Casse-toi ! de Jean-Marie Périer

Casse-toi ! de Jean-Marie Périer

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Spiderman, le 23 février 2010 (Inscrit le 14 juin 2008, 60 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 049ème position).
Visites : 5 356 

Un Périer bien frappé

C'est bien le photographe des années SLC (salut les copains) qui reprend ici cette formule explicitée en sous-titre : "Crève mon fils, je ne veux pas de pédé dans ma vie".
Loin des stars et des paillettes, loin du Marais et des gaytos où l'orientation sexuelle est secondaire, voire anecdotique, Jean-Marie Périer ouvre aux lecteurs le monde d'une France d'en bas. Un univers où les parents ne supportent pas que leur progéniture ne consacre pas son énergie vitale aux fonctions reproductrices. Rêver de Maxime quand on s'appelle Kévin, de Léa quand on s'appelle Sophie est un malheur pour des géniteurs à l'esprit sévèrement borné. Du haut de ses soixante-dix ans, aidé par une journaliste d'un âge plus proche de celui des victimes de cet ostracisme familial, Monsieur Périer dresse le portrait d'une dizaine de victimes de l'homophobie ordinaire. Ordinaire ? Quand on a partagé le vécu de ces jeunes adultes (entre 18 et 25 ans) expulsés de chez leurs parents avec quelques vêtements dans un sac poubelle, on reste effondré devant tant d'incompréhension et de bêtise. Assumant sans aucun complexe un rôle de "dame patronesse", Périer fixe son objectif sur la seule association française qui vient en aide à ces jeunes : Le Refuge.
A Montpellier, cette structure gérée par des bénévoles expérimentés apporte aide et soutien psychologique, social, médical et tout simplement humain. Le Refuge écoute, nourrit, réconforte et héberge une douzaine de garçons et de filles dont le photographe nous fait un portrait profond et discret, sensible et contrasté. Un livre qui ne pourra laisser insensible aucun lecteur,parents, grands -parents ou futurs parents : une opération de SaLut publiC !!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un regard plein de compassion et d'humanité

8 étoiles

Critique de CC.RIDER (, Inscrit le 31 octobre 2005, 64 ans) - 10 juillet 2010

Un jour, en lisant un journal, Jean-Marie Périer, le célèbre photographe des stars du rock, tombe sur un article qui l'interpelle : il présente une association de Montpellier humblement nommée « Le Refuge » qui s'est donné comme but de recueillir de jeunes homosexuels rejetés par leurs familles. Il entre en contact avec les deux fondateurs et commence à recueillir les témoignages de ces jeunes qui se sont retrouvés à la rue le jour où ils ont révélé leurs penchants sexuels à leurs parents. Ainsi Sandra, Antoine, Hassan, Jimmy et bien d'autres nous racontent leurs galères : insultes, coups, menaces, séquestration et finalement rejet à la rue avec prostitution et drogue à la clé...
Pas de langue de bois, pas de pathos ni d'idées toutes tranchées dans ce livre, mais un regard plein de compassion et d'humanité. On lit ce document exceptionnel rempli d'histoires touchantes ou bouleversantes en mesurant l'immensité du fossé qui sépare le monde des Gay-Pride et du Marais et celui de la France profonde dans laquelle l'intolérance et le rejet de l'autre est de rigueur. La condition des jeunes du Maghreb est particulièrement délicate tant la pression traditionnelle et religieuse est puissante. Certains parents vont même jusqu'à menacer de mort leur progéniture indigne. Il n'est pas mauvais que parfois la voix d'un juste (qui n'a aucune tendance homosexuelle, il faut le préciser) s'élève dans l'espoir que cesse une réalité intolérable à notre époque.

CASSE-TOI

6 étoiles

Critique de Critiqueslibres (Nimes, Inscrite le 9 janvier 2009, 51 ans) - 26 mars 2010

Je reste perplexe, de fait nous ne pouvons rester insensible à la détresse de ces enfants néanmoins et bien que l'auteur y consacre les deux dernières pages de son livre, j'aurais apprécié que les parents puissent avoir un droit de réponse tant ces attitudes de rejet semblent parfois poussées à l'extrême. Nous pouvons imaginer aisément que l'homosexualité de ces enfants ne soit pas la seule cause de leur mise à l'écart ; de plus il me semble que les familles ainsi dépeintes sont des familles ayant de multiples problèmes à l'origine. Ce livre est assez pertinent, mais à mon goût il manque d'ouverture, il n'incite guère à la discussion : les faits sont là c'est en quelque sorte le procès de notre société sans légèreté mais trop abrupt à mon goût.

Pour un simple témoignage, difficile de comprendre tant d'éloges

3 étoiles

Critique de Thorpedo (, Inscrit le 22 octobre 2009, 43 ans) - 21 mars 2010

Suite aux différentes critiques postées, je me suis décidé à acheter cet essai qui semblait d'excellente facture.
160 pages, une dizaine de témoignages pas si différents, un parti pris évident, une association indispensable, un photographe sexagénaire et des jeunes homos égarés, le tout pour un essai qui sonne finalement assez creux.
Autant le dire tout de suite; sans être décevant, cet essai n'est pas franchement percutant.
En fait, l'auteur ne fait jamais décoller son récit, la plume n'accroche pas au papier. Pourtant, vus les faits, il y a de quoi s'indigner... mais rien n'y fait, la faiblesse du style nous fait croire à une apparente banalité, et handicape le propos. Forcément, on est outré par tant de bêtise, mais là encore, quelque chose manque pour que le lecteur ressente cette boule dans le ventre, et le récit finit par faire pssiiiicht.
Difficile de comprendre tant d'éloges, le sujet est grave et d'actualité certes, mais je le trouve mal traité, et l'absence de recherches journalistique plus poussées (pourquoi ne pas demander aux parents ce qui peut bien les pousser à jeter leurs gosses dehors parce qu'ils sont gays ou lesbiennes??) est forcément un bémol majeur.
Rien de bien fracassant, un essai dont on ne parlera que très peu; dommage.

Si l'on est humain...

9 étoiles

Critique de Corine (, Inscrite le 2 mars 2010, 60 ans) - 10 mars 2010

... impossible de rester insensible aux témoignages que renferme ce livre.
Un père de famille est allé à la rencontre de ces jeunes livrés à eux-mêmes et à la cruauté du monde juste parce qu'ils sont ce qu'ils sont. Un père, tout simplement, qui voit en chacun d'entre eux son propre enfant.
C'est avec humilité, bon sens et beaucoup d'amour que Jean-Marie Périer les écoute et les décrit sans complaisance, sans forcer le trait, d'ailleurs c'est inutile : la réalité se suffit à elle-même.
Un livre qui éclaire l'action extraordinaire de l'association "Le Refuge", qui donne tout à ces jeunes abandonnés. Tout, mais pas assez encore, faute de moyens.
Gageons que ce recueil touchera un grand nombre de lecteurs, pour faire avancer les mentalités et rappeler que rien ne peut contraindre l'amour, comme rien ne peut contraindre la pensée.
Et heureusement.

Emouvant !!!

10 étoiles

Critique de Calas79 (, Inscrit le 6 mars 2010, 43 ans) - 6 mars 2010

Un livre d'une facilité de lecteur...
Poignant avec ces témoignages sur l'exclusion de jeunes gays et lesbiennes par les propres membres de leur famille...
Le témoignage d'Étienne m'a tout particulièrement touché !!!

Bouleversant!

10 étoiles

Critique de Bonnemine82 (, Inscrite le 2 mars 2010, 54 ans) - 2 mars 2010

Ce recueil de témoignages est terriblement poignant, révoltant et donne envie de changer les choses, il n'est pas possible de rester inerte une fois lue la dernière ligne..
C'est un langage de tous les jours qui dénonce des situations dont on ne parle jamais.
L'obscurantisme de certains parents, le rejet de certains autres, qu'il soit virulent ou passif, arrivent tous à la même conclusion : la sortie du cocon familial se fait dans la douleur, les suites de cette mise à la porte est la rue, le repli, la prostitution, la drogue, l'alcool... la mort!
Fait-on des enfants pour les envoyer à la mort? Est-ce-que le fait qu'ils soient différent de la "norme", justifie que l'on envoie la chair de sa chair mourir sous un pont dans le meilleur des cas ou assassiné par des homophobes... est-ce que ces parents, lorsqu'ils apprennent le décès de leur progéniture qu'ils ont rejetée, ont-ils un regret, ou applaudissent-ils? je suis horrifié à cette pensée!!!
Il faut se pencher aussi sur cette association, "Le refuge" à Montpellier, qui a éveillé l'intérêt de Jean-Marie Périer. Qui fait un travail extraordinaire, je vous encourage à aller sur leur site...
Voilà les exemples de réflexions qu'éveille ce magnifique livre....
Merci à M. Périer mais aussi et surtout à tous ces jeunes qui ont eu le courage de témoigner.

c'est déchirant!

10 étoiles

Critique de Cathyd65 (, Inscrite le 2 mars 2010, 57 ans) - 2 mars 2010

J'ai lu le livre de Jean-Marie Périer "casse-toi" au profit du Refuge.

A dévorer d'une traite. Comment vous dire, ça fait mal!

Il faut courir acheter ce livre pour le refuge, pour ces jeunes, ceux qui se sont livrés dans ces lignes, et ceux qui sont à la rue, ceux qui l'ont été, ceux qui le seront, malheureusement encore.

Le problème c'est que ceux qui devraient se prendre une grande baffe dans la gueule c'est ceux qui ne regarderont même pas la couverture de ce livre, ou alors d'un air dédaigneux.

Nous qui le lisons avec tant d'envie de le lire, nous sommes déjà convaincus de la nécessité de notre motivation à lutter contre cette saloperie d'homophobie.

Forums: Casse-toi !

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Casse-toi !".