Insiders, Tome 3 : Missiles pour Islamabad de Jean-Claude Bartoll (Scénario), Renaud Garreta (Dessin)

Insiders, Tome 3 : Missiles pour Islamabad de Jean-Claude Bartoll (Scénario), Renaud Garreta (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 8 mars 2005 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 66 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (51 023ème position).
Visites : 3 454  (depuis Novembre 2007)

Quelle histoire !

Guérilla tchétchène, opération offshore et missiles pour Islamabad, trois albums de bandes dessinées que l’on peut trouver en librairie et qui n’attendent que vous pour les lire… De l’aventure banale ? Du crime organisé ? Du sentimental ? Oui, un peu de tout cela, mais beaucoup plus aussi, car cette série vient nous toucher là où ça fait mal…
Qui n’a pas eu, un jour, l’impression que la marche du monde était manipulée, orientée ou faussée ? On a tous eu envie, une fois, de crier au scandale, à l’injustice, à la main mise de certains sur les richesses du monde, de lutter contre ces oppressions dont sont victimes les habitants de cette planète, du moins une grande partie de ses habitants…
Alors, voilà une bande dessinée qui va mettre en place une grande manipulation, une grande machinerie, mais, théoriquement, pour sauver la démocratie, le monde libre… Car, comme le disent les Américains, aujourd’hui il n’y a pas moyen de faire autrement que de lutter contre cet axe du mal, lutter contre ce terrorisme international, écraser ceux qui tentent de s’enrichir sur le dos des autres…
La série bédé Insiders va mettre en œuvre une infiltration pour déjouer cette organisation criminelle qui mène le monde. Najah a été choisie pour ses qualités de combattante, son courage, mais aussi parce qu’on la tient par son passé de terroriste… La voilà infiltrée, à elle de sauver le monde…
Si la série se limitait à cela, je ne vous en parlerais même pas. Ce serait une sorte de simili propagande sans aucun intérêt… Heureusement, les scénaristes vont nous apporter un grand nombre de rebondissements, à commencer par une disparition, au moins provisoire, de celui qui est le seul contact avec Najah…
Autour de la Maison Blanche, on s’active car l’enjeu est majeur ! Il faut survivre que l’on soit du camp des maffieux, des secrets et manipulateurs, ou de celui des honnêtes, intègres et démocrates, le combat est identique : Celui qui perdra disparaîtra !
D’épisode en épisode, l’histoire devient de plus en plus complexe, les ambiances de plus en plus lourdes, et le lecteur de plus en plus captif. Oui, tel est bien le danger de cette série, ne pas survivre aux délais d’attente avant l’album suivant.
Le graphisme, un peu conventionnel au départ, s’affermit et on peut dire que le mode narratif du troisième tome, Missiles pour Islamabad, est de grande qualité. Il y a du rythme, du mouvement, du caractère dans cette bande dessinée.
Comme Najah est attachante, comme on la sent en perpétuel danger, même si, on lui connaît des moyens de se défendre, le lecteur est aussi tenu en haleine : comment va se finir l’histoire ?
Enfin, il est à noter que les auteurs ont réalisé un très gros travail de documentation pour rendre crédible leur histoire… Effectivement, qui nous dit que nous sommes dans une fiction ? Et si c’était vrai ? Et si Najah existait ? Pire, cette grosse machine criminelle et financière, ce n’est pas ça la mondialisation, en fait ?
Oui, Bartoll et Garreta sont en train de nous écrire une fresque gigantesque et, pour un peu, on en aurait la chair de poule… Heureusement qu’il n’y a jamais eu la guerre en Tchétchénie, que les pays riches ne cherchent pas à voler le pétrole des plus pauvres et que le Pakistan n’a jamais cherché à acheter des armes…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Insiders

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Banal et commun.

3 étoiles

Critique de Hexagone (, Inscrit le 22 juillet 2006, 51 ans) - 21 janvier 2013

Ce genre de bédé fait florès à présent et Insiders n'est vraiment pas la meilleure.
Les histoires de complot, de manipulation, de corruption, d'infiltration sont légion.
Insiders souffre de plusieurs tares, à commencer par un dessin vraiment très moyen, sur ce tome les façades des immeubles n'ont aucun détail, les personnages affichent des traits sans relief et sans expression. Les traits du visage de Najah sont vraiment commun et aucun charme n'opère.
La seconde tare et non des moindres n'est pas le scénario en tant que tel, mais la façon dont celui est traité.
Un mauvais découpage fausse le rythme et oblige le lecteur à des efforts de mémorisation qui troublent le bon déroulement de la lecture.
Du basique, pas très intéressant sur un plan historique, déjà vu et assez mal mise en page, une bédé superflue dans ma bibliothèque.

Forums: Insiders, Tome 3 : Missiles pour Islamabad

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Insiders, Tome 3 : Missiles pour Islamabad".