Novembre, la nuit de Raymond Plante

Novembre, la nuit de Raymond Plante

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Clo7, le 23 février 2002 (Charleroi, Inscrite le 15 octobre 2001, 23 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 573  (depuis Novembre 2007)

Adieu à jamais

Marianne, une marionnettiste de quarante-deux ans, est
atteinte d’un cancer du pancréas. Nous sommes en novembre et elle vit son dernier mois. La nuit, lorsque la peur l’envahit, elle écrit des lettres, une douzaine de lettres. Une lettre à sa mère, son frère, sa famille actuelle, les gens et les personnages qu'elle a aimés, qu’elle a détestés, chaque personne qui l'a marquée. En bien ou en mal. C'est sa façon à elle de se sentir vivre jusqu’au bout. Chaque message nous fait entrer un peu plus dans la vie de Marianne et nous fait toucher sa douleur, sa peine, sa faiblesse mais sa force aussi. On se plonge dans l’univers de Marianne et on ressent son combat contre la douleur. Le livre se lit bien malgré la gravité du sujet : la maladie et puis la mort L'originalité de la structure du texte : les lettres ou les messages assez courts laissés dans un cahier d’écolier, permet d’aller plus loin, d'en connaître plus car chaque situation est racontée en détails avec les émotions qui l’habitaient à ce moment-là.
Un livre que je recommande.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Novembre, la nuit

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Novembre, la nuit".