Rêves de garcons de Laura Kasischke

Rêves de garcons de Laura Kasischke
( Boy heaven)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Dudule, le 25 juillet 2009 (Orléans, Inscrite le 11 mars 2005, - ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (22 966ème position).
Visites : 5 116 

Camp de vacances

Trois jeunes pom-pom girls en camp de vacances sèchent les cours pour aller se baigner dans le Lac des Amants, au volant de leur Mustang rouge, elles croisent deux ados dans une station essence. Les deux garçons vont les suivre, elles les aguichent. La Mustang étant plus rapide, elles retournent au camp en étant sûres qu’ils rôdent quelque part.

L’auteur sait nous captiver, on s’angoisse en même temps que les adolescentes, la tension monte, mais surtout l’auteur maîtrise l’art de camper des personnages parfaits, belles, blondes, minces, riches, il ne faut surtout pas gratter le vernis, car tout peut s’écrouler.

Difficile de faire plus stéréotypé, mais c’est toujours un vrai régal, et dans ce roman, tout ce qui aurait du être merveilleux, des vacances inoubliables à cet âge devient un cauchemar, un drame.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bien écrit et surprenant

8 étoiles

Critique de Monde imaginaire (Bourg La Reine, Inscrite le 6 octobre 2011, 51 ans) - 2 novembre 2011

Un livre surprenant et par le biais d’une critique sur les Pom-pom girls c’est surtout une critique de la société américaine qui base tout sur le paraître.
Par contre, le titre du livre est, je trouve très mauvais car il ne reflète pas du tout la profondeur de ce que veut restituer l’auteur. Ce qui m’a également dérangé ce sont les trop nombreuses digressions qui alourdissent et nuisent au rythme du livre et à son climat pesant et oppressant. Mais j’avoue que Laura Kasischke excelle pour nous dépeindre toute la duplicité de ces adolescentes qui se révèlent être sous leurs apparences de filles parfaites, des monstres d’égoïsme, voire des monstres tout court.
La fin est également surprenante, déroutante, j’avoue que je ne m’attendais pas à ça.

Forums: Rêves de garcons

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Rêves de garcons".