Coeur brûle et autres romances de J.M.G. Le Clézio

Coeur brûle et autres romances de J.M.G. Le Clézio

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Jules, le 12 décembre 2000 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 79 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (49 116ème position).
Visites : 7 449  (depuis Novembre 2007)

Une belle écriture

Après plusieurs bons livres, Le Clezio nous propose " Coeur Brûlé et Autres Romances ". Que de vides !.
Il semblerait qu’il ait décidé de décrire des vies sans issues, des vies perdues, inexorablement, sans autres choix et de n'en rendre que notre société actuelle pour responsable. Mais à décrire tant de vides, on lasse, on décourage.
Une soeur aînée dit à la plus jeune : " Toi tu ne feras jamais rien de ta vie, tout ce que tu sais faire, c’est changer d’amant comme de chemise. " Et la plus jeune de penser : " est-ce qu'on peut faire vraiment quelque chose de sa vie ? ". Il faut ajouter qu’accessoirement elle ne fait pas que changer d’amant : elle se drogue, vit avec des loubards, dort à longueur de journée, met un enfant au monde d’un père qu'elle ne connaît pas et tout cela pendant que sa soeur est arrivée à être juge dans un tribunal de Bordeaux. Une fatalité familiale ?. Non ! Une fatalité due à la société ?… Non !
Dans la seconde nouvelle Le Clézio dit : " En vérité, c’est si difficile d'entrer dans le monde adulte quand toutes les routes conduisent aux mêmes frontières ". C’est une conception, mais elle est pour le moins défaitiste !. S’il est exact que toutes les routes mènent à la mort, il y a bien des façons différentes d’y arriver… Il est facile de toujours accuser les autres, la société telle qu'elle est, le destin. Mais la lutte existe, le courage existe, le chagrin existe, et aussi les grandes joies !.
Est-il utile de préciser que je ne suis que très peu d'accord avec le contenu de ce livre ? A part quelques belles phrases, je n'y ai pas trouvé grand-chose qui aurait été susceptible de me le faire aimer. "

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Coeur brûle [Texte imprimé], et autres romances J.M.G. Le Clézio
    de Le Clézio, J.M.G.
    Gallimard
    ISBN : 9782070759804 ; 15,20 € ; 05/10/2000 ; 188 p. ; Broché
  • Coeur brûle [Texte imprimé], et autres romances J. M. G. Le Clézio
    de Le Clézio, J.M.G.
    Gallimard / Collection Folio
    ISBN : 9782070423347 ; 6,90 € ; 31/03/2002 ; 188 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Tranches de vie de femmes, de France et d'ailleurs

7 étoiles

Critique de Fanyoun06 (, Inscrite le 19 août 2008, 54 ans) - 1 mars 2009

Ce petit livre (188 pages - Edition Folio) est un recueil de nouvelles. Sept au total : Coeur brûle (la plus longue), Chercher l'aventure, Hôtel de la solitude, Trois aventurières, Kalima, Vent du sud et Trésor.

Tous ces petits récits ont un point commun : Ils racontent la vie de gens ordinaires; de France ou d'ailleurs. Le genre d'histoire que l'on peut entendre autour de nous, que l'on a tous entendu un jour ou l'autre. Des histoires de vies perdues, difficiles, parfois sans issue. Des histoires de jeunes filles fragiles, à peine sorties de l'adolescence et confrontées à l'accessibilité difficile, sans aucune doute, dans le monde des adultes. Des histoires de vie qui tournent mal pour la plupart. Les trois aventurières m'ont beaucoup touchées car Le Clézio nous rappelle ce qu'est l'humanisme. Il nous invite à regarder, à compatir. Avec beaucoup de douceur, sans pitié. Il se contente de narrer l'histoire de ces femmes et trois mots me sont venus à l'esprit : solitude, indifférence, mort.

C'est le premier Le Clézio que je lis. Un peu réservée au départ, les divers avis que j'ai pu lire étant tellement partagés, j'en ai aimé l'écriture et, au-delà de celle-ci, le regard de l'écrivain sur ces tranches de vie, comme s'il voulait en guérir les blessures. Les mots qu'il emploie me laissent à penser que c'est un homme qui aime les hommes, qui aime les autres.

Affaires de femmes

7 étoiles

Critique de Tistou (, Inscrit le 10 mai 2004, 67 ans) - 2 avril 2006

Sept nouvelles dans ce recueil. La plus importante, en tête, la nouvelle qui a donné son titre au recueil. Et autres romances ? Ca parle bien de femmes, d’amours parfois. De là à qualifier ces nouvelles de romances … Ironie, quand tu nous tiens !
JMG Le Clézio a une sensibilité marquée aux dangers auxquels sont exposées les femmes. S’il y avait un lien entre ces nouvelles, ce serait celui-ci. De jeunes femmes qui quittent la maison familiale et qui deviennent la proie de prédateurs.
En règle générale, d’ailleurs, JMG Le Clézio est sensible à l’injustice de notre monde et au sort réservé à ceux qui ne savent (ou peuvent) se défendre. Comme, en outre, il a beaucoup voyagé, les pays qu’il a été amené à connaître ressortent dans ces nouvelles : Mexique, Caraïbes, USA, Maurice, Polynésie, …
Il est particulièrement sensible également à cet âge charnière qu’est l’adolescence. Ses petites histoires, plutôt des drames, partent de l’adolescence .
« En vérité, c’est si difficile d’entrer dans le monde adulte quand toutes les routes conduisent aux mêmes frontières, quand le ciel est si lointain, que les arbres n‘ont plus d’yeux et que les majestueuses rivières sont recouvertes de plaques de ciment gris, que les animaux ne parlent plus et que les hommes eux-mêmes ont perdu leurs signes. »
La dernière nouvelle, Trésor, sort du schéma commun aux autres nouvelles. Un peu plus ésotérique, elle se déroule du côté de Petra, en Jordanie. Elle est peut être la moins facile à lire, ou plutôt celle qui demande le plus d’efforts.

Forums: Coeur brûle et autres romances

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Coeur brûle et autres romances".