Les forums

Forums  :  Forum général  :  Citation du jour

Windigo

avatar 13/01/2023 @ 04:36:26
Ce n'étaient qu'intersections de maisons, culs-de-sac, pattes-d'oie, au milieu desquels il hésitait et doutait sans cesse, plus empêché et englué dans cet enchevêtrement de ruelles noires qu'il ne l'eût été dans le dédalus même de l'hôtel des Tournelles. Enfin il perdit patience, et s'écria solennellement : - Maudits soient les carrefours! c'est le diable qui les a faits à l'image de sa fourche.

Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, page 159, éditions Folio Classique, isbn 9782072864537

Martin1

avatar 15/01/2023 @ 13:45:11
George Orwell disait, pour l'avoir vécu, que les soldats attendent trois choses avec impatience : un combat, des cigarettes et une permission hebdomadaire.

Martin1

avatar 15/01/2023 @ 14:31:21
George Orwell :
"C’est seulement au moment où déjà le train commençait à rouler que l’infirmier qui nous accompagnait laissa incidemment échapper qu’au demeurant ce n’était pas à Barcelone que nous allions, mais à Tarragone. Je suppose que le mécanicien avait changé d’avis. « Voilà bienl’Espagne ! » pensai-je. Mais ce qui fut très espagnol, aussi, c’est qu’ils consentirent à arrêter le train pour me donner le temps d’envoyer un autre télégramme ; et ce qui fut plus espagnol encore, c’est que ce télégramme n’arriva jamais à destination."


Windigo

avatar 16/01/2023 @ 16:50:31
Nous nous trompons en général, nous autres Parisiens, sur le terrain que nous croyons avoir gagné depuis. Paris, depuis Louis XI, ne s'est pas accru de beaucoup plus d'un tiers. Il a, certes, bien plus perdu en beauté qu'il n'a gagné en grandeur.

Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, page 207, éditions Folio Classique, isbn 9782072864537

Windigo

avatar 22/01/2023 @ 02:51:03
L'excès de la douleur, comme l'excès de la joie, est une chose qui dure peu. Le coeur de l'homme ne peut rester longtemps dans une extrémité.

Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, page 529, éditions Folio Classique, isbn 9782072864537

Cyclo
avatar 23/01/2023 @ 17:41:19
J’ai fait des choses abominables pour la patrie. Des choses qu’un brave homme comme toi ne peut même pas imaginer. Tu peux me croire, notre patrie ne vaut rien, parce qu’aucune patrie ne vaut rien quand elle demande à ses hommes de faire ce que j’ai fait.
(Konstantinos Tzamiotis, Point de passage, trad. Florence Lozet, Actes sud, 2021)

Cyclo
avatar 23/01/2023 @ 17:42:43
Les monstres sont aussi rares que les saints.
(François Mitterrand / Ékie Wiesel, Mémoires à deux voix, O. Jacob, 1995)

Windigo

avatar 23/01/2023 @ 18:10:44
Et je n'ai, moi,
Par le sang-Dieu !
Ni foi, ni loi,
Ni feu, ni lieu,
Ni roi,
Ni Dieu !

Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, page 574, éditions Folio Classique, isbn 9782072864537

Fanou03
avatar 24/01/2023 @ 08:12:17
"- Monsieur, dit-il en français, sur un ton sentencieux, il est des matières que l’on ne peut apprendre dans les livres.
- Je le sais, répondis-je pensivement. Il y a beaucoup de matières que l’on ne peut apprendre dans les livres ; en particulier la littérature."

Pierre Boulle, "Le Bourreau"

Cyclo
avatar 24/01/2023 @ 11:04:04
Que dit un escargot quand il croise une limace ? Oh, un naturiste.
(Jakub Szamałek, Tu sais qui, trad. Kamil Barbarski, Métailié, 2022)

Windigo

avatar 24/01/2023 @ 16:16:18
Laisse-toi donc pousser une bonne grosse barbe bien drue de Viking !

Prince Harry, dans ''Le suppléant''.

Windigo

avatar 24/01/2023 @ 20:42:05
Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le avec ta force.

Prince Harry, dans ''le suppléant''.

Cyclo
avatar 29/01/2023 @ 12:32:44
ce qui nous fait le plus souffrir ou ce que nous redoutons le plus, ce n’est pas la mort, ni l’incertitude de nos cheminements, ni même l’agonie, mais l’espace que nous laisserons vide, les choses que nous ne regarderons plus, les mots que d’autres viendront chercher sur nos lèvres, pour se trouver face à un trou béant.
(Ignacio Padilla, Spirale d’artillerie, trad. Svetlana Darbin, Gallimard, 2997)

Radetsky
avatar 31/01/2023 @ 18:09:40
...le pire avec une révolution, ce n'est pas de la trahir. C'est de ne pas la faire de peur de la trahir.
(Carlos Fuentes - Christophe et son oeuf, Folio/ Gallimard, p.689.)

Début Précédente Page 144 de 144
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier