Plus fort que la haine de Tim Guénard

Plus fort que la haine de Tim Guénard

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Thémis, le 7 novembre 2001 (Ligny, Inscrite le 17 avril 2001, 54 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 13 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (356ème position).
Visites : 10 132  (depuis Novembre 2007)

Instinct de survie?

Cette haine aurait pu le ronger toute sa vie... Tim à présent marié, père de quatre enfants vit en France où il est enfin heureux ! Mieux placé que personne pour comprendre les gens en difficultés, ils les aide et parfois même les héberge dans sa ferme.
Enfant, il est abandonné par sa mère et sera une proie facile pour son propre père qui le battra violemment. Il va ainsi passer de l'assistance en familles d’accueil et malheureusement également en maison de correction. C’est l’endroit idéal pour être confronté davantage à la violence et la haine ! Ce que Tim nous raconte dans ce très beau livre, c'est avant tout comment au fil du temps il a réussi à transformer son amertume et sa détresse en espoir. Le mot qui est écrit en lettre de sang, ce sang qui a coulé de trop nombreuses fois est le mot PARDON. Le bonheur, il va tout faire pour le trouver. La pratique de la boxe va beaucoup lui apporter ! C’est sans doute une bonne occasion de décharger toute son agressivité ailleurs que sur le premier venu… Quand on pense qu'à l'âge de 12 ans il fugue, et à 13 il braque les prostituées pour finalement à 14 devenir gigolo à Montparnasse ! Il va découvrir sur son chemin obscur des gens prêts à l'aider à s'en sortir, ainsi que Dieu en qui il va puiser une certaine force… Sa plus belle récompense, c'est ce mot prononcé avec amour par ses enfants : PAPA. Cet amour qui lui aura manqué une grande partie de sa vie, mais dont lui n’est pas avare ! Une seule question se pose à nous, à sa place aurions-nous eu la force et le courage de pardonner à ce père indigne ?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Plus fort que la haine [Texte imprimé] Tim Guénard
    de Guénard, Tim
    J'ai lu
    ISBN : 9782290301531 ; 6,70 € ; 21/06/2000 ; 221 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Émouvant au plus haut point...

10 étoiles

Critique de Jordanévie (, Inscrite le 27 septembre 2022, 48 ans) - 6 février 2024

Où se situent les limites de la cruauté ?
Tim Guénard nous livre un témoignage très bien écrit, avec des mots justes, sincères et railleurs quelquefois.
La vie n'a pas fait de cadeau à Tim.
Des situations difficiles qu'il a pu rencontrer, il a su en tirer parti et se forger un caractère du tonnerre.
Il fait face à bien des malheurs. Il relève la tête et sait ce que le mot Amour signifie.
Il est loyal en amitié.
Sa rencontre avec Dieu et avec la religion catholique est une belle surprise. Son souhait de s'engager dans cette voie de croyance devient une évidence pour lui.

Plus fort que tout

10 étoiles

Critique de Mesvoixdor (, Inscrite le 29 août 2010, 28 ans) - 29 août 2010

Ce livre exprime toute la souffrance de Tim , elle nous est transmise d'une façon dont seule la victime peut le faire. J'ai tout juste 15 ans et j'ai découvert ce livre dans ma bibliothèque, moi qui veut être psychanalyste je le trouve d'autant plus intéressant et impressionnant par sa force et le courage que Tim Guénard a eu dans le fait d'écrire ces mots qui alignés retracent son histoire.

Fort (le seul mot qui convienne !)

8 étoiles

Critique de CLOEY (, Inscrite le 25 février 2008, 33 ans) - 25 février 2008

Que l'on soit croyant ou pas, que l'on soit ou que l'on ait été un "voyou" ou pas, qu'on ait souffert dans son enfance ou pas... ce livre est un appel, un hymne à l'AMOUR !
Pas "l'amour-confiture", ce mot qu'on galvaude en l'employant à tour de bras ! Non, l'amour dont chacun a besoin pour vivre !
L'étincelle qui se décèle dans un regard, le geste qui en dit long, bien plus qu'un long discours !!!
Ces petits riens auxquels on ne fait plus attention, quand on en a pris l'habitude. Ces détails qu'on ne remarque que lorsqu'ils ne vous sont pas destinés : toutes ces petites attentions d'un cœur à l'autre cœur, sans bruit, sans tapage !
N'est-ce pas Lamartine qui a dit : "un être vous manque et tout est dépeuplé" ?
Et Tim Guénard pourrait affirmer : "une personne sans amour est un corps sans âme, sans droit à la vie" ou bien "un être sans amour, c'est un être plein de haine !" De cette haine d'être exclu de ce qu'ont les autres et pas soi... De cette haine de n'avoir pas reçu ce qui a tant été espéré et attendu, malgré les coups et les rejets sans nombre !
Ce livre peut faire pleurer, il peut surtout faire du bien!
Offrez-le, après vous en être imprégné !
Il remet à leurs places les choses essentielles de l'existence, en mettant le doigt sur ce à quoi on ne pense plus !

Espoir de bonheur

9 étoiles

Critique de Soleada (, Inscrite le 21 janvier 2007, 35 ans) - 23 janvier 2007

Ce livre nous montre que l'espoir est permis à tout moment de la vie , même si les apparences nous prouvent que non. Personnellement j'ai retrouvé dans ce livre l'histoire de mon père, qui a fait de lui un homme fragile tout comme Tim Guénard . Maintenant je comprends mieux mon père et ces personnes qui me semblent souffrir et que personne n'arrive à comprendre .... Un livre simple, bourré d'émotion et de compassion

de la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas!

8 étoiles

Critique de Prouprette (Lyon, Inscrite le 5 février 2006, 39 ans) - 30 août 2006

J'ai lu ce livre il y a 5 ou 6 ans, j'étais jeune, et j'avais été profondément touchée!! On se prend de sympathie, voire même d'amour pour cet enfant. On se dit qu'il ne s'en sortira jamais, qu'un nuage noir est au-dessus de sa tête de façon permanente...et non! Il s'en sort mieux que n'importe quel pseudo rebelle de banlieue qui se plaint alors qu'il a ce qu'on peut espérer de plus cher à sa vie : des gens qui l'aiment!

Je l'ai relu la semaine dernière, suite aux réactions de mon père qui l'a lu pour que ses chimiothérapies passent plus vite (!) et j'ai été encore une fois assommée par ce trop plein d'amour que ce jeune avait à donner sans savoir comment le faire, ni comment en recevoir en échange.

Je pense que son aide la plus précieuse a été ce petit portugais, Jesus!! (j'ai adoré ça!!) Je trouve toutefois que la fin du livre est trop axée là-dessus...je comprends que ça lui ait sauvé la vie, mais j'ai trouvé ça un peu lourd...

Mais livre très poignant... sûrement parce qu'on sait que c'est une histoire vraie! Je n'oserai plus jamais dire que je suis malheureuse!!! :)

Captivant

9 étoiles

Critique de Critique (Trets, Inscrite le 9 novembre 2004, 63 ans) - 12 février 2005

Un livre prenant d'autant plus qu'il a été rédigé par un auteur qui dit de lui même qu'il "n'a pas l'habitude d'écrire". Erreur. Il a parfaitement retranscrit sa souffrance sans tomber dans le larmoyant. C'est une expérience absolument formidable. Je tiens à le féliciter d'avoir toujours trouvé le moyen de suivre sa voie, d'avoir su pardonner ! J'espère que nous aurons le plaisir de lire une suite... Peut-on survivre lorsqu'on a été privé d'enfance ?

Un souvenir enfoui

9 étoiles

Critique de FightingIntellectual (Montréal, Inscrit le 12 mars 2004, 41 ans) - 17 mai 2004

J'ai lu ce livre il y a très longtemps, trois ou quatre ans. Cette critique me le remet à l'esprit. Quel récit de vie des plus poignants de la part de ce monsieur Guénard, qui passe par dessus tous les traumatismes enfantins possibles et imaginables et qui dit non au malheur. Je me rappelle avoir été profondément bouleversé à la lecture de ce livre. Plus particulièrement à voir que le mignon petit bambin sur la pochette a pu être victime de tant d'atrocités.

Un mémo sur la bêtise humaine....

Emouvant

9 étoiles

Critique de Sally (, Inscrite le 19 avril 2004, 37 ans) - 20 avril 2004

Vraiment l'auteur sait trouver les mots pour exprimer sa douleur sans pour autant s'appitoyer, il y aurait pourtant de quoi!
C'est touchant et ça fait mal...
C'est en tout cas une belle leçon de vie.

Leçon de vie

8 étoiles

Critique de Algo (Bruxelles, Inscrite le 6 septembre 2002, 41 ans) - 23 septembre 2002

Voilà un livre qui donnerait de l'espoir aux plus malheureux d'entre nous. Tim Guénard n'a pas n'a pas eu la vie rose.Pourtant, il s'en sort, il y arrive.Grâce au courage et à la foi, il pardonne à ceux qui lui ont fait du mal. Tim parvient à se défaire de ses démons et de sa haine.
J'ai vraiment aimé ce livre. L'écriture n'est pas des plus belles mais l'auteur nous prévient dès le départ.

Une très belle leçon de vie

8 étoiles

Critique de Ondatra (Tours, Inscrite le 8 juillet 2002, 42 ans) - 19 septembre 2002

Oui, j'ai lu Plus fort que la haine, mais j'ai aussi eu la chance l'hiver dernier de rencontrer Tim GUENARD lors d'une conférence sur lui-même et son combat pour la vie et c'est à partir de là qu'on se rend compte que, certes, nous avons des problèmes et des soucis mais trop souvent nous baissons les bras avant de s'être battu au contraire de Tim GUENARD, qui lui ne s'est jamais avoué vaincu et a toujours continué d'avancer malgré les embûches qu'il a rencontrées sur son chemin. Quelle belle leçon de vie et de courage ainsi que d'humilité que celle de Tim GUENARD qui a su pardonner à son père tout ce qu'il lui a fait vivre, à sa mère et devenir aujourd'hui, le "grand bonhomme" qu'il est. On ressort de là grandi même si on a une boule au niveau du coeur par ce témoignage poignant.

quelle vie!!

10 étoiles

Critique de Platonov (Vernon, Inscrit le 7 septembre 2001, 40 ans) - 5 janvier 2002

Cela faisait depuis longtemps que ce livre trainait dans ma bibliothèque. Et je me suis décidé à le lire , enfin, après avoir lu la très belle critique de Thémis. Je n'ai rien à dire de plus. Si ce n'est que j'ai éprouvé, lorsque j'ai terminé ce livre, une grande admiration pour cet homme ô combien courageux, et aussi un profond dégoût pour les parents et adultes qui battent et profitent ainsi d'enfants. Comment peut-on faire cela? Comment peut-on rouer de coups son propre fils ? Violer un garçon de 10 ans?
Et puis la conduite des autorités (police, Assistance sociale) explique qu'ils puissent être durement critiqués. Heureusement pour nous, et pour Tim, qu'ils ne sont pas tous comme ça. Si Tim n'avait pas rencontré la juge de province qui, au lieu de continuer à enfoncer le jeune enfant, à lui détruire les derniers bastions de résistance après avoir vu son dossier accablant, a préféré rester humain, tout simplement, et lui a donné sa chance de se racheter.
Et ce livre me convainc encore plus que personne n'est complètement isolé et oublié de tous, Dieu est là, qu'on le veuille ou non, et qui, un jour ou l'autre, nous éclairera de sa lumière pour nous aider à supporter toutes les vicissitudes de la vie. Excusez du prosélytisme religieux, mais c'est ce qu'a ressenti également Tim Guénard.
La boxe, Dieu, l'espérance de fonder une famille, et la volonté de donner et de recevoir de l'amour qu'il n'a jamais reçu ont permis à Tim de se tirer du mauvais pas que fut toute sa vie jusqu'à son mariage.
Une vie affreuse mais un témoignage vraiment émouvant, poignant.

L'enfant battu

8 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 79 ans) - 10 novembre 2001

Dans le dernier Russell Banks, "L'ange sur le toit", une des nouvelles est consacrée à un enfant battu (que l'on devine être l'auteur). Des années plus tard, alors qu'il est professeur d'université, il retourne dans le petit village où il habitait et retrouve sa maison. Ses souvenirs remontent en lui, mais il reconnaît être toujours un danger pour les autres... Il sait qu'il pourrait battre un jour lui-même... Le rapport entre celui qui est battu et celui qui bat y est merveilleusement décrit !

Forums: Plus fort que la haine

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Plus fort que la haine".