Georgina Kincaid , tome 2 : Succubus Nights de Richelle Mead

Georgina Kincaid , tome 2 : Succubus Nights de Richelle Mead
(Succubus on top)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Numanuma, le 6 octobre 2010 (Tours, Inscrit le 21 mars 2005, 48 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (50 260ème position).
Visites : 2 965 

Hot stuff

Georgina nous revient pour une nouvelle aventure dont le caractère érotique est beaucoup plus présent que dans l’épisode précédent. Deux intrigues se croisent sur le fond de la troisième qui couvre déjà le premier roman et qui, à n’en pas douter, couvrira les deux volumes suivants.
Notre ultra-sexy succube voit revenir dans sa vie un ancien compagnon de maraude, l’incube Bastien, qui lui demande son aide pour corrompre la présidente d’une association de défense de la bonne morale, en gros, une intolérante frustrée, intégriste et antipathique… Parallèlement, Georgina se trouve confrontée à une drôle d’histoire de dealer. Enfin, son histoire avec le séduisant écrivain Seth Mortensen devient de plus en plus épineuse. Imaginez ne pas pouvoir ne serait-ce qu’embrasser votre amant sous peine de lui voler de quelques minutes à plusieurs jours de vie ?
Personnellement, je trouve intéressant que l’auteur ait choisi le prénom Seth. En effet, Seth est à la fois un dieu égyptien pas forcément sympa qui s’oppose systématiquement à l’harmonie et à l’ordre naturel des choses ; c’est un dieu ambitieux, manipulateur mais c’est aussi le protecteur du soleil. C’est un personnage complexe. C’est aussi le 3° fils d’Adam, alors que celui-ci a déjà 130 ans, et il fait partie des patriarches bibliques. Selon la tradition du judaïsme rabbinique, il est l’ancêtre de tous les Justes.
L’auteur étant spécialiste des religions, il est difficile de croire que le prénom Seth soit le fruit d’un pur hasard. Cependant, le personnage des romans est pour l’instant un peu trop parfait pour correspondre à la divinité égyptienne et pas assez pour s’intégrer dans un modèle judaïque. Reste que les réactions de Seth face à Georgina relèvent de l’exploit ! Imaginez simplement que l’être sur lequel vous fantasmez le plus au monde entre soudain dans votre chambre, prêt à satisfaire le moindre de vos désirs et qui vous décidiez de ne pas en profiter afin de conserver une forme de pureté idéale… Personnellement, si Laetitia Casta entre dans ma chambre, je ne me poserai pas de question !
Seth, lui, quasiment surhumain à ce moment-là, refuse tout contact plus poussé qu’un baiser du bout des lèvres… C’est limite le dieu de l’abstinence, si ça existe !!
En même temps, Seth accepte bien volontiers le strip-tease de Georgina (qui ne le voudrait pas ?) et les photos érotiques qu’elle lui offre pour son anniversaire. D’ailleurs, si mes admiratrices veulent m’envoyer des photos coquines, elles sont les bienvenues !
Il y a cette fois moins de flashback sur la vie de Georgina et c’est dommage même si, en général, c’est toujours un peu limite. Un chapitre complet de temps en temps consacré uniquement à un passage particulier de sa vie passée serait une excellente chose car l’auteur semble vouloir développer son personnage tout au long de ses romans. Dans celui-ci, Georgina laisse un peu plus voir son côté sombre. Bon, en même temps, pour un agent du Mal, c’est un peu le minimum syndical…
Et puis il y a ce mélange bien sympa de croyances et de religions qui laisse ouvert un champ de possibilités assez effarant. Le risque est bien sûr de faire de chaque roman l’occasion d’une nouvelle rencontre surnaturelle ce qui serait une ficelle scénaristique un peu grosse mais après tout, le monde regorge de mythologies fascinantes alors pourquoi ne pas tenter le coup ?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Succubus nights [Texte imprimé] Richelle Mead traduit de l'anglais (États-Unis) par Benoît Domis
    de Mead, Richelle Domis, Benoît (Traducteur)
    Bragelonne / L'Ombre
    ISBN : 9782352943211 ; 5,81 € ; 09/07/2009 ; 376 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Georgina Kincaid

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Sur la brèche.

5 étoiles

Critique de Lilule (baalon, Inscrite le 24 février 2006, 48 ans) - 23 mai 2018

J’ai eu une nette préférence pour le premier tome. Je l'ai trouvé plus plat. Même si des passages m'ont beaucoup plu. Comme ses souvenirs à Paris. Qui pour moi auraient dû être un peu plus développés. Je ne sais pas si je vais continuer la saga. Je vais lui donner une dernière chance. Si le suivant me donne la même impression, je pense que j'arrête tout.

Forums: Georgina Kincaid , tome 2 : Succubus Nights

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Georgina Kincaid , tome 2 : Succubus Nights".