Jusqu'au cou de Dick Francis

Jusqu'au cou de Dick Francis
(To the hilt)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Thémis, le 7 novembre 2001 (Ligny, Inscrite le 17 avril 2001, 54 ans)
La note : 1 étoiles
Moyenne des notes : 2 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 1 étoiles (59 798ème position).
Visites : 4 188  (depuis Novembre 2007)

Sans aucun intérêt !

J'ai abandonné avant la moitié par manque d'intérêt à la fois pour l'histoire et pour les personnages... On n'accroche à rien du tout dans ce livre, on s'en lasse complètement au bout de moins de 50 pages!
En gros, mais alors en très gros... le héros est censé rétablir l'entreprise de son beau-père qui va très mal, tout comme ce dernier d'ailleurs. Il est question d'héritage, de cacher un cheval pour le mettre en lieu sûr... Bref, si vous vous laissez tout de même tenter par ce livre malgré tout, à mon humble avis (qui vaut ce qu'il vaut bien entendu...) c'est vous qui tomberez dans l'ennui jusqu'au cou! Mais qui sait peut-être que les amateurs de polars qui auront le courage d'aller jusqu'au bout me contredirots.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

A oublier

4 étoiles

Critique de CC.RIDER (, Inscrit le 31 octobre 2005, 66 ans) - 13 septembre 2013

Au fin fond de l'Ecosse, Alexander Kinloch vit en reclus dans une bergerie sans le moindre confort entre sa cornemuse et ses pinceaux. Il n'aime guère le monde civilisé et préfère vivre en solitaire, mais sa tranquillité va être troublée quand quatre faux randonneurs font étape chez lui et l'agressent en lui posant toujours la même question : « Où est-elle? » Et pour ne rien arranger, sa mère l'appelle au secours. Son beau-père se trouve soudainement au bord de la ruine... De précieux trésors familiaux disparaissent. La vie tranquille du peintre musicien semble bien terminée...
« Jusqu'au cou » est un thriller à l'anglaise, c'est à dire élégant et sans hécatombe. L'histoire démarre sur les chapeaux de roue et, malheureusement, s'enlise assez vite. Le rythme ralentit, peu à peu se dévoile une intrigue basée sur une escroquerie avec détournement de fonds assez banale et l'intérêt retombe peu à peu. Excepté le héros assez atypique et le détective privé transformiste, les personnages sont assez peu intéressants. Un style quelconque. Pas la moindre trace d'humour. Du simple divertissement de niveau juste moyen. A oublier.

Très déçue

1 étoiles

Critique de Jasmine (Saint-Denis-les-Bourg, Inscrite le 15 février 2004, 60 ans) - 1 mars 2004

Comme le dit Thémis, je suis tout à fait d'accord avec elle, sur ce livre que j'ai trouvé très ennuyeux.
Il est très rare que je ne finisse pas un livre, je n'ai pas pu finir celui-ci.
Donc, je ne peux pas te contredire Thémis.

Forums: Jusqu'au cou

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Jusqu'au cou".