Angelica de Arthur Phillips

Angelica de Arthur Phillips
( Angelica)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Jfp, le 30 janvier 2010 (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 74 ans)
La note : 2 étoiles
Moyenne des notes : 1 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 1 étoiles (57 147ème position).
Visites : 3 020 

victoria, au secours!

Et encore un roman victorien! La mode en a été lancée par le succès de "La rose pourpre et le lys" de Michel Faber. Un gros livre, bien épais: 423 pages pour celui-ci, c'est déjà mieux que les 1142 pages du roman de Faber, mais c'est encore beaucoup trop par rapport à la matière du roman. Des phrases alambiquées, sans doute pour imiter le style de l'époque(?), et des personnages aux sombres penchants, tout en mensonges et en cachotteries. Résultat: on n'y comprend strictement rien! Angelica est une charmante fillette de 10 ans, très belle et très intelligente, dont le papa décide un jour qu'elle ne doit plus dormir dans le lit conjugal, qui n'est pas destiné à ça. En gros, voilà la trame de l'histoire. Là-dessus se greffe, comme c'est de rigueur aujourd'hui quand on veut faire un gros bouquin, une vision éclatée de l'histoire, à travers la mère (Constance), le père (Joseph) et une étrange personne (Anne), qui va s'installer at home (ça se passe en Angleterre!) sous le prétexte de faire disparaitre les mauvais esprits qui hantent la maison (en fait elle ne pense qu'à rançonnner la crédule Constance). Qui divague, qui dit la vérité? Bien entendu on ne le saura jamais. Constance est-elle folle lorsqu'elle croit que sa fille subit des sévices de la part des esprits? Joseph, le vivisecteur de Beagles, a-t-il des attouchements avec sa fille, voire pire, lorsqu'il vient lui parler seul à seule? Et que pense de tout ça Angelica? Le lecteur peut tout imaginer et n'a qu'à remplir lui-même les pages manquantes. Franchement, pour lire victorien, mieux vaut se régaler avec "Tess d'Urberville" (Thomas Hardy). C'est en poche en plus...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

redondant.

1 étoiles

Critique de Yogi (, Inscrite le 12 août 2008, 58 ans) - 14 novembre 2011

Je vais le résumer en deux mots: inaccessible et redondant. Arthur Phillips avait une bonne idée, mais je pense qu'il aurait pu faire plus court. Pour les 100 premières pages, chaque chapitre est essentiellement une répétition de ce chapitre avec seulement des changements légers. La langue est prétentieuse. Je me suis retrouvé à relire les phrases, car je ne comprenais rien et cela était très fastidieux. . Donc, à éviter ne gaspillez pas votre argent.

Déception...

1 étoiles

Critique de Jennifer (Saint-Charles-Borromée, Inscrite le 16 août 2011, 37 ans) - 16 août 2011

Lors de la lecture de la quatrième de couverture, j'étais impatiente de commencer à lire ce roman. Je trouvais intéressant l'idée de mêler les histoires de fantômes à l'époque victorienne. Ma déception vient du fait que le roman est long...l'histoire ne se développe pas rapidement...et surtout il ne se passe rien. Rendu à environ la moitié du roman, il n'y avait toujours pas eu d'activités paranormales faites par des esprits ou autres revenants. La partie sur le père et les doutes de la mère envers lui est très prévisible. De plus, je n'ai pas aimé le style d'écriture qui était dure à suivre. On dirait que l'auteur s'est perdu dans le style d'écriture ''victorien''. Je ne recommanderais ce roman à personne. J'ai continué de le lire dans l'espoir qu'il se passerait quelque chose d'inattendu... mais j'ai attendu pour rien. Grande déception.

Forums: Angelica

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Angelica".