Pèlerin de William Bayer

Pèlerin de William Bayer
(Peregrine)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Clubber14, le 22 novembre 2010 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 44 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (40 057ème position).
Visites : 3 654 

Fais comme l'oiseau, ça vit d'amour et de sang un oiseau....

Présentation de l'éditeur :

Pam Barret est journaliste à la télévision. Mais on ne peut pas dire que sa carrière décolle. Jusqu'au jour où elle assiste à une scène proprement stupéfiante : en plein New York, une jeune patineuse est assommée et égorgée par un oiseau géant qui disparaît aussi vite qu'il est venu. Panique, stupeur, les témoins croient avoir rêvé, mais des touristes ont filmé l'attaque. Pam comprend qu'elle a une chance de faire la " une " en rapportant ces images insensées. Un ornithologue lui confirme bientôt que le " meurtrier " est un faucon pèlerin femelle, mais un spécimen anormalement grand, et jamais ce type d'oiseau ne fondrait sans raison sur un humain, encore moins pour le tuer. De plus, comment cet animal s'est-il perdu dans Manhattan ? Peut-être n'est-il pas perdu justement, et dans ce cas, l'affaire n'est plus du ressort des ornithologues mais de la police.

Mon avis :

Voici un thriller bien particulier que ce "Pèlerin". Un tueur en série d'un autre genre que celui que nous connaissons habituellement. Le psychopathe use ici d'une arme bien particulière, une arme sur laquelle il ne peut laisser ses empruntes, une arme qui a même le don de s'envoler : un magnifique faucon pèlerin au gabarit hors norme.

C'est dans le monde de la fauconnerie que nous plonge l'auteur. Bien documenté, bien rédigé, ce roman a le mérite de trancher avec tout ce que j'avais pu lire en termes de romans policiers et c'est bien agréable que de découvrir un nouveau thème de ce genre (ça me fait penser qu'un roman de ce genre avec un requin apprivoisé pourrait être sympathique.....).

Le bémol dans ce roman concerne le caractère psychotique du tueur. Homme tout à fait normal en société qui se transforme en psychopathe une fois son antre retrouvée. Cela serait-il possible dans la vie? Peut-on être double à ce point mais tout en étant conscient de cela? Personnellement je ne pense pas mais je ne suis pas psy non plus.....

Hormis cela ce roman fût une découverte pour moi, qui ne connaissais pas William Bayer. Il nous fait survoler la ville de New York comme personne, il nous met dans l'oeil du faucon, nous fait plonger entre les rues new yorkaises et nous donne une incroyable bouffée d'air frais et d'adrénaline.

Au final, même si ce n'est pas un chef d'oeuvre du roman policier / thriller, il s'agit d'un roman sympathique à lire, que je recommande, surtout à la caste (rare) de ceux qui s'intéressent à la fauconnerie.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pamoiseau

8 étoiles

Critique de Mariefleur26 (Paris, Inscrite le 11 décembre 2011, 30 ans) - 12 février 2012

L'histoire commence avec comme grand évènement une attaque de faucon pèlerin géant, en plein Manhattan. Une jeune femme inoffensive, patinant sur le Rockefeller, est égorgée par le monstreux oiseau! Ceci fait la une dans le journal télévisé, dérange tout le monde et va même se reproduire! Mais que se passe-t-il? Des policiers chargés d'enquêter là-dessus vont vite se rendre compte que l'oiseau est bien trop grand pour un pèlerin et que son geste est démesurément insensé pour paraître naturel. Donc, il y a forcément quelqu'un derrière tout ça... mais comment l'arrêter avant que tout New York chavire?

Pour le peu de polars que je lis, celui-ci fut pour moi une très belle découverte! L'idée de base d'un faucon meurtrier, quelle prouesse, quelle imagination! L'enquête avec les policiers et inspecteurs est plaisante à lire, quoique ce n'est pas à mon avis le meilleur morceau.
Le meilleur réside selon moi dans les personnages directement concernés par l'attaque. L'auteur nous plonge d'un côté dans l'esprit des faiseurs de mal et, de l'autre côté, dans la vie d'une jeune journaliste témoin de tout ce spectacle monstrueux. Le lecteur découvre que les deux se côtoient mais la journaliste, elle, non... jusqu'à ce qu'elle se fasse prendre!
À partir de là l'histoire m'a moins plu car elle devient irréaliste, c'est dans le fond un «plus» , une touche finale pour chapeauter le tout. Mais c'est quand même bien pensé.

Pour résumer, c'est un bon polar qui m'a beaucoup plus car l'auteur mise beaucoup sur les réactions et les sentiments de la journaliste, ceux aussi des inspecteurs et les intentions du meurtrier. Cet aspect plus humain et pas seulement centré sur l'action va à mon avis plus chercher le lecteur.

Forums: Pèlerin

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Pèlerin".