France et Gilbert Serret - Un syndicalisme pour changer le monde de Valérie Benmimoune, Léo Genebrier, Yves Limousin

France et Gilbert Serret - Un syndicalisme pour changer le monde de Valérie Benmimoune, Léo Genebrier, Yves Limousin

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CHALOT, le 5 juin 2024 (Vaux le Pénil, Inscrit le 5 novembre 2009, 76 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 981 

biographie d'un syndicaliste enseignant

France et Gilbert SERRET

UN SYNDICALISME POUR CHANGER LE MONDE

Au début du siècle dernier , des instituteurs et institutrices ont constitué, malgré l'interdiction qui leur était faite, des syndicats d'institutrices et d'instituteurs, liés au mouvement ouvrier.
Après la première guerre mondiale, une fédération unitaire de l'enseignement a été créée par ces mêmes instituteurs et d'autres.
France et Gilbert qui se sont connus au syndicat se sont mariés et ont commerncé en Ardèche une carrière pédagogique et militante.
C'était le temps de l'engagement militant total, les syndicalistes n'avaient pas de décharges syndicales, les réunions avaient lieu le soir ou durant les vacances, le carriérisme n'était pas de mise et les principes étaient sévères mais justes.
Les instituteurs syndicalistes refusaient les promotions au choix, les Serret en premier....Si l'administration récompensait un instituteur par une promotion, celui-ci versait le « supplément » de salaire au syndicat.
Les Serret étaient tous les deux d'une trempe extraordinaire : ils écrivaient dans la revue du syndicat, l'Ecole Emancipée , élaboraient des fiches pédagogiques tout en menant le combat corporatif et syndical.
En ces temps là, les dirigeants syndicaux ne restaient pas dans une fonction dirigeante toute une carrière ou presque, leur mandat à la direction de la Fédération unitaire de l'Enseignement ne durait que deux ans.
Gilbert Serret a dirigé lé fédération au tout début des années 30.
Après ce mandat national, il a continué à militer avec ses convictions très marquées , il a adhéré au jeune parti communiste après la première guerre pour le quitter très vite, fuyant et combattant le stalinisme.
Dans ce livre qui regroupe plusieurs contributions complémentaires, le lecteur découvre ce couple militant, sa vie et son action.
Gilbert participera à tous les combats des années 30, il rencontrera Léon Trotsky avec qui il discutera beaucoup, préférant le dirigeant de la révolution russe à ses « adeptes » en France.
Gilbert Serret meurt jeune, assassiné en 1943.
Plusieurs hypothèses existent sur l'identité des tueurs : des miliciens fascistes ou des agents staliniens ?
Gilbert Serret gênait, révolutionnaire convaincu, il n'était pas un adepte de l'union nationale mais un partisan de la révolution socialiste !
Un jour peut êtrte apprendra t-on la vérité quand les derniers secrets seront connus, ceux détenus à Moscou ou ailleurs.

Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: France et Gilbert Serret - Un syndicalisme pour changer le monde

Il n'y a pas encore de discussion autour de "France et Gilbert Serret - Un syndicalisme pour changer le monde".