La valse lente des tortues de Katherine Pancol

La valse lente des tortues de Katherine Pancol

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Lindy, le 23 avril 2008 (Toulouse, Inscrite le 28 mai 2006, 43 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 41 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 863ème position).
Visites : 28 453 

Bienvenue chez Joséphine et les siens

Quel plaisir que de retrouver Joséphine et son entourage, plus ou moins bienveillant ! J’avoue avoir eu un peu de mal au début, réticente par peur de ne pas avoir autant de plaisir que dans Les yeux jaunes des crocodiles, mais cela s’est rapidement dissipé. Ce deuxième volet est largement plus farfelu que le premier, avec beaucoup de surréalisme et les personnages déjà bien posés auparavant ne présentent plus le même mystère mais les rebondissements, agrémentés d’un soupçon d’intrigue policière sont bien présents.

Depuis que Joséphine a déménagé dans les beaux quartiers parisiens, elle se trouve dans une situation très confortable qui semble l’encombrer presque autant que son impécuniosité la perturbait auparavant. Seule avec Zoé, sa fille cadette, elle prend tout doucement ses marques dans sa nouvelle vie. Une série de meurtres proche de chez elle, des signes étranges de vie de son mari qu’elle croyait pourtant décédé et une vie amoureuse un peu chaotique vont achever de perturber notre charmante héroïne.

L’écriture de Katherine PANCOL est toujours aussi agréable, les états d’âmes de Joséphine si justement décrits, avec des digressions fabuleuses et des anecdotes propres au XIIème siècle très intéressantes.

J’ai dévoré ces pages rapidement, complètement absorbée par l’ambiance un peu insolite de ce roman. Malgré tout, si je voulais être totalement objective, il y a quelques passages qui m’ont un peu agacée, notamment l’aménagement total de la loge de la concierge aux frais de cette très charitable Jo, un peu « too much » pour moi en termes de bons sentiments. Par ailleurs, j’ai été un peu déçue de retrouver la sempiternelle description du modèle idéal de la femme au foyer que j’avais déjà eu l’occasion de lire plusieurs fois et n’ai donc pas été surprise par l’existence de ce manuel. Seulement, j’aurai aimé peut-être quelque chose de plus original, voire de plus « trash » que cet argument comme accessoire au service de l’excentricité du personnage de Le Floc Pignel.

Voici un extrait du roman traduisant ce que j’aime tout particulièrement dans l’écriture de Katherine PANCOL :
« En revenant de faire des courses avec sa mère, alors qu’elles tendaient le bras pour héler un taxi, elles avaient aperçu un escargot réfugié sur le bord de l’avenue, rétracté sous sa coquille, tentant de passer inaperçu sous une feuille morte. Sa mère s’était penchée, l’avait ramassé et lui avait fait traverser l’avenue. Hortense s’était aussitôt murée dans une réprobation muette.
- Mais qu’est ce que tu as ? avait demandé Joséphine, à l’affût de la moindre humeur passant sur le visage de sa fille. Tu n’es pas contente ? Je croyais te faire plaisir en t’offrant une journée de shoping.
Hortense avait secoué la tête, exaspérée.
- T’es obligée de t’occuper de tous les escargots que tu rencontres ?
- Mais il se serait fait écraser en traversant !
- Qu’est-ce que tu en sais ? Peut-être qu’il a mis trois semaines pour franchir la chaussée, qu’il reposait, soulagé, avant d’aller retrouver sa copine et toi, en dix secondes, tu le ramènes à son point de départ !
Sa mère l’avait regardée, interdite. Des larmes étaient montées dans ses yeux paniqués. Elle avait couru rechercher l’escargot, manquant se faire écraser. Hortense l’avait rattrapée par la manche et poussée dans un taxi. C’était le problème avec sa mère. L’émotion lui brouillait la vue. »

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Dans la même lignée que le premier tome

8 étoiles

Critique de AmaranthMimo (, Inscrite le 25 mai 2013, 31 ans) - 8 mars 2015

C'est avec plaisir que j'ai à nouveau écouté la suite de la trilogie (livre-audio). Ce deuxième tome est un peu plus mouvementé, les rebondissements et les extravagances sont plus nombreuses. Ces derniers sont peut-être un peu trop forcés mais j'ai tout de même accroché au livre dans son ensemble.
J'apprécie toujours autant la plupart des personnages...
Bref, une bonne suite pour ceux qui ont aimé le premier tome. Je débute actuellement le troisième tome et j'espère ne pas me lasser de cette trilogie !

Bien mais rocambolesque

5 étoiles

Critique de Polgara (, Inscrite le 20 novembre 2011, 39 ans) - 27 janvier 2015

Certes ce n'est pas de la grande littérature mais Katherine Pancol ne nous a pas épargné les situations invraisemblables : l'envoûtement, les meurtres, la réincarnation, la soumission d'Iris et une fin décevante...

La valse lente des tortues se lit tout de même avec plaisir

Les yeux jaunes vous regardent toujours

6 étoiles

Critique de Lilule (baalon, Inscrite le 24 février 2006, 49 ans) - 5 septembre 2013

Quel plaisir de retrouver notre petite famille si particulière. Notre Joséphine et Zoé ont déménagé et se sont installées dans un appartement des beaux quartiers. Hortense poursuit son rêve à Londres dans une école de stylistes. En revenant de la poste avec un colis avec les affaires de son mari défunt et d’un rendez manquer, Jo se fait agresser au couteau. Mais décide de ne pas porter plainte, pour ne pas perturber Zoé. Quelques jours plus tard Zoé reçoit une carte postale de son père. Antoine serait encore vivant ? Une romance commence entre Philippe et Jo. Dans ce second épisode, est très différent. Je ne parle pas du style ou du rythme. Mais plutôt de la violence comme si on apprenait au personnage qu’il n’était pas éternel. Comme la disparition d’un personnage important. Mais je dois dire aussi que quelques aventures sont tirées par les cheveux comme l’envoûtement sur Josiane. Bien sûr Cure-Dent ne vous décevra pas surtout avec la dispute avec Joséphine. Et j’allais oublier le plus important les nouveaux personnages un chien très laid mais qui remontera le moral de Jo et un bébé on peut le dire un surdoué.

La petite baisse de régime de la trilogie...

8 étoiles

Critique de Auly (Poissy, Inscrite le 6 janvier 2013, 28 ans) - 7 janvier 2013

"Les yeux jaunes des crocodiles" nous font entrer dans un univers à la fois surprenant et plein de rebondissements qui a su m'émerveiller grâce à ses personnages hauts en couleurs et au caractère pour certain bien trempé !
Ce deuxième tome a été pour moi la transition un peu longue entre le premier et le troisième tome qui m'a procuré autant de plaisir que le premier.
Cependant le style reste toujours aussi agréable et il se lit facilement !

La valse lente des crocodiles

8 étoiles

Critique de Sarazohra (, Inscrite le 3 mars 2012, 34 ans) - 7 janvier 2013

J'ai accroché à ce deuxième tome. On suit les mêmes personnages que le premier tome et on apprend à en connaitre d'autre. effectivement le livre met du temps à se mettre en route mais une fois qu'il est lancé on ne peut plus s'arrêter. Surtout les deux dernières parties où un suspense se met en place et où on a hâte de connaitre l'issue. c'est bien évidement un "polar caricaturé". L'auteur crée du suspense qui au final fait plus "rire" qu'autre chose même si c'est dramatique. Mais on passe un agréable moment.

Hâte de lire le tome suivant.

J'ai préféré le premier....

6 étoiles

Critique de Marielle-c-moi (, Inscrite le 12 août 2012, 40 ans) - 25 novembre 2012

Eh oui, le risque d'une trilogie c'est de savoir si on va faire mieux ou moins bien.. si ça va plaire autant ou davantage.. ou au contraire moins... Dans ce cas, j'ai moins accroché à ce deuxième tome, même si le scénario est original et on continue de suivre les histoires de nos personnages découverts dans le premier livre... Mais le livre stagne par moment... et comme j'ai déjà dit en commentaires du premier roman, j'aime bien les romans frais et ça ne me dérange pas qu'il y ait des situations un peu loufoques... mais là l'histoire du gamin plus que surdoué... elle y va un peu fort Pancol !!! J'ai quand même lu le troisième tome que j'avais acheté d'avance !

Pas si mal

6 étoiles

Critique de PA57 (, Inscrite le 25 octobre 2006, 39 ans) - 9 juin 2012

Pour ma part, la suite ne m'a pas déçue. En effet, il ne s'agit pas de grande littérature, mais tout de même d'un bouquin de détente. Je trouve les caractères des personnages tout à fait vraisemblables, par contre les situations sont effectivement farfelues, le pire étant probablement le bébé plus que surdoué.
Malgré tout, cela reste une lecture sympathique, avec des personnages attachants.

divertissant

7 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 50 ans) - 19 mai 2012

Bon, d'accord, ce n'est pas le livre du siècle. Mais il a au moins le mérite de nous divertir, même si les personnages sont un peu caricaturaux. J'ai bien aimé les soucis de Joséphine, mais l'histoire du tueur en série était vraiment, mais vraiment glauque.
Je n'ai pas été aussi enthousiaste que pour le premier livre de la série, je ne suis pas non plus sûre de lire le troisième.

Totalement navrant …

1 étoiles

Critique de Monde imaginaire (Bourg La Reine, Inscrite le 6 octobre 2011, 49 ans) - 16 novembre 2011

Katherine Pancol prendrait-elle ses lecteurs pour des cornichons ? Je pense que la réponse est oui, trois fois OUI. Autant j'avais bien aimé Les Yeux Jaunes, autant cette pseudo suite est d'un RIDICULE... L'intrigue est navrante, les personnages sont tellement caricaturaux qu'ils m'ont fait grincer des dents ! C'est tellement creux que je n'ai même pas pris la peine de le terminer ce qui est très rare ...

Une histoire pleine de bons sentiments...

10 étoiles

Critique de Tyoris (, Inscrite le 11 septembre 2011, 42 ans) - 11 septembre 2011

Suite du livre "Les yeux jaunes des crocodiles", on y retrouve tous les personnages de celui-ci avec un grand plaisir.
Beaucoup de rebondissement, plusieurs intrigues, de l'amitié, de l'amour, des personnages qu'on aime, et d'autres qu'on aime détester. Quelques brins de folies dans l'histoire qui peuvent sembler complètement loufoques à ceux qui ne savent plus rêver, certes, mais c'est un roman pour s'évader, pour ma part cela ne m'a en rien choquée ou gênée.
J'ai préféré ce livre au précédent, il est tellement prenant que j'y suis restée littéralement scotchée! De plus, l'auteur n'a pas persévéré dans l'écriture d'un roman dans le roman comme dans "Les yeux jaunes...", et tout le livre se consacre réellement à ses personnages et à leurs histoires, et non pas à ceux d'un autre.
Bref, j'ai aimé!! :)

"intriguante" réussite

10 étoiles

Critique de Liliduc (, Inscrite le 31 janvier 2006, 42 ans) - 25 février 2011

J'ai aimé davantage ce 2ème tome. Avec plus d'intrigue et de mystère, ça donne du piquant. On a du mal à décrocher quand on plonge dedans.

Sympathique moment de lecture

8 étoiles

Critique de MEISATSUKI (, Inscrite le 2 octobre 2009, 46 ans) - 10 novembre 2010

Tout comme le premier tome, le style est inexistant. C'est ce que j'appelle le "style parlé". L'avantage c'est que cela se lit vite.
Les personnages sont toujours aussi attachants et l'histoire aussi invraisemblable : après Hortense et Mick Jagger dans le premier tome, nous voici avec du vaudou et une réincarnation d'Einstein.
Néanmoins, il y a un fil conducteur qui est la recherche d'un serial killer.
Cela reste donc un thriller gentillet à lire au second degré : une lecture pour la plage, quand on n'a pas envie de réfléchir...
Je mets quand-même 4, ce n'est pas le Goncourt mais ce livre m'a bien divertie.

On baisse d'un cran

6 étoiles

Critique de Florian1981 (, Inscrit le 22 octobre 2010, 40 ans) - 3 novembre 2010

Après avoir dévoré "les yeux jaunes des crocodiles" je me suis lancé logiquement dans "la valse lente des tortues". Et comme beaucoup d'écrivains à succès avant elle, Mme Pancol est tombée dans le piège commercial de pondre une suite à la va vite pour faire plaisir à son éditeur et surfer sur la vague pour empocher un max de pépettes!
C'est toujours moyennement écrit et sans véritable colonne vertébrale, même si le style est enlevé, les personnages sont toujours aussi caricaturaux et les bons sentiments débordent de partout. Mais bon j'avais passé outre au premier opus, ce n'est pas ce qui m'a le plus gêné.
Non, le plus gênant c'est que l'histoire est invraisemblable! Du grand n'importe quoi! Un jumeau machiavélique improbable, un enfant super savant qui baigne dans le surnaturel, de la magie noire, et je passe sur Lefloc-Pignel et Iris à la fin du livre: carrément ridicule! Et pourquoi pas une invasion de martiens tant qu'on y est??
Reste le plaisir de retrouver les personnages auxquels on s'était attaché et quelques situations savoureuses, notamment celles où on voit la méchanceté et la mesquinerie d'Henriette! Un régal! D'où mon indulgence de 3/5 pour une suite qui ne les vaut sans doute pas...
Et après avoir lu d'autres critiques sur le 3e opus "les écureuils...", il parait que c'est encore pire! Ca ne m'étonne pas et je ne l'achèterai pas! Il vaut mieux ne pas lire le livre de trop.

déçue

4 étoiles

Critique de Jaimeoupas (Saint gratien, Inscrite le 4 octobre 2010, 50 ans) - 4 octobre 2010

un bon début et une fin stupide et abracadabrantesque à rallonge ....on a l'impression que l'auteur était pressé par son éditeur de finir ...
Dommage je resterai sur cette impression

Ah Joséphine quand tu nous tiens !!

9 étoiles

Critique de Laure 11 (, Inscrite le 15 août 2008, 48 ans) - 15 septembre 2010

Presque aussi bien que le premier. On passe un bon moment tout simplement

En effet, deux au maximum...!

6 étoiles

Critique de FranBlan (Montréal, Québec, Inscrite le 28 août 2004, 79 ans) - 30 août 2010

J'ai acheté les deux premiers tomes de cette trilogie de Katherine Pancol par la même occasion et je termine la lecture en boucle du deuxième tome, déçue...
Non pas que j'aie été éblouie par la lecture du premier tome, mais dans l'ensemble, cette lecture m'avait divertie et la qualité de l'écriture avait relativement compensé le manque d'originalité du contenu.
Absolument rien n'évolue dans ce deuxième tome, en plus on y ajoute quelques éléments grotesques qui sont aussi désolants que désopilants!
Je persiste à apprécier le haut niveau de qualité ainsi que la recherche du vocabulaire de cet ouvrage, mais ne peux malheureusement que me réjouir de n'avoir pas aussi acheté le troisième tome...!
L'écrivain portugais, Antònio Lobo Antunes, affirmait dans une entrevue, que les auteurs n'écrivent pas que des choses intelligentes, même les plus grands!

Un livre merveilleux!

10 étoiles

Critique de Chloé88640 (, Inscrite le 2 août 2010, 25 ans) - 2 août 2010

J'ai adoré ce livre! Même si je n'ai pas lu le premier.
Dans ce livre il y avait du mystère, de l'amour, de l'amitié, de la méchanceté... Ce qui fait un super livre! Que j'ai dévoré!
Et je pense que je vais lire les autres...

la morale de l'histoire...

4 étoiles

Critique de Justepourparler (, Inscrite le 17 mai 2010, 46 ans) - 17 mai 2010

Que veut nous expliquer Mme Pancol dans ce second roman comme dans le premier d'ailleurs ? Que les gentils gagnent toujours à la fin ? Que les beaux ne sont pas les plus heureux ? Que la niaiserie et la gentillesse ouvrent toutes les portes du bonheur ? Je n'ai pas réussi à m'attacher à l'anti-héroïne Joséphine. Cette femme au cœur sur la main toujours prête à aider son prochain mais qui finit tout de même dans le lit de son beau frère. Et ça rend tout le monde est heureux parce que Joséphine est gentille et Iris méchante. J'avoue ceci est un peu réducteur mais c'est mon ressenti.
Et cette façon de caricaturer la vie et le quotidien extraordinaire de gens censés nous ressembler. Du rêve qui n'est pas à portée de main et une intrigue trop tirée par les cheveux pour être crédible. Dommage...

décevant

2 étoiles

Critique de Titia (, Inscrite le 17 mai 2010, 44 ans) - 17 mai 2010

après avoir dévoré et recommandé à beaucoup, le livre "les yeux jaune des crocodiles", j'avais hâte de lire la suite, de retrouver Joséphine, qui est un personnage très très attachant... et là, déception, je n'ai fait que de maugréer tout le long du livre...
est-ce sous la pression de son éditeur, que Mme Pancol a dû écrire une suite? on est emmené loin, très loin de la finesse du 1er roman, on croirait que dans cette suite, Katherine Pancol a voulu que chaque personnage ait une histoire incroyable.. alors que ce j'aimais dans les yeux jaune, c'était le coté réaliste, où on se retrouve un peu dans les personnages... mais là je ne dévoilerai pas l'histoire, mais c'est un peu du n'importe quoi... voila, déçue, y a pas d'autres mots...

Un livre qui aura son adaptation au cinéma!

8 étoiles

Critique de Haïku (, Inscrite le 20 avril 2010, 43 ans) - 20 avril 2010

J'ai avalé le premier tome, intriguée par le personnage de Joséphine et ses complexes.
L'héroïne me fait penser à la Jo des quatre filles du Docteur March, le même talent littéraire mais la confiance en soi en moins...
Bref, je me lance dans le deuxième tome et là je suis encore plus frappée par le mélange de genres et parfois, même je dirais que je n'y ai pas cru... ou pas vraiment...
Le retour inopiné de Philippe dans la maison au bord de mer et le passage mièvre de la discussion à travers la porte (je pensais à une ruse de Luca, mais non...), le manuel ultra connu de la bonne ménagère que j'ai sauté, le personnage de Junior réincarnation d'Einstein (enfin, je suppose), le recours à Chérubine...

Certes, le livre semble hésiter entre les genres, mais on s'y laisse prendre! On se laisse porter par les personnages et l'alternance des points de vue dans les différentes parties, comme dans une valse... On s'attache à la petite Zoé et Hortense semble sur le point de laisser tomber sa carapace...
J'adore également la gouaille des Grobz et en particulier de Marcel, il y a eu un gros travail stylistique que je trouve très abouti... J'attendais les passages concernant ces personnages tout simplement pour leur baragouinage et leur fraîcheur!

Il faut lire ce livre et se laisser porter sans se poser de questions, parce qu'il désarçonne, c'est la clé! Et je suis curieuse de lire la suite...

dommage pour la fin

6 étoiles

Critique de Roberta (, Inscrite le 1 avril 2010, 37 ans) - 1 avril 2010

J'ai adoré ce livre. Je l'ai lu en une semaine, matin, soir, dans les bus et dans le métro. Je me suis passionnée à l'histoire et j'ai beaucoup ri avec les personnages comme Henriette et La Bassonnière... mais j'ai été très déçue par les derniers chapitres. L' évolution de l'histoire entre Lefloc-Pignel et Iris est invraisemblable et cloche avec l'atmosphère du livre.
Junior, le fils de Marcel et Josiane m'énerve et son intelligence hors du commun n'est pas assez développée.
Bravo pour les premières 600 pages. Le reste est un peu tiré par les cheveux.

Deux mais pas trois svp!

6 étoiles

Critique de Rouchka1344 (, Inscrite le 31 août 2009, 31 ans) - 13 mars 2010

J'avoue que ce livre de plage m'a séduite, surtout le premier. Cette histoire de famille avec la mère (légèrement cruche et énervante sur les bords) était vraiment sympa à suivre.
Puis je découvre que le deuxième est sorti. J'y jette un coup d'oeil, je n'en décolle pas! Mais bon... Quelqu'un qui veut tuer la pauvre Jo? mouais. L'histoire de son exécrable soeur?! c'est complètement surréaliste surtout si on ajoute toutes les autres péripéties du roman!
L'auteur se perd un peu dans les genres, comme si elle avait hésité pour une comédie familiale au policier !

La plupart du temps c'est très tiré par les cheveux!

Un livre de plage quoi! Sans plus.

spot de pub

1 étoiles

Critique de Poil2plume (Strasbourg, Inscrite le 5 février 2010, 59 ans) - 1 mars 2010

Le dernier Pancol me fait penser à une série de spots de publicité. C'est complètement n'importe quoi ! Je peux comprendre l'enthousiasme d'une lectrice de 16 ans, mais aussi la déception de celle qui en a 50 ! Pancol écrit pour des femmes restées ados, pas pour des lectrices adultes...

Un livre un peu mou! Voire beaucoup...

2 étoiles

Critique de Boitahel (Paris, Inscrite le 27 janvier 2010, 37 ans) - 1 mars 2010

Il est certain qu'on ne se perd pas dans les méandres de l'action...
Une intrigue qui n'en est pas une. Des passages, pour certains, longs à souhait...
Bref, un titre en bonne adéquation avec le livre : une tortue lente!

Tout simplement excellent.

10 étoiles

Critique de Lutinette (, Inscrite le 18 mars 2009, 29 ans) - 30 décembre 2009

J'avoue, j'ai de la peine d'avoir terminé Les yeux jaunes des crocodiles et sa suite La valse lente des tortues. Ce livre est tellement mieux que le premier malgré ce que peuvent dire les autres critiques! Plus de suspens, plus d'amour, on s'attache plus aux personnages, plus de surprises. Tout simplement excellent. Les nombreuses péripéties de Joséphine vont me manquer. Dans celui-ci on s'attache tellement plus à Hortense et Zoé. On apprend à en détester d'autres. On est surpris à chaque page ou presque. Il est évident que ce sont deux livres que je vais lire et relire. Que de beauté.

Excellente suite!

9 étoiles

Critique de Chris (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 48 ans) - 23 décembre 2009

Après avoir lu le premier volume, j'ai plongé directement dans la suite afin de connaître les nouvelles aventures de Joséphine et de tous les autres personnages.

L'histoire évolue rapidement vers une intrigue policière et jusqu'aux dernières pages on se demande qui poignarde ces femmes.

J'ai trouvé l'écriture tout aussi agréable que dans le premier livre, l'histoire est entraînante et encore une fois j'ai eu du mal à déposer le livre.

Un vrai succès!

Un régal

9 étoiles

Critique de Cece274 (, Inscrite le 16 décembre 2009, 44 ans) - 16 décembre 2009

J'ai dévoré ce second volet et j'espère bien qu'il y en aura un 3ème !!! Joséphine et sa famille m'ont transportée dans un monde parallèle et les trajets quotidiens pour aller travailler vont me sembler bien monotones sans ses personnages....
Vite vite une suite...

Définitivement on n'y croit pas

2 étoiles

Critique de Le tiennou (, Inscrit le 9 décembre 2009, 31 ans) - 12 décembre 2009

De ce livre ressort une grande fatigue. C'est comme si l'écrivain n'était jamais entré dans son propre monde et en conséquence n'avait pas pu emmener le lecteur. Il n'y a pas d'histoire ou plutôt il y en a trop. On s'y perd, on rentre dans un monde, on rentre dans une relation pour y sortir. Les propos des personnages sont décalés, définitivement on n'y croit pas. On ne croit pas aux personnages, on ne croit pas aux intrigues, on ne croit pas aux sentiments. A vouloir trop faire, à vouloir se forcer Katherine Pancol reste dans le cliché. Elle ne creuse pas, elle n'envoûte pas, elle reste dans le superficiel.
C'est dommage. Dommage parce qu'il y a des idées, il y a des prémices de personnages, des prémices d'histoires à faire rêver, à susciter la compassion, la sincère pitié et le rire. Katherine Pancol connait la vie, sait la vie mais dans La Valse lente des tortues elle peine à jouer avec les mots qu'elle chérit tant. Elle peine à créer une atmosphère, un fil rouge, à susciter la curiosité, l'envie pour la page suivante. Les personnages rebondissent sans art, ils sont beaucoup trop contradictoires, ils changent d'humeur sans cesse. On les connait sans les connaître. Ils avancent et reculent trop vite pour être des tortues. De Valse lente il n'y a que celle de la main du lecteur qui peine à tourner les pages de ce qui aurait pu être un chef d'œuvre de sincérité mais manque cruellement de personnalité.

Déception

4 étoiles

Critique de Dahv (, Inscrite le 15 juillet 2009, 40 ans) - 15 juillet 2009

J'avais bien aimé le premier opus "Les yeux jaunes des crocodiles" qui était très humain, mais j'avoue avoir été très déçue de ce nouveau roman. Beaucoup d'invraisemblances, une intrigue qui n'en est pas une. Autant dans le premier opus, on voit nettement l'évolution personnelle et psychologique de Joséphine qui s'affirme et se découvre, autant dans celui-ci, les personnages n'évoluent pas, Joséphine n'avance pas dans sa vie et n'a toujours aucune confiance en elle... Et l'intrigue policière n'apporte rien à l'histoire... Ce mélange des genres rend l'histoire plus confuse.

Même s'il reste agréable à lire au bord de la plage, je n'ai pas du tout été emballée par ce livre. Dommage !

Un titre amplement justifié

4 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 63 ans) - 21 juin 2009

C'est bien une valse ("j'y vais,/j'y vais pas, je l'aime/je l'aime pas), lente (les 100 premières pages sont pesantes) de tortues (les personnages restent dans leur carapace, immuables dans leurs personnalités).
Donc forcément déçue par rapport au précédent dont la lecture m'a fait poursuivre celui-ci jusqu'au bout. On a l'impression de lire un patchwork, avec des passages décalés, et dont l'invraisemblance enlève la crédibilité d'autres passages plus réalistes.
Quelques trouvailles amusantes (ce genre de réflexion m'a fait sourire: "il a pas la lumière à tous les étages" et d'autres dans la bouche de la famille Grobz) mais aussi des aberrations ( du type: en rongeant la croûte de son sandwich... au pain de mie, ou une scène dans la maison de Deauville où Philippe est enfermé dehors.)
Un grand fourre-tout où surnagent l'histoire d'amour entre Joséphine et son beau-frère et l'enquête criminelle débutée après l'agression de Jo.
Je partage donc, complètement l'avis de tous les déçus de ce dernier Pancol.

Un peu déçu

7 étoiles

Critique de Laurent63 (AMBERT, Inscrit le 15 avril 2005, 47 ans) - 6 avril 2009

J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir les personnages que j'avais découverts dans le précédent livre de Katherine Pancol "Les yeux jaunes des crocodiles". Les premières parties du roman m'ont replongé dans l'atmosphère délicieuse que j'avais aimé. Mais malheureusement la suite, et la fin du livre m'ont déçu, je ne sais pas si l'auteur était, comme son personnage, en manque d'inspiration, toujours est-il que le côté polar n'était pas dans le tempo de cet ouvrage. Certes, la passion, le côté désinvolte et la vie sont au rendez-vous, mais j'ai trouvé un peu désolant de mélanger les genres. Autant j'ai adoré le premier tome de cette saga familiale, autant celui-ci m'est apparu comme un peu lourd à finir. C'est dommage je pensais retrouver une continuité des aventures de Joséphine et ses tourments, et finalement je suis resté sur ma faim...

Agréable mais plus ce petit plus de la nouveauté

6 étoiles

Critique de Elya (Savoie, Inscrite le 22 février 2009, 32 ans) - 22 février 2009

On commence à se lasser de ce livre de plage qui avait pourtant su nous intriguer et nous interpeller dans ce premier opus. Mais dans celui-ci, Joséphine prend trop de place, est toujours trop parfaite, et le surréalisme trop présent.
Il faudrait peut-être partir sur de nouveaux personnages, attacher de l'importance à d'autres.
Ceci dit, ce livre est toujours agréable, petite cure curative après une journée fatigante, substitution à l'abrutissement devant la télévision.

agréable histoire

9 étoiles

Critique de Azilha (, Inscrite le 21 décembre 2008, 42 ans) - 16 février 2009

En fait, c'est l'histoire d'un tueur en série qui sévit dans le 16e arrondissement de Paris où une nommée "Joséphine" est venue s'installer avec "Zoé", sa benjamine de soeur, grâce aux droits d'auteur de son best-seller...
En quête d'amour et surtout de gloire,Iris, une autre terrible soeur de Joséphine, essaiera de tenter de s'immiscer encore dans la vie de l'écrivaine. Autrement-dit appelez-les "Soeurs Ennemies" !
C'est agréable à lire car le récit est donné sur un rythme palpitant.

Déception

5 étoiles

Critique de Norway (Entre le Rhin, la Méditerranée et les Alpes !, Inscrite le 7 septembre 2004, 46 ans) - 8 janvier 2009

J'ai été un peu déçue par ce deuxième opus sur Joséphine et les siens. Ce mélange de fantastique et de décalage irréel aurait dû me contenter mais non. Pourtant les tribulations de ces personnages se lisent bien, cependant le charme du premier tome n'opère pas avec celui-là.

Je ne peux m'empêcher de le comparer au premier volume de la série... Ce roman est moins documenté que le premier et me laisse un peu sur ma faim d'en connaître un peu plus sur les réflexions de Joséphine. Dans le premier, Joséphine crée pour son livre sur le moyen-âge et c'est palpitant et intéressant. La joie de lire se mêle à la soif d'en apprendre un peu plus sur cette période de l'histoire. Cette technique d'écriture de l'histoire dans l'histoire est pourtant connue, mais elle est très habile dans ce livre.

Peut-être qu'il ne s'agit pas de comparer, mais quand la qualité de l'écriture est vraiment meilleure, cela se remarque ! A lire quand même pour simplement connaître la suite !

petite déception

3 étoiles

Critique de Waku (, Inscrite le 27 septembre 2008, 33 ans) - 27 septembre 2008

Ce 2ème opus ne m'a, hélas, pas vraiment surprise! autant dans les yeux jaunes des crocodiles, la double narration et la mise en abime de l'écrivaine apportent au récit une base solide sur laquelle le personnage principal, Joséphine, peut évoluer et se voir évoluer.
En revanche, dans la valse lente des tortues, j'ai longtemps attendu le 2ème, ou du moins une tentative plus approfondie, best seller de Joséphine Cortès: EN VAIN... déception !
Ensuite, en ce qui concerne l'intrigue de Mylène, je la trouve vraiment tordue. En effet, il me semble que certains portraits psychologiques n'ont pas trouvé de cohérence vis-à-vis du 1er opus (Hortense, Philippe...)
Et puis, je pense qu'on est tous d'accord là dessus, les pouvoirs surnaturels de Junior sont à mourir de rire: honnêtement, faire intervenir Mozart... pourquoi pas Jimi Hendrix?
Par ailleurs, je trouve déplorable la façon dont Iris quitte l'histoire. Effectivement, son personnage représente le portait opposé de Joséphine, et nous n'avons pas eu le délice d'assister à une réelle confrontation... quel dommage!
Cependant, je garde une touche d'espoir; il semble évident qu'un 3ème opus est en construction: quelle sera la vengeance de Marcel pour son ex-femme ? Hortense et Gary vont-t-ils enfin s'amouracher, pour de vrai?


Mystère...

Déçue

1 étoiles

Critique de Laurene (, Inscrite le 1 septembre 2008, 34 ans) - 1 septembre 2008

Autant Les yeux jaunes des crocodiles était passionnant par son "humanité", on se retrouve un peu dans tous ces personnages.
Autant Katherine Pancol semble se perdre dans ce second opus.
Pourquoi ajouter cette enquête policière? Et le surnaturel? Les caractéristiques étonnantes de Junior, ou la sorcière de Cure-Dent?
Je ne pense pas qu'en achetant ce second ouvrage les lecteurs du premier étaient à la recherche de rebondissements policiers ou d'ensorcellement.
J'ai trouvé que le livre manque de structure, l'auteur touche une idée puis une autre sans les approfondir.
On ne retrouve pas forcément les mêmes personnages que pour le premier ouvrage notamment la belle et superficielle Hortense qui semble dans ce second ouvrage ne plus du tout être la même.
J'espère seulement que s'il y a une suite Katherine Pancol saura nous passionner comme elle l'a fait avec les Yeux jaunes des crocodiles.

les tortues ne valent pas les crocodiles !

6 étoiles

Critique de Livrophage (Pessoulens, Inscrite le 28 février 2007, 61 ans) - 7 juillet 2008

J'avais bien aimé "les yeux jaunes des crocodiles" et je me préparais à passer de bons moments avec ses personnages mais là, j'ai vraiment été pertubée par les pouvoirs de "junior". Qu'est-ce qui lui prend à Katerine Pancol? Elle se prend pour Bernard Werber sur quelques pages ; ça sonne faux par rapport à la trame de son histoire !

Surprenant!!

10 étoiles

Critique de Aurelie64 (, Inscrite le 26 septembre 2007, 33 ans) - 23 juin 2008

J'ai beaucoup aimé ce livre, encore plus que le premier, car plus de suspense, de rebondissements, de surprises...

Il est bien écrit et l'intrigue policière le rend encore plus intéressant...

Etonnée et Ravie... J'espère qu'il y aura un troisième volet de la vie de Jo!

lecture légère

4 étoiles

Critique de Agnes (Marbaix-la-Tour, Inscrite le 19 février 2002, 57 ans) - 18 juin 2008

avec pas mal de longueurs, d'invraisemblances, de redondances.
On retrouve avec plaisir certains membres de la famille, mais fallait-il 659 pages pour ça ?
Bref, je ne suis pas emballée du tout, je suis très déçue de ce second opus alors que j'avais apprécié les yeux jaunes des crocodiles

Un délice

8 étoiles

Critique de Ondatra (Tours, Inscrite le 8 juillet 2002, 40 ans) - 14 juin 2008

Comme les Yeux jaunes des crocodiles, j'ai dévoré ce second volet !

Malgré tout ce que j'avais pu entendre :"c'est moins bien, etc", et bien, j'ai au moins autant apprécié sauf peut-être les 80 dernières pages. Mais j'ai retrouvé les héroïnes avec plaisir, on a toujours l'impression qu'on vit dans le même immeuble, qu'on se croise dans le quartier ! Bref, un bouquin bien réel !

Forums: La valse lente des tortues

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La valse lente des tortues".