L'A26 de Pascal Garnier

L'A26 de Pascal Garnier

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par CC.RIDER, le 1 octobre 2009 (Inscrit le 31 octobre 2005, 64 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 3 739 

Un monde glauque et peu ragoütant

A une époque mal définie (années 70 ? 90? de nos jours ?), quelques personnages de ch'timis assez particuliers : Yolande qui, après avoir été tondue à la Libération, non pas tellement pour avoir couché avec un soldat allemand, mais surtout pour s'être refusée à certains, vit recluse chez elle, tous volets clos et observe le monde par un petit trou. Bernard, son frère, retraité SNCF, qui sacrifie sa vie pour elle et se débat contre un cancer. Marqué par la mort depuis la guerre, il ne fait pas bon croiser sa route, que l'on soit chien, femme, enfant ou petit dealer en manque. On risque de finir coulé dans le béton de l'autoroute A26 en construction.
De bien pauvres vies, de bien misérables spécimens d'humanité, traumatisés, psychopathes, aussi alcooliques que tarés. Des gens que l'on n'aurait pas trop envie de rencontrer dans la réalité, bien rendus sous la plume minimale de Stéphane Garnier, sans descriptions ni fioritures inutiles. Des faits et des dialogues bruts de décoffrage un peu dans le style de Mingarelli, Fournier ou Vacca. Une plongée inquiétante dans un monde glauque et peu ragoûtant. Une description de la vie des prolétaires nordistes aux antipodes de « Bienvenue chez les Ch'tis ». Etrange et dérangeant.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'A26

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'A26".