Cinq-Mars ou Une conjuration sous Louis XIII de Sophie Vanden Abeele-Marchal, Alfred de Vigny

Cinq-Mars ou Une conjuration sous Louis XIII de Sophie Vanden Abeele-Marchal, Alfred de Vigny

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par PA57, le 8 août 2008 (Inscrite le 25 octobre 2006, 40 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (48 160ème position).
Visites : 5 305 

La conjuration sous Louis XIII vue par de Vigny

Quand ce livre a paru, il était le premier roman historique, inaugurant ce nouveau genre.
Durant le règne de Louis XIII, une conjuration pour écarter Richelieu du pouvoir se forme. C'est le marquis de Cinq-Mars qui en prend la tête et persuade Gaston d'Orléans, frère du roi, de prendre part à la conjuration. Le roman montre comment la conjuration a commencé et pris fin, le tout sur fond romantique.
De Vigny expose ici son point de vue au sujet de la conjuration, en examinant l'histoire du point de vue de Cinq-Mars et des conjurés. Roman intéressant à lire pour son aspect historique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Cinq-Mars ou Une conjuration sous Louis XIII [Texte imprimé] Alfred de Vigny édition établie, présentée et annotée par Sophie Vanden Abbele-Marchal
    de Vigny, Alfred de Marchal, Sophie (Editeur scientifique)
    le Livre de poche / Le Livre de poche. Classique
    ISBN : 9782253082170 ; 8,30 € ; 24/05/2006 ; 631 p. ; Poche
  • Cinq-Mars [Texte imprimé] Alfred de Vigny préf. de Pierre Gascar éd. établie et annotée par Annie Picherot,...
    de Vigny, Alfred de Gascar, Pierre (Préfacier) Picherot, Annie (Editeur scientifique)
    Gallimard / Collection Folio
    ISBN : 9782070372058 ; 9,70 € ; 24/06/1980 ; 608 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le premier roman historique français

7 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 41 ans) - 1 juin 2010

Victor Hugo, Alfred de Vigny et Alexandre Dumas entre autres ont été inspirés par l'écrivain Walter Scott qui écrivait des romans historiques en mettant en scène des personnages fictifs au premier plan et les personnages historiques au second, si Victor Hugo dans "Notre-Dame de Paris" en 1831 appliquera cette règle, Alfred de Vigny décide lui avec "Cinq-mars ou une conjuration sous Louis XIII" de mettre au premier plan les personnages historiques.

Henri d'Effiat, marquis de Cinq-Mars se rend au siège de Perpignan pour se mettre sous la protection de Richelieu, ami de son défunt père, mais suite à une action héroïque le roi le remarque et en fait son favori, Cinq-mars s'aperçoit que le roi n'aime pas vraiment son ministre, mais qu'il en a besoin, or Cinq-mars est convaincu que Richelieu exerce une mauvaise influence sur le roi et décide de renverser le ministre....

"Cinq-mars" fut relativement critiqué lors de sa sortie on reproche au roman ses erreurs historiques, sa manière de décrire les personnages historiques, ça n'empêche pas le roman d'être un succès Vigny dira même "...ce livre fera lire les autres." et il se justifiera dans une préface sur la vérité dans l'art et dans une autre il fournira certaines de ses sources (Vigny aurait dit, le conditionnel est important car rien n'est vérifié, "je connais tous les anachronismes de mon livre").

"Cinq-mars" contient tout les éléments d'un roman populaire, un Héros droit qui se bat pour une noble cause, une histoire d'amour tragique, mais le roman possède une rigueur historique, malgré le fait que pour "son drame" Vigny concentre certains évènements qui se sont passé avant l'action du roman (l'arrestation d'un personnage) "Cinq-mars" n'est pas seulement un roman historique, c'est un drame et un poème.

Le roman ne manque ni d'action, ni d'informations historiques, si Vigny modifie l'Histoire, il le fait pour renforcer le caractère tragique de son personnage, le fait qu'il assiste à l'exécution d'Urbain Grandier (le roman commence en 1638, Urbain Grandier est mort sur le bûcher en 1634) prouve que Vigny décale volontairement l'action de 4 ans et fait intervenir "exprès" Cinq-mars car cette exécution qu'il a trouvé honteuse pour la France a été ordonnée par Richelieu, c'est le moyen dès les premiers chapitres de faire se combattre Cinq-mars et Richelieu.

Le reproche que je pourrais faire à ce roman, c'est que Vigny n'entre pas assez dans les détails de la conjuration, on en a les grandes lignes, mais il ne la détaille pas chronologiquement.

Forums: Cinq-Mars ou Une conjuration sous Louis XIII

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Cinq-Mars ou Une conjuration sous Louis XIII".