Lira bien qui lira le dernier : Lettre libertine sur la lecture de Hubert Nyssen

Lira bien qui lira le dernier : Lettre libertine sur la lecture de Hubert Nyssen

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Donatien, le 28 décembre 2009 (vilvorde, Inscrit le 14 août 2004, 81 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 3 435 

Avenir du livre et de la lecture!

Hubert Nyssen, fondateur des éditions "Actes Sud", auteur d'essais et de romans, rédige une réponse écrite à la question posée par une lectrice, soit :"Quels destins pour le livre et le plaisir de la lecture?

Il analyse plusieurs éléments de cette interrogation qui semble angoisser certains éditeurs mais aussi nombre d'amoureux du livre traditionnel.
Par exemple : y-a-t-il effectivement une CRISE du livre et de la lecture alors que l'on n'a jamais autant édité? Le livre ne serait que le support ACTUEL de l'écrit. Faire la différence entre le livre-support et la lecture-action.

Le livre et le monde de la finance, crues de textes et épiciers éditoriaux, mutation de nos sociétés dans tous les domaines, etc

Je cite : "Tout est transformé en images, sur la planète entière, sur des millions d'écrans, ces représentations virtuelles ont, avec leurs mirages pris la fonction et le rôle qui étaient ceux des réalités tangibles.".
L'on pourrait assiter à une inversion des pôles de la perception :Virtuel/Réalité.

Les romans ont moins de lecteurs, le lectorat s'éparpille! Les captations de l'informatique sont plus efficaces et favorisent la déconnexion du monde!

Tandis que le livre imprimé/papier devrait rester un lieu de repos pour les mots, favoriser le ralentissement de l'information, se refuser à toute manipulation marchande du lecteur.

Il ne faut surtout pas oublier le principal, c'est-à-dire l'AUTEUR!!!!!!

Que deviendra-t-il? Comment fournir une aide minimale à la création de nouvelles oeuvres? Comment résister aux à-valoirs énormes, aux "coups" élaborés par les marchands?

Dernière élément, mais non des moindres ; la LANGUE!!!!! comment la sauvegarder,l'enseigner? Comment éviter d'en arriver à la "langue de l"exclusion minimale"?
Bernard Weber, le spécialiste des fourmis, vient de déclarer qu'il ne faut plus "fatiguer" ou "lasser" les lecteurs avec des descriptions longues, des mots de vocabulaire trop "riches" ou "compliqués"!!!

Dernier conseil , qui s'adresse à tous les CLiens, :" pour bien analyser un livre, il faut le lire TROIS fois!!
1ère lecture - en prendre connaissance,
2de- pour analyser sans être distrait par la découverte
3ème - pour confronter l'oeuvre revisitée aux commentaires que l'on s'apprêtait à en faire. (Il s'est fait lyncher par les critiques).

C'est en tout cas, une lecture intéressante et motivante.

Bon courage à tous.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Lira bien qui lira le dernier [Texte imprimé], lettre libertine sur la lecture Hubert Nyssen
    de Nyssen, Hubert
    Labor / Liberté j'écris ton nom
    ISBN : 9782804019402 ; 3,15 € ; 01/09/2004 ; 92 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Lira bien qui lira le dernier : Lettre libertine sur la lecture

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Lira bien qui lira le dernier : Lettre libertine sur la lecture".