Les suicidés de Georges Simenon

Les suicidés de Georges Simenon

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Catinus, le 6 janvier 2011 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 73 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (25 438ème position).
Visites : 3 129 

Pan !

Juliette et Emile s’aiment. Ils sont issus de milieux sociaux différents. Le père de Juliette n’approuve pas cette liaison. Les deux amoureux décident de fuir à Paris . Cette idylle tourne vite au cauchemar, des disputes éclatent, l’argent vient à manquer. Dans le même moment, Monsieur Grandvalet fait suivre les amants par un privé. Emile et Juliette se sont trompés. Tout cela finira bien mal.
Une fois de plus, à travers une histoire toute simple, banale, Simenon nous mène vers un abîme. Avec le brio qu’on lui connaît.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Juliette…juliette

8 étoiles

Critique de Pierrot (Villeurbanne, Inscrit le 14 décembre 2011, 72 ans) - 31 mai 2018

Il ne faut apparemment pas manquer de matière grise pour écrire une histoire aussi noire !
Ici Simenon dépeint très bien, me semble-t-il, surtout à travers cette Juliette, le mal qui la ronge de l’intérieur, qui vit, sans aucune perception du monde extérieur, de ce qui l’entoure, comme ses parents, de ceux qu'elle croise ici ou là, et bien sûr de ce pauvre Bachelin qui jusqu’au bout lui demandera.
-Tu m’aimes ?
-Je ne sais pas.
Avant de comprendre… Qu'elle n’était en fait
Qu’une radio que machinalement l’on met pour meubler un vide, un portrait, pendu au mur, qui semble continuellement vous regarder… Et surtout la pâle image d’un visage sans expression. Et puis enfin cette identification quasi parfaite d’une intruse, une incongruité à la vie.

Forums: Les suicidés

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les suicidés".