

Un amour que tout oppose

8 étoiles

Critique de Pitchou (Morges - Suisse, Inscrite le 8 mai 2010, 33 ans) - 4 septembre 2011

Dès que j'ai vu que Katarina Mazetti avait écrit la suite du roman "le mec de la tombe d'à côté" je me suis tout de suite ruée dessus. Je me suis demandé; est-ce qu'ils vont se remettre ensemble? est-ce qu'ils vont pouvoir vivre cet amour que tout oppose?

J'ai donc lu ce roman qui était très divertissant d'une part en raison des personnages très sympathiques qu'on affectionne très rapidement et d'autre part car certains passages sont à mourir de rire. On arrive aisément à s'imaginer dans cette ferme avec ce couple que tout oppose.

Histoire drôle, découpage sympathique (petits chapitres qui montrent le point de vue des deux amoureux), style fluide, vite lu.

Forums: Le caveau de famille

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le caveau de famille".