Le dîner de trop de Ismail Kadare

Le dîner de trop de Ismail Kadare
( Darka e gabuar)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Jules, le 24 février 2010 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 78 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 3 484 

Un bon Kadaré

Voilà que Ismaïl Kadaré nous apporte un nouveau livre. Il se passe dans une petite ville d’Albanie portant le nom de Gjirokäster.

Hitler s’est vu obligé d’aider son allié Mussolini dont les troupes sont empêtrées en Grèce. Le travail fait, les troupes allemandes remontent par l’Albanie. Le désir affiché n’est que de traverser le pays. Nous connaissons cependant le sens que Hitler donnait aux mots « simplement traverser »

Celui qui commande les blindés qui se présentent est le colonel von Schwabe et aurait fait une partie de ses études à Berlin avec le docteur Gurameto le Grand. Ce dernier est un des notables de la ville. Il s’appelle Gurameto le Grand car la ville compte un second médecin qui, par hasard, s’appelle aussi Gurameto. Ce dernier prendra donc le nom de Gurameto le Petit.

Deux éclaireurs allemands se font tuer à l’entrée de la ville. von Schwabe ne comprend pas car son ami Gurameto lui avait tellement vanté les coutumes d’Albanie parmi laquelle trônait le sens de l’hospitalité.

Notez au passage que pour cet officier allemand entrer dans un pays avec des chars relève des règles de l’hospitalité ! Il fait saisir de nombreux otages du village avec l’intention de les faire fusiller. Mais nous parlons toujours d’hospitalité… Parmi eux se trouve un citoyen juif.

Gurameto le Grand donne un grand dîner chez lui avec celui qui se présente comme son meilleur ami de jeunesse. Il a cependant eu une hésitation à le reconnaître. En attendant, lors de ce dîner, il obtiendra la libération des otages, en ce compris celle du juif, ce qui est très étonnant vu la politique allemande.

La période d’occupation allemande est directement suivie d’une nouvelle avec l’Union Soviétique et les communistes.

Alors que tout le monde pensait cette histoire du dîner offert aux Allemands par Gurameto le Grand comme oubliée, la voilà qui ressort. Les deux Gurameto sont arrêtés et interrogés suivant les méthodes soviétiques. Et cela d’autant plus qu’il semblerait que le vrai von Schwabe était déjà décédé à l’époque du dîner.

Comment Gurameto le Grand ne s’est-il pas rendu compte de la substitution ? Comment explique-t-il que le juif a également été épargné ? Quels étaient ses véritables rapports avec les Allemands ? Pourquoi a-t-il offert ce dîner ?

J’ai bien aimé ce livre dans lequel Kadaré nous montre tous ses talents de conteur.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le dîner de trop [Texte imprimé], roman Ismail Kadaré traduit de l'albanais par Tedi Papavrami
    de Kadare, Ismail Papavrami, Tedi (Traducteur)
    Fayard
    ISBN : 9782213643885 ; 18,20 € ; 02/09/2009 ; 213 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le dîner de trop

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le dîner de trop".