Putain de mort ! de Michael Herr, Pierre Alien (Traduction)
(Dispatches)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire , Littérature => Anglophone

Critiqué par Bookivore, le 26 octobre 2010 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 41 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 198ème position).
Visites : 4 356 

Putain de Vietnam !

Livre-témoignage et livre-reportage ayant inspiré Kubrick pour son "Full Metal Jacket" (Herr collaborera au scénario du film, tout comme il a collaboré à celui d'"Apocalypse Now" de Coppola), "Putain De Mort !" ("Dispatches" en VO) est un livre écrit par Michael Herr, publié en 1968 (non traduit en France jusqu'à 1980). Herr fut grand reporter, correspondant du magazine Esquire, et couvrira la guerre du Vietnam entre 1967 et 1968, il y verra des choses insensées, y découvrira l'horreur du conflit, les massacres, le sang, l'odeur du napalm que définitivement personne ne peut aimer au petit matin...
Ce livre, sur fond de rock'n'roll, de prises de drogues, est le plus fort témoignage existant (avec "The Short-Timers" de Gustav Hasford, roman qui inspirera aussi "Full Metal Jacket") sur cette guerre, et un des livres les plus forts et violents, dérangeants et puissants sur la guerre en général.
Que dire d'autre ? Quiconque le lira en sortira changé.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Les faits nus d'une guerre absurde !!

10 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 41 ans) - 15 mai 2017

Pas très plaisant à lire, DISPATCHES du reporter de guerre Michael Herr nous apprend toutefois de ces choses cruciales. Et notamment sur le sort d'hommes laissés seuls en zone de guerre; non seulement à la merci de vietcongs acharnés mais aussi à celle d'une administration Américaine débile et d'ordres absurdes donnés par des gradés la plupart du temps dépassés.

Sans compter la drogue indispensable (avec la musique) pour tenir en subissant également une bureaucratie morose dont ce n'est jamais la faute ! Au Vietnam, personne n'est coupable et à votre retour on s'étonnera que vous n'ayez pas plus assuré malgré les 47 000 morts...

Inutile donc de spécifier le caractère halluciné de ce récit et de la colère et de l'énergie que Michael Herr nous fait passer à travers ses lignes: le tout est sans aucun doute guerrier, mais aussi très poignant jusqu'à la toute fin.

De bonnes leçons qui restent lettres mortes encore à ce jour.

Forums: Putain de mort !

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Putain de mort !".