Les filles de Hallows Farm de Angela Huth

Les filles de Hallows Farm de Angela Huth
( Land girls)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par D'Artagnan, le 7 décembre 2001 (Tournai, Inscrite le 24 octobre 2001, 60 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 16 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (181ème position).
Visites : 9 775  (depuis Novembre 2007)

De super nanas !

Voilà encore un petit bijou de la littérature anglaise ! Une petite merveille de charme, d'intelligence, de finesse... Oui, les mots sont peut-être un peu communs, mais j'assume !
"Les filles..." se passe pendant la deuxième guerre mondiale, à partir d'octobre 1941 précisément. Trois filles, aussi différentes les unes des autres que possible, débarquent à Hallows Farm, chez les Lawrence, pour les aider aux travaux de la ferme. Elles sont volontaires agricoles féminines et ont suivi une formation spéciale pour assurer ces tâches.
Voici d'abord Stella, la romantique, très vite remarquée par son nouveau patron : elle est tombée amoureuse de Philip, un enseigne de vaisseau, juste avant qu'il ne parte en mission sur son bateau. En réalité, elle est amoureuse de l'idée, si nécessaire pour vivre et survivre, d'être amoureuse... C'est une excellente trayeuse de vaches. Et voici Agatha, la sage, "la sainte" comme va la surnommer le vieux Ratty. Intellectuelle, à la fois réservée et décidée, elle cherche le grand amour. Elle croit l'avoir elle aussi trouvé avant son engagement, mais encore faut-il atteindre le grand homme... Elle n'a pas son pareil pour tailler les haies et soigner les arbres fruitiers. Enfin, voici Prue, l'effrontée, la mangeuse d'hommes. Venue d'un salon de coiffure de Manchester avec ses rouges à lèvres et ses rubans, elle collectionne les conquêtes en attendant de trouver le millionnaire de ses rêves... et entame en même temps une relation passionnée avec Sly, la truie de la ferme ! Dès le début, ces trois filles se mettent au travail ave ardeur, elles vont vite conquérir l'estime de leurs patrons. Même si la guerre semble au début éloignée de ce petit coin du Dorset, leur patriotisme et leur compétence au travail agricole, éprouvant physiquement, nous sont données d'emblée. Et ce n'est pas ce qui les rend le moins sympathiques. Mais elles vont aussi nouer des relations complexes avec le petit monde de la ferme : John et Faith Lawrence, un couple simple, fidèle, lié par le quotidien et l'amour de la terre; Joe, leur fils, réformé à cause de son asthme, fiancé à Janet, une jeune fille un peu terne; Ratty, le vieux régisseur, rongé d'ennui, de froid et de solitude aux côtés de son épouse Edith, une vieille pour le moins acariâtre... La peinture psychologique de ces différents caractères est d'une finesse extraordinaire. Avec l'auteur, je me suis mise à aimer ces filles, à suivre leurs aventures avec passion. Car Angela Huth aime ses personnages, elle a le chic pour les dépeindre avec tendresse et précision, même s'ils font des bêtises, même s'ils se blessent et se cognent à la vie. Car la guerre finira par rattraper toute la famille. Heureusement, le dénouement ne m'a pas laissée sur ma faim : c'est bien l'amour et la noblesse des cÏurs qui triomphent. Et ces valeurs m'ont rendue bien heureuse, même si ce n'est pas du tout un roman à l'eau de rose !!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une bouffée d'air frais

9 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 52 ans) - 6 décembre 2014

C'est un très bon roman, qui met bien en lumière le courage des volontaires brutalement expatriées. Les personnages sont tous différents, hauts en couleurs et perturbés par la guerre. En effet, si elle semble loin au début du roman, elle se rapproche petit à petit pour finir par toucher de près certaines protagonistes. J'ai aimé aussi l'humour de ce livre, particulièrement lorsqu'on raconte les tribulations de Prue et les malheurs de Ratty.
C'est une construction assez classique, mais on sent que l'auteur a cherché à nous décrire la vie à la campagne le plus précisément possible.

Un bon moment dépaysant.

8 étoiles

Critique de Sotelo (Sèvres, Inscrit le 25 mars 2013, 41 ans) - 2 août 2013

Voilà un très bon livre, écrit d'une manière à la fois simple et efficace. Les trois héroïnes sont toutes attachantes, même si je déplore le fait qu'Ag soit un peu en retrait. La vie à la ferme est très bien décrite et le livre a le mérite de mettre en lumière ces volontaires agricoles beaucoup trop méconnues. Vraiment un bon moment, des histoires d'amour à la campagne, des tranches de vie et d'histoire vraiment touchantes.

Idem

10 étoiles

Critique de DE GOUGE (Nantes, Inscrite le 30 septembre 2011, 67 ans) - 31 octobre 2011

Un bouquin génial : cette histoire de 3 citadines brutalement "exportées" dans une ferme loin de tout ce qui représentait leur univers !
Un délice à lire : pas de faux semblants ni de romantisme dégoulinants : c'est l'effort de guerre avec tout ce que ça implique de dureté, d'accoutumance physique, de réapprentissage de vie ...
Et l'amour, forcément existe dans ces jeunes têtes .......
Et, c'est leur rencontre, dans un univers a priori hostile !
De la justesse, des échanges, du neuf avec de l'ancien ...
Un grand plaisir à la lecture et des jeunes femmes qui restent en nous !

"L'Amour est vassal du temps " ...

8 étoiles

Critique de Frunny (PARIS, Inscrit le 28 décembre 2009, 58 ans) - 3 septembre 2011

extrait d'Hamlet ( Shakespeare ) qui résume à merveille les histoires d'amour que vont vivre les 3 personnages principaux.

Nous sommes en 1941 - au début de la 2ième guerre mondiale - l'Angleterre peine à trouver des bras pour faire tourner les usines et les fermes.
Les hommes réformés et les femmes sont sollicités pour contribuer à l'effort de guerre .
C'est dans ce cadre que nos " 3 drôles de dames " , citadines ,vont être affectées à Hallows Farm et apprendre le dur métier de " garçon de ferme " .

Prue ( Prudence ) , la plus jeune des trois , était coiffeuse à Londres. Rapidement qualifiée de " petite impertinente " , elle croque la vie et les hommes et déborde d'énergie.Ses amourettes débouchent toutes dans une impasse.
Après la guerre , elle finira par trouver son riche élu mais n'aura pas d'enfant .

Ag ( Agatha ) , qui a perdu sa mère à 2 ans , élevée dans un couvent , amoureuse d'un étudiant de Cambridge, est soucieuse de se débarrasser de sa virginité. Elle reverra Desmond après la guerre et l'épousera.

Stella , qui ne s'imagine pas vivre sans être amoureuse et qui ne pense qu'à Philip qu'elle connait pourtant si peu. Ils se promettent le mariage lors de leur première " nuit " . Mais Stella ressent " le vide et les ténèbres " après l'amour.
C'est de Joe ( fils de Mr Lawrence , propriétaire de la ferme ) qu'elle va s'éprendre ; d'un Amour sans limite et réciproque.

Et d'autres personnages rayonnent autour des 3 filles , tout aussi savoureux.

Je m'associe à la majorité pour confirmer que ce roman est excellent. Style et écriture limpides. Des personnages attachants et merveilleusement peints.
La campagne et les travaux de la ferme sont décrits avec réalisme et poésie.
La guerre qui contraint à vivre à 200% le moment présent sans trop se poser de questions.
Ces 3 filles augurent une nouvelle génération de femmes émancipées , travailleuses et volontaires.
Une superbe réflexion sur l'Amour ; Prue la " collectionneuse " , Stella qui sacrifiera sa vie pour vivre son amour .
On aurait pu sombrer dans le mièvre mais tel n'est pas le cas ; Angela Huth signe une belle oeuvre.

un délice

8 étoiles

Critique de Anneso (, Inscrite le 19 février 2010, 58 ans) - 19 février 2010

juste ajouter à tout ce qui a été dit - et j'agrée à tout, oui la psychologie est peut être un peu simpliste, mais OUI ces personnages sont attachants, j'ai beaucoup aimé la relation entre Faith et Ag par exemple - un petit mot sur le style, en particulier les descriptions de la campagne rurale, odeurs et couleurs... , on est avec eux dans la brume du petit matin froid... sur la terre lourde derrière le cheval...
A lire...

Fine bouche -bis

7 étoiles

Critique de Sophi (Paris, Inscrite le 2 février 2005, 55 ans) - 6 juillet 2005

D'accord avec Saint-Germain-des-prés.
Agréable à lire mais un peu "Les drôles de dames dans la petite maison dans la prairie" non?
Et j'adorais "La petit maison dans la prairie" ...;-)) !
Mais bon ! En vrai, les jolies filles ne sont pas toujours aussi gentilles et courageuses (cf Nelly Olson ! je suis cultivée moi!) et la vilaine et vieille Edith a peut-être eu une enfance difficile !
Sans parler de la pauvre Janet ! Jeune mais pas aussi jolie et si fade...! Fiancée à un si gentil et si beau garçon !
Bon j'arrête.. ça va m'énerver...;-))

Non, sinon, j'ai bien aimé... Un roman frais et pétillant !

Trois citadines à la ferme

10 étoiles

Critique de Dirlandaise (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 68 ans) - 10 juin 2005

Décidément, Angela Huth et moi sommes faites pour nous entendre. Cette écrivaine est tout simplement merveilleuse. C'est le deuxième livre que je lis d'elle et je suis tout simplement comblée par cette lecture plus qu'agréable, je dirais sublime. J'ai lu auparavant "Tendres silences" que j'ai beaucoup apprécié et maintenant ce livre d'une simplicité et d'une richesse psychologique remarquable. Je ne résumerai pas l'histoire puisque c'est déjà fait dans la critique principale et il n'y a pas de mots pour décrire le plaisir que j'ai éprouvé en lisant ce livre. Durant mon enfance, nous allions tous les étés passer nos vacances d'été sur la ferme familiale de mes grands-parents qu'un de mes oncles avait reprise. J'ai retrouvé toute l'atmosphère de ce milieu rural que je connais si bien. Tous les travaux manuels et les soins à donner aux bêtes m'ont tellement rappelé de souvenirs. Je pouvais presque sentir l'odeur du foin humide et aussi celle du fumier. Et Prue marchant sur la poutre dans la grange, conduisant le tracteur, nettoyant la porcherie, tout en restant féminine et séduisante. Ma cousine était comme ça... Tous les garçons tournaient autour d'elle et nous éprouvions une petite pointe d'envie devant ses succès tout comme Ag devant ceux de Prue avec les hommes. Et les larmes de Prue suite au départ de Sly (la truie) et de ses petits et plus tard le départ des moutons, tout comme nous quand un animal partait pour l'abattoir. Oui, c'est toute mon enfance d'été que contient ce livre et je ne suis pas prête de l'oublier. Je pourrais continuer longtemps comme ça mais je terminerai en disant : "Tu vois Sib que les livres servent à quelque chose. Celui-là m'a apporté de nombreuses heures d'évasion et de bonheur. J'ose croire que c'est pour cette raison que Angela Huth l'a écrit."

Sanctuaire

9 étoiles

Critique de Heyrike (Eure, Inscrit le 19 septembre 2002, 56 ans) - 25 mai 2004

Une lecture enthousiasmante que je dois à Critique Libre.

Il y a une telle fluidité dans l'écriture que l'on est, dès les premières pages, capté par l'histoire, au point qu'il est très difficile à la fin de quitter les personnages sans éprouver un pincement au cœur.

L'auteure a su éviter avec brio l'écueil de la mièvrerie en laissant en permanence la tragédie de la guerre s'inscrire en filigrane, renforçant par effet de contraste les premiers émois amoureux des filles, leurs doutes et leurs inquiétudes quant à l'avenir de tous en cette époque si trouble.

C'est vrai, comme le souligne SGdP, qu'il y a beaucoup (trop ?) de bons sentiments et que la fin peut sembler convenue, mais c'est justement ce qui m'a fait apprécier ce roman, qui compose à partir des désarrois et des espoirs des différents personnages une histoire tout en finesse, réussissant à faire surgir les émotions les plus intimes.

Et lorsque l'on referme le livre, il se dégage comme une sensation de bien être propre à faire renaître l'espoir qui parfois s'étiole au soleil gris qui éclaire nos vies.

Fine bouche...

8 étoiles

Critique de Saint-Germain-des-Prés (Liernu, Inscrite le 1 avril 2001, 56 ans) - 1 mai 2003

C'est drôle : dans chaque critique faite sur ce livre, je peux reprendre un élément avec lequel je suis d'accord.
Un bon moment de lecture, c’est évident , un plaisir certain à découvrir la psychologie de chaque personnage, bien sûr (même si on frôle la caricature).
J’aime l'idée d’Isaluna, celle d'un regard bienveillant sur chaque protagoniste.
Et pourtant, je ne suis pas enthousiaste à 100%…
Il manque un petit quelque chose. ou plutôt, il y a quelque chose en trop : pas de mièvrerie, d’accord, mais un tout petit peu trop de bons sentiments.
Et puis à la fin, tout le monde il est beau, les sacrifices sont récompensés, les méchants sont internés, celles qui rêvent de richesse l'obtiennent, etc.
Alors, évidemment, je suis partagée : je me réjouis de ce bonheur mais en même temps ça me semble simpliste.
Il reste, j'insiste, que ce livre est un plaisir et qu’il est bien écrit…

Un régal

10 étoiles

Critique de Féline (Binche, Inscrite le 27 juin 2002, 45 ans) - 14 février 2003

J'ai hésité à faire cette critique éclair. En effet, que rajouter qui n'ait déjà été dit. Mais j'ai quant même eu envie moi aussi de dire que j'ai adoré et passé des moments merveilleux à la lecture de ce roman, que j'ai trouvé encore meilleur que "l'invitation à la vie conjugale". Tous les personnages étaient attachants (sauf peut-être Edith, la femme de Ratty) mais j'avoue avoir eu un petit faible pour Ratty et Ag.

Des livres qui grandissent, des livres qui réchauffent...

9 étoiles

Critique de Isaluna (Bruxelles, Inscrite le 18 avril 2002, 67 ans) - 13 août 2002

Juste un petit mot pour répondre à Pistache... Moi, je me suis sentie réchauffée, à la lecture des filles de Hallows Farm, requinquée comme disait ma grand-mère, parce que dans ce livre, il y a un regard tellement chaleureux sur chacun des personnages, il y a une telle foi dans la vie qu'on ne peut qu'en être "contaminé"... et cela me semble infiniment précieux...

plaisant mais j'espérais plus

7 étoiles

Critique de Pistache (Bruxelles, Inscrite le 21 juillet 2002, 51 ans) - 12 août 2002

Etant donné toutes les critiques dithyrambiques que j'avais lues ici, je m'attendais sans-doute à trop (comme souvent quand on se voit chaudement recommander un livre ou un film). Donc, j'ai en effet trouvé ce livre plaisant, délassant et bien écrit. Je me suis en effet attachée aux personnages, mais j'espérais un petit plus, quelque chose qui m'aurait donné l'impression de ressortir grandie de ma lecture (sentiment que j'adore avec les livres). Enfin, il ne faut pas non plus bouder son plaisir: j'ai passé un bon moment.

Délicieux!

9 étoiles

Critique de Bluewitch (Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 45 ans) - 6 juin 2002

Oui, moi aussi j'ai été conquise par Angela Huth! Trois jeunes filles attachantes, vraies. Une écriture fraîche, vivante et, comme le dit si bien D'Artagnan, dénuée de toute mièvrerie. On reconnaît bien des facettes de la personnalité féminine dans ces trois jeunes volontaires... Ce roman est une bouffée d'air pur, de chaleur, de plaisir. Il se délecte et se lit sans temps-mort. Oui, délicieux!

Jubilatoire

10 étoiles

Critique de Saule (Bruxelles, Inscrit le 13 avril 2001, 58 ans) - 1 février 2002

Après avoir lu son 'Invitation à la vie conjugale' et l'avoir adoré, voici le deuxième Angela Huth que je lis. Loin de souffrir de la comparaison, j'ai trouvé celui-ci encore mieux, carrément jubilatoire. L'auteur nous livre une galerie de portraits tout en finesse, une analyse psychologique bourrée d'humour et de tendresse. Il y a les trois drôles de dames bien sur, mais aussi le couple de fermier, le vieux Raty, et tous les autres qu'on n'oublie pas. C'est brillant, vraiment un bon moment de lecture, je vous le conseille vivement. Pour ma part je suis devenu un fan de Angela Huth.

Juste louange

10 étoiles

Critique de Bolcho (Bruxelles, Inscrit le 20 octobre 2001, 76 ans) - 11 décembre 2001

D'Artagnan nous a fait là une excellente description du bonheur qu'on éprouve à la lecture de ce bouquin. C'est bien ça: il rend heureux et il est pourtant loin d'être mièvre. Merci d'Artagnan de le dire si bien. Je n'interviens que pour mêler ma voix à cette superbe louange méritée.

Forums: Les filles de Hallows Farm

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les filles de Hallows Farm".