Quand souffle le vent de Laurent Galandon (Scénario), Cyril Bonin (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par B1p, le 22 mars 2009 (Inscrit le 4 janvier 2004, 48 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (51 251ème position).
Visites : 3 663 

du vent, de la tempête et des courants d'air

Cyril Bonin est pour l’instant essentiellement connu pour avoir dessiné la série des « Fog » sous la direction scénaristique de Roger Seiter. Celui-ci y a conçu d’excellentes intrigues prenant place dans un Londres inquiétant, mais ce qui a donné à « Fog » sa force de frappe et qui l’a faite remarquer au premier coup d’oeil, c’est le dessin de Bonin, identifiable entre mille, convenant particulièrement bien aux ambiances confinées et menaçantes.

Première impression quand on ouvre « Quand souffle le vent », c’est qu’ici les cases sont plus aérées, même si Bonin ne se départit pas de son trait tellement personnel. Une bouffée d’air étrange pour un album qui parle de la mine et de ses ouvriers, obligés de travailler comme des rats pour des notables pensant plus à leur enrichissement personnel qu’à la sécurité élémentaire des mains noires.
Lorsque les gens du voyage débarquent, ne les laissent-ils pas s’installer, non par charité chrétienne, mais bien pour se garantir une force de travail de rechange au cas où les mineurs en venaient à faire grève ?
Ce qu’ils ne savent pas, c’est que les gens du voyage ramènent avec eux les spectres de gens du passé qui ont connu la ville à une époque où le drame, déjà, rôdait dans les galeries souterraines. Et les spectres du passé hante les lieux pour mieux faire remonter à la surface le drame qui s’est un jour noué et qui est prêt à se répéter encore.

Bonin, donc, donne corps à l’intrigue. Et comme je l’ai dit plus haut, il a vachement aéré son dessin, moins oppressant que quand il le met au service des sombres rues de Londres. Dommage, parce que de ce fait, malgré le drame lancinant, on respire. Et les personnages, dont les psychologies sont parcourues au pas de charge, n’ont guère plus d’effet qu’un vague courant d’air. « Quand souffle le vent », une bande dessinée qui aurait grandement gagné en intensité si le vent avait pris la forme d’un avis de tempête.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Quand souffle le vent [Texte imprimé] dessin & couleurs, Bonin scénario, Galandon
    de Bonin, Cyril (Illustrateur) Galandon, Laurent (Scénariste)
    Dargaud / Long courrier (Paris. 1995)
    ISBN : 9782505006015 ; 15,00 € ; 20/03/2009 ; 56 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

c'est comme il a dit lui !!!!

5 étoiles

Critique de Bedeland la reunion (, Inscrit le 20 février 2009, 57 ans) - 21 avril 2009

je n'aurais pas dit mieux qu'au dessus ! je poste l'avis juste pour confirmer la note de B1P qui me parait juste

Forums: Quand souffle le vent

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Quand souffle le vent".