Les forums

Forums  :  Vos écrits  :  La page 73 !

Frunny
avatar 04/08/2022 @ 21:38:40
Du proche disparu, famille et amis conservent souvent une image très différente.
Celle de l'enfance pour les uns, de moments compliqués pour les autres, de combats menés et gagnés.
Pour ma part, c'est l'image de ce roman inachevé, de ce marque page inserré entre les pages 72 et 73.
Ce livre qui était posé là sur ta table de chevet quand tout le reste a disparu.
Depuis ma plus tendre enfance, les livres étaient notre fil d'Ariane.Tu me les as racontés avant que je puisse faire le chemin seul.
Un chemin qui n'est jamais resté solitaire car les livres étaient devenus nos rendez-vous.
Jamais je n'ai pu imaginer qu'ils marqueraient un jour un rendez-vous manqué.
Tu te savais condamnée et me laissais croire qu'une guerison s'annonçait, qu'il fallait être patient.
J'ai vu la vie se déliter au fil des mois, tes déplacements devenir plus difficiles, tes gestes se ralentir, ta parole et ton sourire plus rares.
Mais - à chacune de ces étapes - ton fidèle compagnon était là avec son signet comme preuve du combat en cours.
La vie en a décidé autrement mais n'a pu briser le lien magique qui nous liait.

Je te dirai les pages 74, 75 76, ...
Ce " 2ième tome" comme tu me l'avais expliqué.
Je reprendrai le signet et l'accompagnerai pas à pas jusqu'à la fin du roman car ce que la vie ignorait, c'est que nous sommes 2.
Nos rendez-vous reprendrons, plus intimes et plus forts car je sais aujourd'hui l'importance que tu réservais aux livres.
Un passport pour le savoir et un lien unique pour garder ton fils à jamais près de toi !

Frunny
avatar 04/08/2022 @ 21:44:39
Du proche disparu, famille et amis conservent souvent une image très différente.
Celle de l'enfance pour les uns, de moments compliqués pour les autres, de combats menés et gagnés.
Pour ma part, c'est l'image de ce roman inachevé, de ce marque-page inserré entre les pages 72 et 73.
Ce livre qui était posé là sur ta table de chevet quand tout le reste a disparu.
Depuis ma plus tendre enfance, les livres étaient notre fil d'Ariane.Tu me les as racontés avant que je puisse faire le chemin seul.
Un chemin qui n'est jamais resté solitaire car les livres étaient devenus nos rendez-vous.
Jamais je n'ai pu imaginer qu'ils marqueraient un jour un rendez-vous manqué.
Tu te savais condamnée et me laissais croire qu'une guérison s'annonçait, qu'il fallait être patient.
J'ai vu la vie se déliter au fil des mois, tes déplacements devenir plus difficiles, tes gestes se ralentir, ta parole et ton sourire plus rares.
Mais - à chacune de ces étapes - ton fidèle compagnon était là avec son signet comme preuve du combat en cours.
La vie en a décidé autrement mais n'a pu briser le lien magique qui nous liait.

Je te dirai les pages 74, 75 76, ...
Ce " 2ième tome" comme tu me l'avais expliqué.
Je reprendrai le signet et l'accompagnerai pas à pas jusqu'à la fin du roman car ce que la vie ignorait, c'est que nous sommes 2.
Nos rendez-vous reprendrons, plus intimes et plus forts car je sais aujourd'hui l'importance que tu réservais aux livres.
Un passport pour le savoir et un lien unique pour garder ton fils à jamais près de toi !

Tistou 04/08/2022 @ 22:47:46
Manifestement il s'est passé quelque chose de très triste dans ta vie, Frunny. Désolé pour toi, toutes mes condoléances mais qu'est-ce qui peut remplacer une mère ? Reste un livre, comme un lien immatériel. Reste le souvenir surtout ...

Pieronnelle

avatar 05/08/2022 @ 00:25:52
Oh Frunny je suis bouleversée, c'est trop triste. Il y a donc des livres inachevés qui bouleversent toute une vie ... Comme tu le soulignes la lecture aprés la page 73 sera un dernier accompagnement . Toutes mes pensées dans ce moment dificile...

Frunny
avatar 05/08/2022 @ 10:40:21
Merci à vous deux !
En effet, le premier « coup de couteau «  infligé par la vie.
Le temps fera son travail mais pour le moment la douleur est intense.
L’écrit permet de soulager un peu…

Marvic

avatar 05/08/2022 @ 11:49:02
Bon courage Frunny.
Très bel hommage. Amitiés

Radetsky
avatar 05/08/2022 @ 12:58:29
Merci à vous deux !
En effet, le premier « coup de couteau «  infligé par la vie.
Le temps fera son travail mais pour le moment la douleur est intense.
L’écrit permet de soulager un peu…

La vie est injuste... que dire sinon que je te comprends un peu mieux.

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier