Imperium de Robert Harris

Imperium de Robert Harris
( Imperium)

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par Neurone, le 15 février 2007 (Liège, Inscrit le 1 juillet 2001, 52 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (25 366ème position).
Visites : 5 219  (depuis Novembre 2007)

Cicéron, un homme, une ambition

Nous possédons tous des notions sur l'Antiquité, et particulièrement sur l'histoire de Rome qui, depuis plus de 2000 ans, influence encore notre culture.

Les noms de César, Pompée, Crassus, Cicéron ne sont pas inconnus. Pas plus que des fonctions telles que Sénateur, Patricien, Tribun, Consul.

Mais les rouages politiques de l'époque ? Le fonctionnement des élections ? Le pouvoir derrière les rôles au sein de la République ?

C'est sur ce fond historique et bien documenté que Robert Harris nous entraîne dans l'histoire de Cicéron, depuis son poste de jeune avocat à celui de Consul de Rome. Le tout narré, comme une biographie, par son fidèle secrétaire: Tiron, inventeur de la sténographie.

On apprend ainsi comment fonctionnait la République de Rome, ses rouages importants, ses intrigues. On apprend surtout qu'en matière de bassesse politique, 2000 ans d'histoire ne nous ont pas beaucoup fait évoluer... Mais surtout on s'amuse en lisant, on encourage Cicéron dans sa voie vers le pouvoir, lui qui pourtant démarre sans appui, sans argent, sans rien ou presque, puisque ses talents d'orateur vont lui ouvrir grand, et une à une, les portes vers son ambition ultime: ce fameux "imperium" que notre héros atteindra au prix d'un rare génie oratoire et politique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Histoire d’une ambition.

7 étoiles

Critique de Saint Jean-Baptiste (Ottignies, Inscrit le 23 juillet 2003, 86 ans) - 23 septembre 2022

C’est un bon livre qui se lit facilement. En fait, c’est un thriller, il y a une sorte de suspens très amusant : Cicéron ambitionne le pouvoir et on se demande s’il arrivera à ses fins. Mais je pense que l’intérêt du livre est dans la reconstitution de la vie à Rome au dernier siècle avant J-C. On y rencontre Pompée qui revient en vainqueur d’une guerre en Espagne, Luculus vainqueur de Mithridate, Crassus qui a maté la révolte de Spartacus… et il y a encore César, Catilina, Brutus, Caton et beaucoup de noms connus et puis, bien entendu, Cicéron. On assiste à des séances du Sénat, à des grands procès, aux fêtes populaires et on touche du doigt la corruption qui gangrène les institutions romaines, à cette époque où toutes les consciences se donnent au plus offrant. Tout ça est très intéressant.

Mais je me suis demandé si le vrai Cicéron était bien le personnage décrit dans le livre : un avocat intelligent, certes, mais retors et procédurier, comploteur à ses heures et, par dessus tout d’une ambition démesurée. Ce n’est pas l’idée qu’on se fait généralement de Cicéron. J’ai aussi regretté que le contenu de ses plaidoiries soit trop peu retranscrit. Mais ce n’était pas l’objet du livre. L’objet du livre est de raconter l’ascension de Cicéron vers le pouvoir. Alors, ne boudons pas notre plaisir, ce livre m’a fait passer un bon moment de lecture et je me suis bien amusé.

Difficile de juger

6 étoiles

Critique de Maya (Eghezée, Inscrite le 18 octobre 2001, 47 ans) - 9 décembre 2007

Objectivement, je pense que c'est un bon livre mais je ne l'ai pas lu à un bon moment. Je venais de le commencer lorsque j'ai accouché et j'ai bien eu du mal à le terminer. Il faut dire que quand bébé pique un petit roupillon, le premier réflexe n'est pas de se précipiter sur la vie de Cicéron.

Donc, je pense que j'aurais bien aimé ce livre (pas autant que Pompéi, cependant) mais les conditions ont fait que je n'ai pas pu l'apprécier à sa juste valeur.

Comme quoi l'état d'esprit et le contexte dans lesquels on aborde un bouquin sont importants!

Forums: Imperium

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Imperium".