Petit traité de toutes vérités sur l'existence de Fred Vargas

Petit traité de toutes vérités sur l'existence de Fred Vargas

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Syllah-o, le 18 décembre 2001 (Liège, Inscrit le 5 décembre 2001, 61 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (27 079ème position).
Visites : 9 633  (depuis Novembre 2007)

Un traité poilant

Fred Vargas s'est attelée, rédigeant ce livre, à une salubre entreprise de démystification psycho-philosophique. Elle renvoie ce faisant à leurs pâles et mièvres études des "farceurs" endimanchés comme Paulo Coelho ou Jacques Salomé, gourous très vénérés de la culture new-age à trois sous.
Que le titre, surtout, ne vous abuse pas ! Fred Vargas est un puits d'humour. Elle ne serait même que cela si elle ne distillait pas au passage quelques vérités sur le Sens de la Vie, Dieu, l'Amour, etc. Nous voilà au bout de 104 pages édifiés à jamais sur ces vérités essentielles, proférées sur un ton faussement sentencieux, mais réellement désopilant, avec un sens aigu de l'auto-dérision. Vous n'ignorerez plus rien, lu ce livre, des importantissimes concepts de pression, du ver de terre, de l'amour rédempteur, du sable sec, du piton, du homard, etc.
L'un des procédés stylistiques de Fred Vargas, dans ce traité savoureux, est le leitmotiv. Ainsi, elle demande au lecteur dix fois, vingt fois, de lui rappeler une histoire à propos de fourmis, histoire dont nous ne saurons finalement rien. Nous n'en saurons pas davantage sur l'homme de sa vie, sinon que depuis 47 jours il la laisse sans nouvelles, ce dont l'auteur feint de se moquer, n'ayant en tête que la rédaction de son traité. De sa soeur, artiste peintre, qu'elle évoque fréquemment pour marquer tout ce qui la sépare, elle, si sérieuse, d'une femme qui semble passer sa vie à discuter "dans un sien café avec des siens amis", nous aurons des nouvelles, vite balayées d'un revers de plume, la rédaction du précieux traité ne pouvant souffrir la moindre digression (il en est saturé cependant, et c'est en quoi réside son charme, son intérêt). Sa mère aussi passe en coup de vent, et le clocher de Villiers-d'écaudart, hameau de Haute-Normandie dont on pourrait croire qu'il est à Fred Vargas ce qu'était Weimar pour Goethe : un centre nerveux de l'activité intellectuelle ! Tout cela, bien sûr, saupoudré d'un humour pince-sans-rire qui n'est pas sans rappeler quantité d'auteurs anglo-saxons.

Ce bref traité a été écrit en huit jours, dans l'urgence, et édité tout aussi rapidement par Viviane Hamy, une éditrice au nez fin, semble-t-il.
L'EXTRAIT :
"J'ai eu, vous vous en doutez, au cours d'une vie qui bondit follement d'aventure en trépidation, maintes occasions d'observer le lion, majestueusement étendu dans les herbages détrempés du plateau d'Ecaudart (Haute-Normandie). Soit dit en passant, ces longues heures d'observation passées couchée dans la steppe humide des champs de betteraves, je les ai vécues sans craindre le froid ni le lion, car la peur m'est inconnue. Ne tentez l'expérience qui si vous êtes doté vous-même d'un courage d'acier et n'oubliez pas de vous installer contre le vent, petite ruse, gros résultats, afin que le lion ne perçoive pas l'odeur proprement écœurante de l'homme."

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Petit traité de toutes vérités sur l'existence de Fred Vargas
    de Vargas, Fred
    V. Hamy
    ISBN : 9782878581454 ; 10,00 € ; 01/06/2001 ; 104 p. ; Broché
  • Petit traité de toutes vérités sur l'existence [Texte imprimé] Fred Vargas
    de Vargas, Fred
    Librio / Librio. Les contemporains
    ISBN : 9782290011560 ; 2,00 € ; 25/08/2008 ; 93 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

j'adore, j'y retourne

9 étoiles

Critique de Krapouto (Angouleme Charente, Inscrit le 4 mars 2008, 78 ans) - 6 juillet 2015

je termine la lecture de cet "opus d'une portée universelle" en tant que donneur de voix, exercice dans lequel on ne s'imprègne pas à 100% du texte qu'on lit, mais là: ça m'arrive rarement, je vais reprendre cette lecture pour moi afin d'en profiter pleinement. J'adore cette façon de dire des choses sérieuses en faisant croire qu'on les dit en plaisantant. Tire toutefois un peu trop sur la corde des répétitions je trouve.

Vérités sur le petit traité

6 étoiles

Critique de Sibylline (Normandie, Inscrite le 31 mai 2004, 73 ans) - 12 juillet 2004

J’ai bien aimé ce bref essai, lu d’une traite, mais, je vais peut-être vous étonner, je l’ai trouvé un peu long. Il y a eu des moments où je n’ai pas pu m’empêcher de penser que cela allait bien, que j’avais déjà suffisamment entendu parler de sa sœur jumelle ou de son village et que le ton mordant et incisif de l’opuscule s’accommodait mal des 100 pages. 75, cela aurait été mieux. (mais qu’aurait dit l’éditeur ?)
Et que sont 100 pages somme toute, lorsque l’on atteint ainsi à la plénitude de la sagesse et du savoir. Ce qui m’a bien étonnée en fin de compte, c’est que Fred Vargas réussit tout de même, ainsi que promis dans le titre, à nous placer deux, trois grandes vérités trop méconnues (ou négligées) ; en particulier quand elle nous parle de l’art, de la religion ou de l’amour pour lequel… « On voit donc que le choix est large et copieux : avec la stabilité, partant, plus d’amour. Avec l’instabilité, partant, plus d’amour. On hésite. On atermoie. »
Pour ma part, j’ai refermé le livre assez satisfaite, ayant bien noté que je possédais déjà presque tous les outils de la mallette anti-pression, indispensable à une vie mentale saine. Je vais travailler à me procurer les quelques ustensiles manquants. Cela m’occupera les vacances.

Forums: Petit traité de toutes vérités sur l'existence

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Petit traité de toutes vérités sur l'existence".