Maus : un survivant raconte, tome 2 : Et c'est là que mes ennuis ont commencé de Art Spiegelman

Maus : un survivant raconte, tome 2 : Et c'est là que mes ennuis ont commencé de Art Spiegelman

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Hexagone, le 22 mars 2010 (Inscrit le 22 juillet 2006, 52 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (22 460ème position).
Visites : 4 025 

Humanité.

Les nazis ont voulu faire d'un groupe d'hommes un troupeau de bêtes. Art Spielgeman parvient à rendre de petites bêtes infiniment humaines. Difficile de ne pas être happé par le trait parfois noir, mais aussi réjouissant et très expressif malgré une formule assez simple. Le scénario est en béton et le fil de l'histoire se déroule avec quelques bulles d'air malgré tout. Il y a le coeur du livre, sombre. Ce deuxième tome m'a un peu moins accroché que le premier qui fut révélateur d'un talent. Dans ce deuxième volet, les aventures malheureuses de Artie se tirent un peu en longueur. On me dit que les " jeunes " lisent moins voir plus. Peut être MAUS pourrait-il combler cette lacune en traitant d'un sujet qui préoccupera l'humanité encore longtemps.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Et c'est là que mes ennuis ont commencé [Texte imprimé] Art Spiegelman trad. de l'anglais par Judith Ertel
    de Spiegelman, Art
    Flammarion
    ISBN : 9782080666185 ; 15,00 € ; 04/01/1994 ; 135 p. ; Relié
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Maus, un survivant raconte.

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

MAUS… FOREVER !...

8 étoiles

Critique de Septularisen (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 55 ans) - 22 janvier 2012

Je n’ai rien à ajouter aux nombreuses critiques déjà faites de ce livre dans les différentes critiques sur CL.
Il faut dire la vérité, cette BD ne ressemble absolument à aucune autre, on peut la lire comme une simple BD ou comme un témoignage absolument unique sur la Shoah…
Alors on pourra bien sûr lui trouver mille et un défauts… Dessin médiocre, en noir et blanc, scénario à sens unique qui traîne en longueur… Oui c’est vrai, mais tout cela est tellement vite sublimé par la qualité du témoignage de première main, et par la vérité de l’histoire qui sublime littéralement tout le reste… Vous ne verrez plus jamais l’Holocauste de la même façon après avoir lu cette BD !...
Je comprends que certains lecteurs puissent être choqués par l’une ou l’autre scène, racontée dans la BD, notamment quand Vladek fait preuve d’une avarice hors normes, ou d’un racisme étonnant envers les personnes de couleur… personnellement je suis reconnaissant à Art SPIEGELMAN d’avoir montré son père comme il était vraiment, sans fioritures, sans modifier son caractère… Non seulement cela n’en rend le personnage que plus humain, mais il raconte la vérité un point c’est tout… et au fond c’est tout ce qui compte…
Je pense finalement que contrairement à ce que disent certaines critiques sur CL, ce deuxième tome est encore meilleur que le premier…

Forums: Maus : un survivant raconte, tome 2 : Et c'est là que mes ennuis ont commencé

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Maus : un survivant raconte, tome 2 : Et c'est là que mes ennuis ont commencé".