Max Ernst de Werner Spies

Max Ernst de Werner Spies

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Arts (peinture, sculpture, etc...)

Critiqué par Veneziano, le 28 décembre 2005 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 46 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 196ème position).
Visites : 4 305  (depuis Novembre 2007)

Un nouveau monde, de nature fantastique

Moi qui aime le fantastique et le surréalisme, j'ai été servi ! Ce livre, dans sa première édition, a servi de catalogue à la grande réptrospective, qui eut lieu à Beaubourg de novembre 1991 à janvier 1992, avec un avant-propos de Dominique Bozo, qui dirigeait alors l'institution avant de prendre la tête de la Délagation aux arts plastiques, et décéder peu de temps après.
L'auteur était commissaire de l'exposition.

J'était alors adolescent quand j'ai découvert ce monde, que j'ai tout de suite adoré. Il a fait fonctionné mon imagination. Il est très sensuel, parfois trop. Quelle inventivité débridée ! Ce livre est également pour moi le témoignage de ce que j'avais ressenti sur l'heure comme un grand moment, même si, avec le temps, j'ai su appréhendé ce peintre de manière davantage distanciée.
Il fut le mari de Peggy Guggenheim, grande collectionneuse, et certaines de ses oeuvres sont à sa fondation à Venise.
Le livre rappelle son histoire, mêlée étroitement à celle du siècle.
Les oeuvres les plus célèbres sont l'Eléphant-Célèbes et Ubu Imperator, mais il y en a bien d'autres qui m'ont fort plu, comme La Femme chancelante, Colline inspirée (toute en nuances de rouges), L'Oeil du silence (vaguement inspiré du Facteur Cheval) et L'Habillement de la mariée.

Une fois de plus, en matière d'art contemporain, il faut se laisser guider : cela se ressent avant de le comprendre. Ce monde est un peu heurté et très foisonnant, à prendre au deuxième degré, si cela vous inquiète ou étonne tros fortement. Libérez-vous, laissez-vous tenter.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Max Ernst [Texte imprimé], retrospective [organisée avec la collab. de la Tate gallery, Londres] sous la dir. de Werner Spies
    de Spies, Werner (Editeur scientifique)
    Centre Pompidou
    ISBN : 9782858506347 ; EUR 59,46 ; 12/03/2001 ; 396 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Ah ! Max Ernst !

10 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 68 ans) - 28 décembre 2005

Je ne connais pas cet ouvrage mais comme j'aime cet artiste... C'est à la fin des années soixante-dix, je ne me souviens pas la date exacte, que je l'ai découvert dans toute sa dimension lors d'une grande série d'expositions réalisées à Munich...
Nous avions fait le voyage que pour cette rétrospective et je n'ai pas été déçu... C'était une pure merveille et, maintenant, Max Ernst est dans mon coeur pour toujours...
Les ouvrages ne manquent pas pour le faire découvrir et je proposerais des livres simples d'accès comme celui d'Ulrich Bischoff (prix très accessible aussi)...

Forums: Max Ernst

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Max Ernst".