Les nuisibles de Pascal Garnier

Les nuisibles de Pascal Garnier

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par El grillo, le 16 janvier 2009 (val d'oise, Inscrit le 4 mai 2008, 48 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (38 776ème position).
Visites : 4 119 

Plaisant

Daniel perd son père sous les yeux de sa soeur Solange, très affectée, mais lui ne l'est pas le moins du monde. On sent chez ce Daniel un détachement profond à ce qui l'entoure. Lui est scénariste peu inspiré. Il lutte contre cette distance qu'il contribue malgré tout à préserver. Protection ? Timidité ? Dépression ? Il rencontre Corinne au hasard d'une panne d'ascenseur qu'il va décider de suivre suite à la mort de Gina, sa compagne. En quête d'émotions ? Pas si simple... Il part au vert avec elle pensant y vivre le bonheur familial simple. Mais est-ce ce qu'il cherche vraiment ?


Les nuisibles sont les petites bêtes sur lesquelles Corinne travaille. Ces nuisibles sont aussi les parasites qui rongent la tête de Daniel mais qu'on ne voit pas, que l'on ne sent pas. Lui suit le mouvement, adepte du wait and see. Pascal Garnier aime les paumés, les désabusés, les bonnes pâtes torturés qui se cherchent pendant toute une vie. Son écriture, simple et belle, rend tout son charme à ce court roman très plaisant. Dommage que l'histoire manque un peu de profondeur, certaines questions restent en suspens à la fermeture du livre. Reste la plume limpide de Garnier à laquelle je suis sensible.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

drôles de dames

8 étoiles

Critique de Jfp (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 74 ans) - 26 juin 2019

C’est l’histoire de Daniel, personnage lunaire, vaguement acteur, un temps écrivain (désabusé) de scénarios pour des séries télé, qui vit entre des femmes et va progressivement s’effacer de la vie jusqu’à devenir mutique. Un drôle de petit roman, joliment raconté mais qui laisse un goût amer. Ces femmes qui ont peuplé l’existence de Daniel, cet homme incapable de vivre sans elles mais qui les quitte les unes après les autres, qu’ont-elles en commun sinon un peu d’amour à donner ? Mais pourquoi donc les fuir ainsi ? Seraient-ce elles les nuisibles dont parle le titre ? À chacun sa réponse…

Forums: Les nuisibles

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les nuisibles".