Sans les mains de Phyllis Dorothy James

Sans les mains de Phyllis Dorothy James
( Unnatural causes)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Féline, le 13 février 2007 (Binche, Inscrite le 27 juin 2002, 43 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (37 109ème position).
Visites : 3 211  (depuis Novembre 2007)

Un meurtre presque parfait

Adam Dalgliesh profite enfin de vacances bien méritées pour passer quelques jours chez sa tante à Monksmere, petit hameau en bord de mer. A peine est-il arrivé qu’il est déjà plongé en plein mystère : le voisin de sa tante, Maurice Seton, auteur de romans policiers, est retrouvé mort dans une barque au large de la côte, les deux mains tranchées. Qui a pu commettre un meurtre aussi atroce ? Le policier local, Reckless, est dépêché sur place. L’autopsie révèle que la mort serait due à des causes naturelles. Dalgliesh n’est pas dupe et, quitte à irriter Reckless, mène une enquête parallèle, parmi le voisinage. Car, si la mort semble avoir eu lieu à Londres, le corps n’est pas revenu tout seul à Monksmere et surtout le romancier ne s’est pas tranché les mains lui-même. L’entourage de Seton était presque entièrement composé d’écrivains avec plus ou moins de succès : Celia Calthrop et sa nièce Elisa Marley ; Latham ; Justyn Brice et le frère de la victime Digby Seton. A ces personnages, il faut ajouter Sylvia Kedge, la sténo du défunt, infirme qui lui servait de bonne à tout faire et la tante de Dalgliesh, chez laquelle le hachoir qui a servi à trancher les mains a été dérobé.

P.D. James signe ici un de ses premiers récits policiers mettant en scène l’inspecteur Dalgliesh. Considérée comme l’une des « reines du crime », l’anglaise ne rompt pas avec la tradition du roman de détection cher à sa compatriote, Agatha Christie. Ce roman est de la même veine avec le respect des unités de lieu, de temps et un nombre restreint de suspects. On est encore loin des livres plus récents de la romancière où la psychologie est beaucoup plus développée. L’intérêt ici réside dans qui a fait quoi et comment.

J’ai apprécié ce roman de facture classique, à conseiller aux amateurs du genre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Il y a longtemps

9 étoiles

Critique de Marlène (Tours, Inscrite le 15 mars 2011, 44 ans) - 18 décembre 2011

J'ai lu toute la série des Adam Dalgliesh (ou AD) la première série policière écrite que j'ai lu , j'ai adoré le personnage Adam Dalgliesh , personne hanté par la mort de sa femme et de son fils qui petit à petit va s'en sortir , poète , fin psychologue et charismatique . C'est sûr , les premiers ont été écrits il y a longtemps mais cela n'est pas franchement gênant , AD est un personnage attachant et il y a des enquêtes à lui qui m'ont beaucoup plu (Meurtre en Blouse Blanche ou Un certain Goût pour la Mort entre autre , j'avais bien accroché à celui-ci également)
Si maintenant je me suis entichée d'Harry Hole (Jo Nesbø) Adam Dalgliesh imaginé par PD James a été mon premier amour de flic 'littéraire'

Forums: Sans les mains

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sans les mains".