On est toujours trop bon avec les femmes : Un roman irlandais de Sally Mara de Raymond Queneau

On est toujours trop bon avec les femmes : Un roman irlandais de Sally Mara de Raymond Queneau

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Amanda m, le 7 février 2008 (Inscrite le 10 janvier 2008, 55 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 991ème position).
Visites : 5 251 

Méfiez vous des femmes ! Encore plus si elles sont anglaises, et que vous êtes irlandais…

En 1916, sept rebelles indépendantistes irlandais prennent possession d’un bureau de poste à Dublin. Ils se débarrassent des occupants et tiennent tête aux soldats de sa Majesté Britannique. Ils mourront en héros s’il le faut.

Mais il n’avaient pas prévu une chose : c’est qu’une jeune fille, Gertie, est enfermée dans les lavatories… Ils mourront en héros, oui, mais il n’est pas question que la réputation de l’IRA soit entachée par des mauvais traitements infligés à une jeune fille. Ils n’iront pas brûler en enfer, ces fervents catholiques ! Mais c’est sans compter sur Gertie, qui a plus d’un tour dans son sac…

Ah mes amis ! Quel délice que ce petit roman ! Raymond Queneau manie les mots et les histoires d’une façon totalement hilarante. Jeux de mots, jeux de mains jeux de vilains, il nous entraîne dans une aventure savoureuse et délicieusement loufoque…

C’est bourré d’humour, on s’amuse à tous les étages, il y a de la provocation, de l’excitation, du décalage. Sachant que Queneau a publié son roman sous le pseudonyme de Sally Mara, traduit par Michèle Presle…. précipitez vous sur le roman et sur les notes de traducteur !

Le tout est coquin, malin, suave et décalé. Raymond Queneau nous embarque dans une épopée hilarante, on ne sait plus qui est à plaindre et qui est à fustiger. Ils sont dépassés, ces braves héros, elle se surpasse, cette pauvre otage, mais, une chose est sûre, c’est qu’on est toujours trop bon avec les femmes !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • On est toujours trop bon avec les femmes [Texte imprimé], un roman irlandais de Sally Mara Raymond Queneau,... traduit par Michel Presle
    de Queneau, Raymond
    Gallimard / Collection Folio
    ISBN : 9782070373123 ; 24,34 € ; 15/09/1981 ; 224 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Surprenant !

10 étoiles

Critique de JEANLEBLEU (Orange, Inscrit le 6 mars 2005, 54 ans) - 17 avril 2011

C'est mon quatrième roman de Queneau et, si chacun a son univers bien particulier, celui m'a vraiment surpris.

J'ai eu un petit peu de mal à rentrer dans cette histoire à cause des nombreux protagonistes. Mais finalement, chacun se dessine petit à petit et l'ensemble se tient remarquablement bien.

Comme toujours chez Queneau, les situations même les plus dramatiques sont narrées avec beaucoup d'humour et de légèreté.

La trame maitresse de cette histoire (me semble-t-il) c'est que dans une situation d'exception (des insurgés encerclés et qui se savent voués à mourir dans un délai assez bref) il n'y a plus de limites, que tout est permis et que les jugements sur ses congénères sont moins expéditifs.

Les 8 personnages représentent toutes les composantes de la société. Le fait de vivre ensemble cette aventure extrême les rapproche mais ce n'est pas pour autant qu'ils arrivent à se comprendre vraiment (il y a des scènes qui sont des chefs d'oeuvre de l'incommunicabilité...).

Ce qui est remarquable, comme toujours avec Queneau, c'est que l'histoire est assez "déjantée" mais qu'elle est conduite avec une logique et une cohérence presque mathématiques (une des passions de l'auteur d'ailleurs).

Les jeux avec la langue sont toujours présents (mais un peu moins que dans d'autres oeuvres de Queneau).

L'ensemble est très amusant tout en faisant quand même réfléchir un peu à notre destinée humaine.

Encore un roman de Queneau que l'on pourrait qualifier de "San Antonio" littéraire.

it's all totally crazy.... on nage en plein délire!

7 étoiles

Critique de Cyrus (Courbevoie, Inscrit le 3 novembre 2008, 45 ans) - 4 novembre 2008

La "confrontation" tragi-comique et surréaliste de rustres insurgés irlandais et d'une séduisante et coquine anglaise, servie par le style fluide et alerte de Queneau. J'ai passé un bon moment à la lecture de ce roman surprenant et plein de drôlerie.

Forums: On est toujours trop bon avec les femmes : Un roman irlandais de Sally Mara

Il n'y a pas encore de discussion autour de "On est toujours trop bon avec les femmes : Un roman irlandais de Sally Mara".