Mygale de Thierry Jonquet

Mygale de Thierry Jonquet

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Nirvana, le 20 février 2006 (Bruxelles, Inscrite le 7 avril 2004, 49 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 454ème position).
Visites : 6 699  (depuis Novembre 2007)

Très bon roman noir!

Un jeune homme capturé dans la forêt, enchaîné par un bourreau invisible, qui le réduit peu à peu à l'état animal, une bourgeoise qui se fait prostituer par son compagnon, éminent chirurgien plasticien, un voyou en cavale, tels sont les personnages que l'on rencontre dans ce roman.
On se demande ce qui va les réunir, Thierry Jonquet jongle entre les impressions de la victime qui se raconte dans la captivité, et dont on suit avec fascination la transformation, et le récit narratif classique.
C'est un roman noir, qui ne finit pas par l'inévitable happy end, et c'est une chose que j'apprécie beaucoup, alliée ici à une écriture alerte qui saisit très justement chaque personnage, en quelques traits. Thierry Jonquet me donne envie de lire tous ses romans!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La soumission dominée.

8 étoiles

Critique de Pierrot (Villeurbanne, Inscrit le 14 décembre 2011, 71 ans) - 26 mars 2019

Ce huis-clos avec quatre personnages dans sa forme m’a fait penser aux romans de la nuit de Frédéric DARD. Sur le fond l’intrigue est savamment entretenue jusqu’à la fin. Et ce jeu pervers auquel Richard et d’Eve s’adonnent m’apparait en fin de compte, qu’un château de cartes échafaudé sans de véritables fondations.

A intégrer dans sa bibliothèque idéale de romans noirs

10 étoiles

Critique de Maxibapt (, Inscrit le 23 août 2009, 50 ans) - 16 septembre 2018

156 pages à savourer !

Tout y est réussi : le titre, l'histoire, les personnages, le style, la fin...

Un grand roman d'un grand auteur.

N'hésitez surtout pas...

incontournable roman noir

8 étoiles

Critique de Lejak (Metz, Inscrit le 24 septembre 2007, 48 ans) - 20 janvier 2018

Quelle bonne surprise que ce roman. Une terrible et fascinante histoire de vengeance froide, profonde et surtout longue et implacable.
Le romancier se joue du lecteur avec un scénario miroir bien amené. Quatre personnages principaux se croisent à différents passages et époques du livre pour se retrouver dans un final tragique.
Une histoire sombre donc, violente et âpre. Un roman surprenant et bien ficelé ... incontournable.

on n'est plus tout à fait le même après ca

10 étoiles

Critique de Patsy80 (, Inscrite le 20 août 2009, 47 ans) - 13 avril 2012

Ca peut paraitre hallucinant ou exagéré mais il a m'a fallu plusieurs jours pour me remettre de cette lecture. Je ne pensais pas qu'un auteur aurait pu encore me surprendre à ce point. Déjà, il y a l'histoire : d'un réalisme surprenant. On a l'habitude de voir soit des romans noirs plats mais réalistes soit des histoires de serial killer grand public très bien ficelées mais qui demandent un effort d'imagination important. Là, on a une histoire qui tient la route et qui montre jusqu'où peuvent aller la haine et la souffrance d'un être humain tout à fait normal au départ. D'autre part, sur la forme, l'emploi de mots simples et aucune ligne superflue permettent d'être au cœur de l'histoire sans aucun parasite. On se laisse porter pendant des pages et des pages puis d'un seul coup, le choc quand toutes les pièces du puzzle se mettent en place. Mais le plus étonnant, c'est que contrairement à de nombreuses œuvres, ce n'est pas dans les dernières pages que ce choc a lieu donc il se passe encore plein de choses après et on ne reste pas sur sa faim.
Enfin le mieux, c'est encore de le lire !!!

Noir c'est noir...

8 étoiles

Critique de Amnezik (Noumea, Inscrit le 26 décembre 2006, 54 ans) - 6 décembre 2011

Au début on se demande bien où l'auteur veut en venir et, peu à peu, les différentes pièces du puzzle viennent s'imbriquer les unes avec les autres de la façon la plus inattendue qu'il soit. Le moins qu'on puisse dire de ce roman c'est qu'il est déroutant, un brin malsain même tant il nous entraîne dans la folie (une folie froide et intelligente) d'un homme qui semble lutter contre sa propre douleur en faisant souffrir les autres. Un homme que l'on ne peut que haïr mais pourtant parfois on se surprend à le plaindre et même à le comprendre au fur et à mesure que ses motivations se précisent.
Le roman est court (156 pages) mais intense, l'écriture est sobre afin de se concentrer sur l'essentiel, les faits et es impressions des protagonistes ; c'est pour moi un petit joyau du roman noir, et en plus écrit par un français ce qui ne gâche rien. Je ne connaissais pas Thierry Jonquet mais la lecture du roman m'a donné envie de me plonger dans le reste de son oeuvre (du moins pour tout ce qui concerne les polars et romans noirs), s'ils sont tous aussi inspirés ça promet encore de grands moments de lecture (pour info l'auteur est décédé en 2009 à l'âge de 55 ans).
Je ne sais pas ce que vaut le film d'Almodovar (je ne compte pas parmi les inconditionnels du réalisateur) mais il me semble avoir été globalement bien accueilli aussi bien par la critique que par le public ; en attendant de pouvoir juger "sur pièce" j'espère qu'il réussit à restituer toute la noirceur du roman de Thierry Jonquet.

Beaucoup de suspense

8 étoiles

Critique de Florian1981 (, Inscrit le 22 octobre 2010, 41 ans) - 9 décembre 2010

Très agréablement surpris par ce roman avec beaucoup d'imagination et de suspense, et qui glace le sang quand on y repense!
Une femme qui se fait prostituer par son mari peut sembler une sordide affaire de couple... Rien de tout cela, Thierry Jonquet nous réserve une sacrée histoire pour en arriver là! Un très bon roman noir!

une autre manière d'écrire...

7 étoiles

Critique de Cracotte (, Inscrite le 26 décembre 2006, 46 ans) - 7 janvier 2007

C'est un ouvrage à lire... difficile d'en faire le résumé sinon je ne crains de vous dévoiler la fin et ce serait dommage.

Au début du roman, je me suis demandé où l'auteur voulait en venir et puis l'histoire avance et se referme sur tous ces personnages.

Il me laisse un sentiment curieux : un trouble voulu par l'auteur. Le titre "Mygale" est parfaitement adéquat.

Forums: Mygale

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mygale".