Cinq semaines en ballon : Voyage de découvertes en Afrique par trois Anglais de Jules Verne

Cinq semaines en ballon : Voyage de découvertes en Afrique par trois Anglais de Jules Verne

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Lolita, le 1 avril 2002 (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 38 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (26 721ème position).
Visites : 8 645  (depuis Novembre 2007)

Jules Verne, un grand auteur à ne pas oublier....

J'ai été très surprise de constater le nombre impressionnant de critiques sur des auteurs très divers mais je l'ai été encore plus lorsque je n'ai découvert aucune critique portant sur les oeuvres littéraires d'un grand auteur tel que Jules Verne. Je me permets donc de combler cet oubli avec un de ses livres "Cinq semaines en ballon".
Il est vrai que l'univers de Jules Verne est un peu particulier. Un univers particulièrement masculin, pas d'héroïnes mais uniquement des héros et surtout des domaines auxquels a priori seuls les hommes s'intéressent. Mais, voyez-vous, je suis pourtant une fille et j'apprécie tout autant les Jules Verne que n'importe quel garçon.
Ici, dans "Cinq semaines en ballon", Jules Verne nous raconte les débuts de l'aéronautique et la découverte de l'Afrique avec pour héros, trois anglais : le docteur Fergusson, inventeur du projet de construire la nacelle pour partir à la découverte de l'Afrique, Joe son plus fidèle serviteur prêt à suivre son maître au bout du monde, et Dick Kennedy, hésitant mais qui finit finalement par céder et embarqua avec ses deux autres compagnons. Que d'aventures alors leur arrive-t-il! La fièvre de Kennedy, des nègres carnivores, le sauvetage d'un missionnaire français, le manque d'eau, la traversée du désert, le dévouement de Joe, les mésaventures de ce dernier pour sauver le ballon, d'importantes découvertes... Bref, ce livre ne se raconte pas, il se lit....
Le début est un peu long à démarrer surtout lorsque le docteur Fergusson y donne des descriptions très précises et très physiques (grr... La matière que j'adore... grrr...) sur le ballon.
"De la partie inférieure de mon ballon qui est hermétiquement clos, sortent deux tubes séparés par un petit intervalle. L'un prend naissance au milieu des couches supérieures du gaz hydrogène, l'autre au milieu des couches inférieures.... Le diamètre horizontal fut de cinquante pieds et le diamètre vertical de soixante-quinze ; il obtint ainsi un sphéroïde dont la capacité s'élevait en chiffres ronds à quatre vingt dix mille pieds cubes..."
Evidemment, pour ceux qui n'y comprennent rien (comme moi....) c'est un peu embêtant, les autres vont se régaler. Heureusement, après les préparatifs du voyage, Jules Verne met l'accent sur les péripéties et l'aventure du voyage... Il y en a pour tous les goûts...
Je vous laisse découvrir un petit passage du livre histoire de vous mettre l'eau à la bouche :
" Cet atlas devait servir au voyage tout entier du docteur, car il contenait l'itinéraire de Burton et Speke aux Grands Lacs, le Soudan d'après le docteur Barth, le bas Sénégal d'après Guillaume Lejean, et le delta de Niger par le docteur Baikie. Fergusson s'était également muni d'un ouvrage qui réunissait en un seul corps toutes les notions acquises sur le Nil et intitulé : The sources of the Nil, being a general surwey of the basin of that river and of its heab stream with the history of the Nilotic discovery by Charles Beke, th.D.
Il possédait aussi les excellentes cartes publiées dans les Bulletins de la société de Géographie de Londres, et aucun point des contrées découvertes ne devait lui échapper. En pointant sa carte, il trouva que sa route latitudinale était de deux degrés ou cent vingt milles dans l'ouest (cinquante lieues). Kennedy remarqua que la route se dirigeait vers le midi. Mais cette direction satisfaisait le docteur, qui voulait autant que possible, reconnaître les traces de ses devanciers. Il fut décidé que la nuit serait divisée en trois quarts, afin que chacun pût à son tour veiller à la sûreté des deux autres. Le docteur dut prendre le quart de neuf heures, Kennedy celui de minuit, et Joe, celui de trois heures du matin. Donc, Kennedy et Joe, enveloppés de leurs couvertures, s'étendirent sous la tente et dormirent paisiblement, tandis que veillait le docteur Fergusson."
Petit bémol : le livre est très long.
Choisissez de préférence cette collection qui propose de très belles illustrations.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Cinq semaines en ballon [Texte imprimé], Voyage de découverte en afrique par trois anglais Jules Verne ill. par MM Riou et Montaut
    de Verne, Jules
    le Livre de poche / Le Livre de poche
    ISBN : 9782253005902 ; 5,90 € ; 26/06/1974 ; 348 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Hélas... abandon

1 étoiles

Critique de Jordanévie (, Inscrite le 27 septembre 2022, 48 ans) - 22 mars 2024

Le livre m'est tombé des mains.
Trop de descriptions rébarbatives.
C'est dommage, j'adore Jules Verne.
Je ne suis pas rentrée dans l'histoire.
J'ai abandonné un peu trop vite, à mon grand regret...
Pourtant c'est un livre précurseur.

Trois anglais survolent l'Afrique.

8 étoiles

Critique de Hexagone (, Inscrit le 22 juillet 2006, 53 ans) - 18 décembre 2012

La statue indéboulonnable de la littérature du genre est celle que VERNE a dressée dans tous les esprits.
Des héros téméraires, des péripéties aux quatre coins de notre planète et de notre espace.
De l'amitié, de la fidélité, des épreuves qui renforcent ces deux premières vertus, voilà qui est dit sur ce que sont les livres de VERNE.
Il y a aussi le VERNE de son époque, avec ses Nègres, ses sauvages, mi-homme mi-singe, la supériorité affichée de ce qui est la suprématie des Européens sur les peuples primitifs.
Mais il n'y a pas d'arrière pensée dans l'esprit de VERNE, c'est un instantané d'une époque qui vaut bien la nôtre par certains travers.

Voilà, il y a tout cela dans 5 semaines en ballon, des aventures, des rebondissements, de la géographie.
C'est le premier ouvrage de VERNE et il souffre, selon moi, de certaines erreurs de débutant et d'un style qui demande à s'étoffer.

Je terminerai en formulant une question : Existe-t-il encore des héros vernien.
Et bien oui, et pour moi le dernier est Felix BAUMGARTNER le parachutiste de l'extrême.
Tout le long de l'ascension, du saut je n'ai pu m'empêcher de penser aux héros de VERNE.
J'ai d'ailleurs trouvé dommage que Felix n'ait pas fait de clin d'oeil à l'écrivain.

Très très bon

9 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 41 ans) - 18 mai 2010

Encore un classique (et son premier, si je ne m'abuse) de Verne ! Une histoire farfelue et passionnante qui nous fait voyager avec les personnages principaux, attachants comme toujours. On en redemande !

Cours de géographie/géologie

7 étoiles

Critique de Thomasdesmond (, Inscrit le 26 juillet 2004, 43 ans) - 23 mai 2005

Un des premiers voyages extraordinaires raconté par Verne, et un des meilleurs : les héros verniens se dessinent clairement : un savant (Fergusson) ou plutôt un génie, plein de courage et de majesté, silencieux et téméraire, prêt à tout pour repousser les limites du connu (ici la découverte de l'Afrique noire), suivi de son fidèle serviteur, Joe, agile et vif comme un acrobate, prêt à risquer sa peau pour son maître, et enfin, l'inévitable : l'homme sanguin, passionné, qui s'emporte, qui s'exclame, qui tire le hurrah par boulets de canon, qui aime chasser le gros gibier, qui a une faim d'ogre, qui a l'honneur à la place du cœur, bref, le personnage vernien par excellence à mon goût, que l'on retrouve dans nombre de ses meilleurs textes (Pencroft le marin dans "l'Île mYstérieuse, Ned Land le harponneur dans "20000 Lieux sous les mers", J-T Maston l'impétueux membre du fameux "gun club" de "De la Terre à la Lune"...etc) !

Malgré de nombreux passages descriptifs, beaux mais assez longs et techniques, sur la faune et la flore africaine, on retiendra les beaux instants de bravoure de la quête des 3 héros...

Quelques points négatifs : une fin un peu abrupte et de nombreux commentaires "très limites" (bien que compréhensibles pour l'époque) concernant les populations noires "sauvages"...

Jules Verne - un génie

10 étoiles

Critique de Tophiv (Reignier (Fr), Inscrit le 13 juillet 2001, 48 ans) - 4 avril 2002

Tout à fait d'accord, Jules Verne est un auteur formidable. "Cinq semaines en ballon" fait partie de ses grands livres mais pour ma part, mon préféré reste "Voyage au centre de la Terre"

Forums: Cinq semaines en ballon : Voyage de découvertes en Afrique par trois Anglais

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Cinq semaines en ballon : Voyage de découvertes en Afrique par trois Anglais".