Marianne de George Sand

Marianne de George Sand

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Lacoste78, le 20 décembre 2009 (Inscrit le 6 septembre 2009, 28 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (21 296ème position).
Visites : 5 236 

Un dernier roman ambitieux

Après de nombreux romans et toutes sortes d'écrits, George Sand, écrit "Marianne" juste avant de mourir. Ce livre remet en cause toutes les inégalités homme-femme par l'intermédiaire d'une histoire d'amour pour le moins originale...
Ressemblant à une pièce de Molière, au niveau du scénario, du déroulé de l'histoire ainsi que des petites ruses des personnages, Marianne est un roman qui peut attirer les curieux...

Pierre André est un homme âgé d'environ 35 ans et dont la timidité s'avère être un handicap fatal, celle-ci lui a écarté l'espoir de toute vie professionnelle, sociale et amoureuse, il vit actuellement avec sa mère où il se voit vieillir et croit de moins en moins en l'amour. Il est profondément amoureux de la nature, et s'inspire de celle-ci dans ses écrits intimes.
Pierre est le parrain de Marianne Chevreuse, sa voisine.
D'apparence un peu maigrichonne et pâle, Marianne est une jeune femme d'environ 25 ans, elle est célibataire depuis toujours et ne semble pas touchée par l'absence d'amour dans sa vie, d'apparence très simple. Elle possède une métairie qui lui permet de vivre raisonnablement, et un cheval. Elle est aussi passionnée par la nature et adore faire des balades à cheval.
L'histoire va être perturbée par l'arrivée d'un dandy, prénommé Philippe Gaucher. Le père de Philippe, ami de Pierre, va charger celui ci, d'organiser une rencontre entre Marianne et son fils. Pierre va alors se rendre compte qu'il est profondément amoureux de Marianne.

Ce roman ne manque pas de fraîcheur, ni de rebondissement. Le dandy, homme élégant et raffiné mais dont les prétentions ne sont pas des plus modestes, va être roulé dans la farine et totalement humilié par George Sand, par l'intermédiaire de son livre. Les dialogues sont très travaillés, et nous offrent une vraie pièce de théâtre...
Si Marianne n'est pas le meilleur livre de George Sand, il est certainement celui dont l'écriture ne manque absolument pas de maturité et l'histoire d'expérience de la vie. Une histoire qui fait voyager et qui permet au lecteur de se sentir intérieurement léger ...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Marianne [Texte imprimé] George Sand présentation, notes, questions et après-texte établis par François Tacot,...
    de Sand, George Tacot, François (Editeur scientifique)
    Magnard / Classiques & contemporains (Paris)
    ISBN : 9782210755345 ; 3,60 € ; 22/06/2009 ; 142 p. ; Poche
  • Marianne [Texte imprimé] George Sand
    de Sand, George
    Pascal Galodé Editions
    ISBN : 9782355930119 ; 4,47 € ; 13/03/2008 ; 123 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

le dernier roman

10 étoiles

Critique de Cyclo (Bordeaux, Inscrit le 18 avril 2008, 76 ans) - 27 octobre 2015

Pierre André revient au pays, approchant de la quarantaine, pour s'occuper de sa mère vieillissante et de ses terres. Il a tenté sa chance à Paris et à l'étranger ; il n'a guère réussi (c'est un rêveur) ni en affaires ni en amour, et est rentré au bercail après le décès de son père. Non loin de là habite sa filleule Marianne qui, à vingt-cinq ans, est sur le point de devenir une vieille fille, malgré les revenus importants de sa propriété, qui ne se trouve pas jolie ("Il ne lui manquait pour être jolie que d'avoir songé à l'être, ou de croire qu'elle pouvait le paraître"). Voilà que M. Gaucher que Pierre a connu à Paris, lui envoie son fils Philippe, afin de l'établir, si possible par un riche mariage. M. Gaucher envisage justement pour son fils une union avec Marianne et demande à Pierre de servir d'entremetteur. Mais Marianne n'entend pas se faire imposer un homme qui ne lui plaira peut-être pas. De son côté, Pierre, bien que se trouvant trop vieux ("Suis-je un homme usé ou brisé ?"), et estimant qu'il y a trop de "différence d'âge, d'expérience, de réflexion", se rend pourtant compte qu'il a une attirance pour sa filleule. Mais, ayant promis à son ami parisien, il présente Philippe à Marianne. Échec retentissant.
Sur le thème de l'homme mûr et de la jeune fille (déjà abordé d'une façon différente dans La mare au diable), George Sand dans son dernier roman, brode avec délicatesse la naissance et la reconnaissance de l'amour dans le cadre bucolique de son cher Berry. C'est un enchantement, et on comprend que Flaubert, pourtant habituellement peu tendre à l'égard des romans de sa vieille amie, ait été cette fois séduit : "Marianne m'a profondément ému et deux ou trois fois j'ai pleuré. […] Comme tout cela est charmant, poétique et vrai !... […] Ainsi donc pour cette fois je vous admire pleinement et sans réserve."
On ne peut qu'approuver !

Forums: Marianne

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Marianne".