Blues et autres récits en couleur de Jorge Zentner (Scénario), Rubén Pellejero (Dessin)

Blues et autres récits en couleur de Jorge Zentner (Scénario), Rubén Pellejero (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Shelton, le 25 mai 2006 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 65 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 703  (depuis Novembre 2007)

Tout en bleu quand tu as le blues...

Jorge Zentner, scénariste argentin exilé en Espagne a montré très rapidement ses qualités indéniables pour les histoires courtes. Ce n’est pas toujours facile de raconter des tranches de vie très courtes en bandes dessinées, mais quand un scénariste rencontre un dessinateur qui en quelques planches sait planter un décor, nous immerger avec ses personnages, nous émouvoir avec efficacité… alors, aucun doute, on peut avoir un album recueil de nouvelles bédés… Zentner, avec Ruben Pellejero, a trouvé un compère qui préfère le court au long : « Je préfère les histoires assez courtes. »
Ce recueil contient cinq histoires courtes qui ont un point en commun, celui de se retrouver aux frontières entre réalisme et fantastique. Nous avons tout d’abord ce petit Martin qui joue avec son train électrique mais qui dans un des wagons peut voir son père en voyage, puis ce poisson exotique qui nous parle avec émotion de cette Zualha comme si c’était sa maîtresse, et Wally qui nous raconte un crime qui l’a envoyé vingt ans en prison, mais dont il était probablement innocent, sans oublier les passagers du Maria Bethania et cette superbe histoire en gris clair et gris foncé qui est encore plus noire que les autres surtout quand le rouge apparaît…
Le dessin de Ruben Pellejero est absolument parfait pour ce type d’histoire, navigant entre un réalisme proche de la ligne claire et une lourdeur sentimentale et humaine que les plus grands auteurs utilisent en bédé quand ils parlent de destins humains…
Jorge Zentner se transforme en conteur philosophe et il explore en notre compagnie les destins possibles à partir d’une situation donnée sur la quelle on ne peut pas jouer… Dans un grand destin, il y a de l’humain, des circonstances provoquées par les uns et les autres, et ce que l’on appelle généralement le hasard, c’est à dire ce que l’on ne peut pas expliquer… Mais ce hasard n’est peut-être, en fait, que le désir, la volonté d’un autre, de celui qui est caché, qui est insignifiant, qui peut être un enfant, un animal…
Cet album est aussi accompagné de couleurs très chaudes, vives, fortes, et qui participent de façon indéniable à la narration… Ruben Pellejero a beau préférer le noir et blanc il fait un très bon usage de la couleur…
Jorge Zentner et Ruben Pellejero utilisant ensemble la langue espagnole, il est juste de mettre en valeur le travail de traduction d’Anne-Cécile Ruiz. Tous les mots semblent à leur place, arrivent au moment où aucun autre n’est attendu… On dit souvent que le traducteur est un autre auteur. Zentner et Pellejero ont trouvé la personne qui fait vivre leur travail en langue française. Cette femme participera aux albums suivants : Le prix de Charon, Le silence de Malka, Tabou, Destin nomade, Cœur de steppe… Autant d’albums signés Zentner et Pellejero. Mais Zentner, quand il est dessiné par d’autres, Veracruz, Sala ou Mattotti utilise encore le talent d’Anne-Cécile pour prolonger et adapter son travail… Donc, chapeau et salut amical à une telle traductrice…
Très bel album contenant cinq histoires courtes en bande dessinée que je relis régulièrement et que j’utilise pour montrer aux jeunes que la bédé nécessite, pour être de qualité, de véritables et bonnes histoires…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Blues et autres récits en couleur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Blues et autres récits en couleur".